Goodwood - le 31/07/2019
The Goodwood Sale
Le Pin au Haras - le 31/07/2019
National de l'obstacle

Edition du Vendredi 19 juillet 2019

Actuellement 15ème au classement général, le très sympathique Jérôme Reynier réalise un coup de deux sur la piste vichyssoise avec notamment le formidable Skalleti dont la prochaine sortie se déroulera sur la ligne droite deauvillaise. Le jeune professionnel a effectué un très bon meeting en collectant deux accessits de black type ( Royal Julius 3e Grand Prix de Vichy Gr.3, Kanuka 3e Prix Mme Jean Couturié Listed). Le 3 ans Pedro Cara met fin à quelques petites contrariétés et s’impose dans le Prix Frédéric de Lagrange, deuxième Listed au programme. France Galop réaménage les plages horaires pour le début de la semaine. Calculation , issu d’un croisement magique, brille pour la Reine. Enfin, outre la vague de chaleur, c’est bien la vague anglaise qui risque de nous submerger dans le Prix Robert Papin.

Actuellement 15ème au classement général, le très sympathique Jérôme Reynier réalise un coup de deux sur la piste vichyssoise avec notamment le formidable Skalleti dont la prochaine sortie se déroulera sur la ligne droite deauvillaise. Le jeune professionnel a effectué un très bon meeting en collectant deux accessits de black type ( Royal Julius 3e Grand Prix de Vichy Gr.3, Kanuka 3e Prix Mme Jean Couturié Listed). Le 3 ans Pedro Cara met fin à quelques petites contrariétés et s’impose dans le Prix Frédéric de Lagrange, deuxième Listed au programme. France Galop réaménage les plages horaires pour le début de la semaine. Calculation , issu d’un croisement magique, brille pour la Reine. Enfin, outre la vague de chaleur, c’est bien la vague anglaise qui risque de nous submerger dans le Prix Robert Papin.

Edition du Jeudi 18 juillet 2019

On a bien aimé le style de Secret Time qui a gagné à Longchamp avec une grosse marge de progression, mais la gloire du jour revient à Lady Galore qui décroche les Rêves d'Or de Vichy, une Listed toujours très convoitée. Dans un autre style, signalons la victoire de 3 copains de toujours, le buraliste, le poissonnier et le boulanger de Cercy-la-Tour, dans le quinté du jour

On a bien aimé le style de Secret Time qui a gagné à Longchamp avec une grosse marge de progression, mais la gloire du jour revient à Lady Galore qui décroche les Rêves d'Or de Vichy, une Listed toujours très convoitée. Dans un autre style, signalons la victoire de 3 copains de toujours, le buraliste, le poissonnier et le boulanger de Cercy-la-Tour, dans le quinté du jour

Edition du Mercredi 17 juillet 2019

Le Grand Prix de Vichy a été marquée par la formidable explosion de joie de tout l'entourage du vainqueur Diamond Vendôme, acheté à réclamer il y a 8 mois par Christophe Escuder qui remporte à cette occasion son 1er Gr.3. Au Lion d'Angers, on retrouve un ancien gagnant de Groupe tandis que les anglos s'illustrent à Mont-de-Marsan.

Le Grand Prix de Vichy a été marquée par la formidable explosion de joie de tout l'entourage du vainqueur Diamond Vendôme, acheté à réclamer il y a 8 mois par Christophe Escuder qui remporte à cette occasion son 1er Gr.3. Au Lion d'Angers, on retrouve un ancien gagnant de Groupe tandis que les anglos s'illustrent à Mont-de-Marsan.

Edition du Mardi 16 juillet 2019

La grande semaine du Galop à Vichy se poursuit sous une forte température. La 7ème épreuve du Défi du Galop est le temps fort et marqué par la domination de deux des trois plus grosses valeurs de l'épreuve, entraînées à Calas. Le quinté (une première pour le jeune Edouard Monfort est l'apanage d'une représentante de François Rohaut également entraîneur d'une deux ans, lauréate à l'occasion de sa troisième prestation. Le Sud-Ouest est encore à l'honneur avec le succès d'un poulain entraîné par Yann Durepaire. Pour ne pas être en reste, le Centre-Est brille par l'intermédiaire d'un protégé de Jean-Pierre Gauvin dans la classe 2 pour trois ans. A Saint-Malo, ce sont les entraîneurs deauvillais qui s'illustrent en début de réunion : Yann Barberot gagne les deux maiden pour trois ans et Stéphane Wattel le premier handicap.

