Goodwood - le 31/07/2019
The Goodwood Sale
Le Pin au Haras - le 31/07/2019
National de l'obstacle

Smadoun

Il a tout pris de son père, ce Smadoun, avec un peu de modèle en plus. Le fils de Kaldoun, entré comme son géniteur au haras dans l'indifférence puis révélé par sa production, détient un grand atout en Angleterre.  

La véritable histoire de Mercelin et Mercelino

Comme leurs noms l'indiquent, Mercelin et Mercelino sont frères. Propres frères nés à 6 ans d'intervalle, tous deux issus de Passing Sale, entraînés par Serge Foucher qui livre les secrets de leur histoire rocambolesque.  

Grey Risk, étalon pas national mais communautaire!

Ce samedi 21 février, sera présenté au public Grey Risk, nouvel étalon installé dans le département du Cantal, à la station des Haras Nationaux d'Aurillac, mais qui n'est pas un reproducteur national.  

Mansonnien est mort

Sale temps pour les vedettes à la retraite. 3 jours après Lost World, Mansonnien s'est éteint à 25 ans, là où il était né, au Haras de la Croix Sonnet, le fief de la famille Pelat, près de Deauville.  

Les naissances de la Reboursière

Animé par Aliette Forien, le Haras de la Reboursière et du Montaigu propose désormais aux lecteurs de France Sire la liste de ses naissances avec quelques photos des foals.  

Robin des Prés vendu en Irlande

L'Irlande n'est pas morte. Si son économie est moribonde, le pays conserve sa foi pour les chevax puisque Robin des Prés a suivi le chemin tracé par son frère Robin des Champs et part en Irlande.  

Lost World est mort

Un des piliers du parc étalon d'obstacle français, Lost World est mort à l'âge de 18 ans le 13 février, son entourage ayant du se résoudre à l'euthanasie.  

Honolulu arrive en France

Depuis plusieurs semaines, les éleveurs de l'ouest attendaient le nom du nouvel achat promis par le Haras National du Lion d'Angers, qui devait venir d'Irlande.  

Ballingarry

Il est très attendu au tournant, ce jeune étalon dont la 1e génération de 3 ans s'exprime sur les pistes ce printemps.  

Tout sur les étalons et vendeurs France Sire à Deauville

La vente de février à Deauville représente un point de départ symbolique de l'année de galop en France. D'une part, elle se situe toujours autour du 15 février (le 17 cette fois-ci), date du démarrage "officiel" de la saison de monte. Cela correspond également à la véritable montée en puissance des naissances qui vont battre leur plein pendant 2 mois d'une période cruciale pour les éleveurs. Par ailleurs, les courses reprennent un peu partout en France à cette époque et les plans de saillie se finalisent à ce moment-là, tandis que certains se peaufinent jusqu'à la dernière seconde. Autant dire qu'un bon vainqueur à Paris fin février début mars multiplie soudainement les convoitises sur un étalon en vue à cette période charnière, surtout pour un jeune cheval.  

Une PSF pourrait pousser à Angers

Décidement, les pistes synthétiques occupent les esprits actuellement. Après la réfection réussie de la PSF de Cagnes, un 3e projet germe en plus des créations annoncées à Chantilly en région parisienne et à Pornichet en Loire-Atlantique.  

Le Thenney en arrivant à Deauville

Les journées d'accueil des clients sous cette forme de Portes Ouvertes se multiplient dans les haras normands cette année.  

Monoalco: enfin la vraie histoire

Monoalco descend d'une championne de la carriole!  

Le Mézeray sur la route des ventes

Les nombreux acteurs des ventes venant de l'ouest, du centre ou du sud-ouest sortent de l'autoroute à Gacé, avant de prendre la nationale vers Lisieux et d'arriver à Deauville.