Demain : Doncaster
National Hunt Mares & Foals
Fairyhouse - du 29/01/2019 au 30/01/2019
February National Hunt Sale
Newmarket - du 31/01/2019 au 01/02/2019
February Sale
Lexington, Kentucky - du 04/02/2019 au 05/02/2019
Kentucky Winter Mixed
Kill - du 05/02/2019 au 07/02/2019
February Sale

Concours Galop Allier: à la recherche du futur Rendons Grâce

Très chers au coeur des éleveurs, les concours de modèles AQPS battent leur plein pendant tout l'été. Celui de l'Allier, département de naissance de Rendons Grâce et Questarabad, aura lieu vendredi 10 juillet sur l'hippodrome de Moulins.

Disparition d'un patriarche français: Anabaa est mort

Le grand étalon Anabaa est mort de coliques ce lundi 6 juillet 2009. Ce chef de race du parc étalon français, vedette du Haras du Quesnay, n'avait que 17 ans mais il a profondément marqué l'élevage national.

Prix Jean Prat: d'où viens-tu Lord Shanakill ?

Une semaine après Spanish Moon, Lord Shanakill marque à nouveau l'influence de l'élevage de Khaled Abdullah, mais cette fois avec un père américain encore moins connu et une souche maternelle US qui remonte aux fondations des courses...françaises.

Orpen par vents et marées

La moisson n'a pas été très riche pour les étalons français dans leur ensemble à une exception notable près: Orpen. Il est ainsi le seul à avoir décroché du black-type, à 2 occasions dont 1 en majuscule grâce à Sorcière dans le Prix Yakowlef. A noter aussi le doublé de Martaline en plat et en haies, et le nouveau succès de Crillon.

Slickly

Avec 6 citations en quelques, dont 1 place de listed, Slickly décroche le titre d'étalons de la semaine, lui qui a désormais pris sa place parmi les valeurs sûres en France.

Exclusif: le classement des étalons français du 2e trimestre 2009

France Sire propose un classement inédit des étalons français dotés d'une production en âge de courir. L'occasion de décourir, tableau et chiffres à l'appui, quels sont les étalons qui font vraiment des gagnants...et ceux qui en font moins.

Visite chez Philippe Chemin: le quarté d'or

Il entraînait Punchestowns avant qu'il ne devienne un grand champion Outre-Manche. Philippe Chemin, entraîneur privé de lui-même, agriculteur et fier de l'être, nous présente ses 4 champions actuels.

Ventes de juillet: son nom est Jean-Paul Gallorini

Lors de la session de juillet à Saint-Cloud, les chevaux de courses confirmés ont été autant convoités que les inédits dédaignés par les acheteurs. Après la douche froide au milieu de l'étuve, le jeune Nicolas de Watrigant (Mandore) a fait feu pour le Qatar tandis que Jean-Paul Gallorini a survolé les débats en obstacle.

La vente de juillet sous un autre oeil: où en sont vos étalons préférés ?

Les étalons français sont tout à fait majoritaires dans la session d'aujourd'hui à Saint-Cloud, notamment pères de 72% pour les 2 et 3 ans inédits à vocation d'obstacle. La vente fournit une photographie des goûts de la clientèle pour chaque reproducteur.

Polar Rochelais: un orphelin élevé par une jument cob

Le dernier vainqueur du Prix des Drags (Gr.2) à Auteuil, a pourtant démarré dans la vie sous de sombres auspices, étant orphelin à la naissance.

Grand Prix de Saint-Cloud: la face cachée de la lune

Nouvelle perle de l'élevage de Khaled Abdullah, l'anglais Spanish Moon porte l'attention sur son père El Prado, un des étalons les plus chers aux Etats-Unis, croisé avec une  souche maternelle mieux connue en France.

Record de King's Best

Avec 8 citations cette semaine, King's Best établit un nouveau record hebdomadaire parmi les étalons nationaux. De plus, il a 1 gagnante de listed et 2 placés de Groupe. Slickly tourne aussi à plein régime pour Darley France tandis que Smadoun et Orpen (avec un très bon 2 ans anglais) continuent d'aligner les vainqueurs.

Crand Cross de Corlay: de Louis VXI à Lifesize

Façonné patiemment par Gilles Chaignon, Lifesize a remporté enfin son 1e titre majeur en cross dans le Prix Carcaradec, le Grand Cross de Corlay. Dans sa jeunesse, il était surnommé Louis XVI...

Comment lutter contre la Rhodococcose, la maladie honteuse

De plus en plus d'élevages français sont touchés par une maladie très grave qui frappe les plus jeunes poulains, la rhodococcose. C'est un mot tabou dans le monde du cheval, ce qui provoque malheureusement son développement souvent par ignorance des acteurs.