La grande semaine du Galop à Vichy se poursuit sous une forte température. La 7ème épreuve du Défi du Galop est le temps fort et marqué par la domination de deux des trois plus grosses valeurs de l'épreuve, entraînées à Calas. Le quinté (une première pour le jeune Edouard Monfort est l'apanage d'une représentante de François Rohaut également entraîneur d'une deux ans, lauréate à l'occasion de sa troisième prestation. Le Sud-Ouest est encore à l'honneur avec le succès d'un poulain entraîné par Yann Durepaire. Pour ne pas être en reste, le Centre-Est brille par l'intermédiaire d'un protégé de Jean-Pierre Gauvin dans la classe 2 pour trois ans. A Saint-Malo, ce sont les entraîneurs deauvillais qui s'illustrent en début de réunion : Yann Barberot gagne les deux maiden pour trois ans et Stéphane Wattel le premier handicap.

Edition du Lundi 15 juillet 2019

Dixième au classement général, l'entraîneur marseillais Christophe Escuder ouvre le bal du meeting vichyssois en collectant deux victoires notamment avec la précoce et régulière Malvina. Mutamakina remporte le Prix Madame Jean Couturié et nous donnera rendez vous au niveau Groupe, peut être lors des prochaines semaines sur la côte normande. Enfin le très connu Gamgoom offre une nouvelle victoire de quinté à son mentor Mario Hofer. Chez nos amis écossais, une fille de Siyouni fait parler la vitesse naturelle tout en prenant un bon bol d'air.

Dixième au classement général, l'entraîneur marseillais Christophe Escuder ouvre le bal du meeting vichyssois en collectant deux victoires notamment avec la précoce et régulière Malvina. Mutamakina remporte le Prix Madame Jean Couturié et nous donnera rendez vous au niveau Groupe, peut être lors des prochaines semaines sur la côte normande. Enfin le très connu Gamgoom offre une nouvelle victoire de quinté à son mentor Mario Hofer. Chez nos amis écossais, une fille de Siyouni fait parler la vitesse naturelle tout en prenant un bon bol d'air.

Edition du Dimanche 14 juillet 2019

Réunion de gala à Longchamp, Japan remporte un facile succès dans le Grand Prix de Paris, le sympathique Way To Paris tient sa première victoire de Groupe, les Britanniques nous dominent dans les deux Listeds du jour, et Anne-Sophie Crombez signe une première victoire sur l’hippodrome. Au Touquet, débuts victorieux de Lilly Bird, monté par Théo Bachelot qui fait un coup de cinq. A Senonnes, To Fly Free et Po Mes s’imposent avec autorité pour leurs débuts. A Saratoga, Sistercharlie rentre et gagne.

Réunion de gala à Longchamp, Japan remporte un facile succès dans le Grand Prix de Paris, le sympathique Way To Paris tient sa première victoire de Groupe, les Britanniques nous dominent dans les deux Listeds du jour, et Anne-Sophie Crombez signe une première victoire sur l’hippodrome. Au Touquet, débuts victorieux de Lilly Bird, monté par Théo Bachelot qui fait un coup de cinq. A Senonnes, To Fly Free et Po Mes s’imposent avec autorité pour leurs débuts. A Saratoga, Sistercharlie rentre et gagne.

Edition du Samedi 13 juillet 2019

A Dieppe, jumelé Macaire dans le Grand Steeple, le Grand Cross est neutralisé et annulé, suite à une mauvaise chute. A Newmarket, Mystery Power conserve son invincibilité, alors que Ten Sovereigns impressionne dans les July Cup Stakes. Du côté de Maisons-Laffitte, King Malpic remporte sa première épreuve de Groupe, Marieta confirme ses bons débuts, et l’écurie Wildenstein réalise un beau Jumelé.

A Dieppe, jumelé Macaire dans le Grand Steeple, le Grand Cross est neutralisé et annulé, suite à une mauvaise chute. A Newmarket, Mystery Power conserve son invincibilité, alors que Ten Sovereigns impressionne dans les July Cup Stakes. Du côté de Maisons-Laffitte, King Malpic remporte sa première épreuve de Groupe, Marieta confirme ses bons débuts, et l’écurie Wildenstein réalise un beau Jumelé.

Edition du Vendredi 12 juillet 2019

Il fallait être présent à La Teste-de-Buch pour assister aux seules courses de galop, ce vendredi, en France. Une date cochée depuis bien longtemps par Bayoun qui a conservé son titre dans le Grand Prix. Thomas Foucy a lui fait une "razzia" dans les deux courses de Groupe du jour, pour pur-sang arabes. Côté jeunesse, suivez bien les pouliches qui ont joué les premiers rôles, elles ont de l'avenir. Enfin, à Newmarket, Veracious est entré dans le cercle des gagnants de Groupes 1.

Il fallait être présent à La Teste-de-Buch pour assister aux seules courses de galop, ce vendredi, en France. Une date cochée depuis bien longtemps par Bayoun qui a conservé son titre dans le Grand Prix. Thomas Foucy a lui fait une "razzia" dans les deux courses de Groupe du jour, pour pur-sang arabes. Côté jeunesse, suivez bien les pouliches qui ont joué les premiers rôles, elles ont de l'avenir. Enfin, à Newmarket, Veracious est entré dans le cercle des gagnants de Groupes 1.

Edition du Jeudi 11 juillet 2019

Une journée bien sympathique de l'été des deux côtés de la Manche, avec encore une belle soirée à ParisLongchamp. A Newmarket, sur le 2ème hippodrome de la ville qui ne sert que pour le meeting de juillet, Gleneagles gagne son 1er Groupe, ce qui aura beaucoup d'influence sur les ventes à venir.

Une journée bien sympathique de l'été des deux côtés de la Manche, avec encore une belle soirée à ParisLongchamp. A Newmarket, sur le 2ème hippodrome de la ville qui ne sert que pour le meeting de juillet, Gleneagles gagne son 1er Groupe, ce qui aura beaucoup d'influence sur les ventes à venir.

Edition du Mercredi 10 juillet 2019

En très grande forme depuis le début de saison, l'entraîneur marseillais Frédéric Rossi signe un coup de cinq à la maison ! Du côté de Pornichet, la jument Just Sherry offre un joli moment à la famille Monfort, Fatima de Clerval enchaîne les victoires et Lolanta empoche un succès essentiel pour repasser sur un ring de ventes. En Angleterre, on s'arrache une fille de Galiléo , soeur de l'étalon Zoustar. Dans la matinée, nous avons appris avec tristesse le départ de Henri de Van de Poële

En très grande forme depuis le début de saison, l'entraîneur marseillais Frédéric Rossi signe un coup de cinq à la maison ! Du côté de Pornichet, la jument Just Sherry offre un joli moment à la famille Monfort, Fatima de Clerval enchaîne les victoires et Lolanta empoche un succès essentiel pour repasser sur un ring de ventes. En Angleterre, on s'arrache une fille de Galiléo , soeur de l'étalon Zoustar. Dans la matinée, nous avons appris avec tristesse le départ de Henri de Van de Poële

Edition du Mardi 9 juillet 2019

Sur l’hippodrome de Compiègne, Singstreet en constant progrès, domine ses adversaires de la tête et des épaules. Au Lion-d’Angers, Goya senora s’empare du Grand Prix, Ginger Mix reste invaincu et Terra Rica ajuste Alcatraz Island aux abords du poteau.

Sur l’hippodrome de Compiègne, Singstreet en constant progrès, domine ses adversaires de la tête et des épaules. Au Lion-d’Angers, Goya senora s’empare du Grand Prix, Ginger Mix reste invaincu et Terra Rica ajuste Alcatraz Island aux abords du poteau.

Edition du Lundi 8 juillet 2019

C’est toujours un réel plaisir de voir le célèbre jockey Gérald Mossé s’imposer sur notre sol. Aujourd’hui l’homme aux gants blancs brille avec l’inédit Young Man sur la ligne droite deauvillaise. Le quinté revient à A Head Ahead ayant pratiqué une tactique offensive. Lors de cette même réunion, Vaclav Luka fait un coup de deux grâce à Troizilet et Pardon My French. A Granville, l’habitué Patrice Quinton sort des cartouches pour les futures échéances de Waregem.

C’est toujours un réel plaisir de voir le célèbre jockey Gérald Mossé s’imposer sur notre sol. Aujourd’hui l’homme aux gants blancs brille avec l’inédit Young Man sur la ligne droite deauvillaise. Le quinté revient à A Head Ahead ayant pratiqué une tactique offensive. Lors de cette même réunion, Vaclav Luka fait un coup de deux grâce à Troizilet et Pardon My French. A Granville, l’habitué Patrice Quinton sort des cartouches pour les futures échéances de Waregem.

Edition du Dimanche 7 juillet 2019

A Deauville, l'ouragan Dettori offre un grand spectacle sur la côte normande grâce au succès attendu de Too Darn Hot dans le Prix Jean Prat, nouvelle formule. Le diable italien crée même la surprise en s'imposant avec la germanique Joplin, à l'occasion du Prix de La Calonne. La vague anglaise s'amplifie avec le succès de Far Above qui domine les français. A Molières et à Corlay , la famille Peltier officialise de la meilleure des manières une nouvelle association père et fille.A Aix-Les-Bains, l'entier World Amiral est récompensé de sa grande régularité sur le steeple-chase. Fayas s'offre les galettes bretonnes en brillant sur le cross de Corlay. A l'international, la très belle Sea of Class annonce sa fin de carrière , l'ex français Rockemperor obtient le deuxième accessit de l'important Belmont Derby, enfin Loccario se montre intraitable dans le célèbre Derby Allemand.

A Deauville, l'ouragan Dettori offre un grand spectacle sur la côte normande grâce au succès attendu de Too Darn Hot dans le Prix Jean Prat, nouvelle formule. Le diable italien crée même la surprise en s'imposant avec la germanique Joplin, à l'occasion du Prix de La Calonne. La vague anglaise s'amplifie avec le succès de Far Above qui domine les français. A Molières et à Corlay , la famille Peltier officialise de la meilleure des manières une nouvelle association père et fille.A Aix-Les-Bains, l'entier World Amiral est récompensé de sa grande régularité sur le steeple-chase. Fayas s'offre les galettes bretonnes en brillant sur le cross de Corlay. A l'international, la très belle Sea of Class annonce sa fin de carrière , l'ex français Rockemperor obtient le deuxième accessit de l'important Belmont Derby, enfin Loccario se montre intraitable dans le célèbre Derby Allemand.

Edition du Samedi 6 juillet 2019

Merci Enable pour ce formidable retour dans le Coral Eclipse Stakes Gr.1 où cette championne nous fait rêver. Face à une opposition de taille, la représentante de John Gosden continue à nous enchanter et envisage de conserver son titre dans l'Arc 2019. Du côté du petit port, Vermili s'offre le Derby de l'Ouest et Magical Dreamer collecte du gros black type à très belle côte! Enfin sur la côte normande, André Fabre brille avec ses jeunes pensionnaires dont une certaine Tropbeau qui est l'impression visuelle de la réunion.

Merci Enable pour ce formidable retour dans le Coral Eclipse Stakes Gr.1 où cette championne nous fait rêver. Face à une opposition de taille, la représentante de John Gosden continue à nous enchanter et envisage de conserver son titre dans l'Arc 2019. Du côté du petit port, Vermili s'offre le Derby de l'Ouest et Magical Dreamer collecte du gros black type à très belle côte! Enfin sur la côte normande, André Fabre brille avec ses jeunes pensionnaires dont une certaine Tropbeau qui est l'impression visuelle de la réunion.