Aujourd'hui : Deauville
Vente d'Elevage
Aujourd'hui : Timonium, Maryland
Midlantic December Mixed & Horses of Racing Age
Demain : Kill
December National Hunt Sale
Cheltenham - le 13/12/2019
Cheltenham December Sale

Tiepollero passe à l'Ouest

Pur produit de l'élevage de l'Est de la France, Tiepollero a été vendu en Irlande à Willie Mullins (sous réserve de la visite d'achat) aussitôt son succès en débutant le dimanche 10 juin à Strasbourg.  Il met à l'honneur son père Anzillero et son éleveur Michel Contignon.

La perle de Radio Nostalgie spécial Saônois : faut le lire pour le croire !

Ils ont piloté Saônois à 2 ans. A cette époque, le fils de Chichicastenango n’évoluait pas du tout dans les hautes sphères et n’avait pas encore fait étalage de ses capacités. Tous ont vécu de près ou de loin son succès dans le Jockey-Club 2012.  Jérôme Pacifico (qui l’a débuté), Thomas Henderson (associé à sa première victoire) et Théo Bachelot ont, pour France Sire, accepté d’emprunter la machine à remonter le temps pour évoquer le Saônois des débuts.

Thousand Stars : on n'aime de l'histoire que les anecdotes

Après avoir fait carrière en plat en France, l’ancien pensionnaire de Philippe Demercastel a débuté sur les haies à la fin de son année de 3 ans sur l’hippodrome de Leopardstown. Mais avant son exportation, le fils de Grey Risk est passé, comme un certain Saonois, par les courses à réclamer.

Grey Risk commande une razzia sur Auteuil

Grey Risk, installé à Aurillac, sous-estimé mais pourtant excellent continuateur de Kendor, a "titlé" un nouveau Gr.1 à Auteuil avec son fils Thousand Stars lors d'une réunion de la Grande Course de Haies où les étalons français ont fait une razzia.

Chez Olivier Corbière, l'éleveur de Saonois : une victoire au goût de combat

On boit encore du champagne au Haras de Nonant le Pin. Celui de la victoire évidemment, mais aussi celui de l'espoir. En remportant l'édition 2012 du Prix du Jockey Club, Saônois se transforme en "un signe tombé du ciel" confie Oliver Corbière, son éleveur, "un porte drapeau qui nous donne de nouvelles forces pour continuer à nous battre ". VOIR AUSSI LES VIDEOS. Par Lise Hallopé.

Hebdo 36

-

André Collange, l'homme qui a désensibilisé Saônois

Parmi les éléments clés de la réussite du petit poucet Saônois, un homme de l'ombre est porté à la lumière par notre reporter Lise Hallopé. Il a désensibilisé le futur champion. Démonstration...

Chez Olivier Corbière, éleveur de Saonois (3/3) :une victoire au goût de combat anti-GDE

Il y a parfois des signes qui ne trompent pas. A l’heure où la commune de Nonant le Pin est menacée par l’implantation d’un site d’enfouissement de déchets ultimes, Olivier sait que ce haut fait d’arme sera un argument de plus face à GDE. Saônois et French Fifteen (élevé au haras voisin de la Reboursière et Montaigu) portent désormais les couleurs de toute une cause, ils sont la preuve, l’image et le symbole de la qualité de l’élevage, sur ces terres nonantaises.

Chez Olivier Corbière, éleveur de Saonois (2/3) : l'histoire d'une bonne paysanne normande !

Si son nom rappelle le département de la Saône-et-Loire (71) dans le Centre, Saônoise, la mère de Saônois a vu le jour et a grandi en Normandie, chez Olivier Corbière à Nonant-le-Pin. L'homme du Haras de Nonant raconte comment est né le futur champion, en compagnie d'une poulinière désormais fameuse.

Chez Olivier Corbière, éleveur de Saonois (1/3) : l'homme de la terre

On boit encore du champagne au Haras de Nonant le Pin. Celui de la victoire évidemment, mais aussi celui de l'espoir. En remportant l'édition 2012 du Prix du Jockey Club, Saônois se transforme en "un signe tombé du ciel" confie Oliver Corbière, son éleveur, "un porte drapeau qui nous donne de nouvelles forces pour continuer à nous battre ". Par Lise Hallopé.

Les poneys : Clément Lefebvre sort de l'école de la cravache d'or

Frère cadet de Fabien Lefebvre, Clément Lefebvre a gagné sa 1e course officielle le dimanche 10 juin à Plestin les Grêves. Il n'a que 16 ans mais en course, c'est loin d'être un gamin...

Désert Blanc gagne Gr.1 pour le Mézeray : merci M. Paul et les States

L'élevage du Haras du Mézeray retrouve le voix des Gr.1 pour l'ecurie familiale avec Desert Blanc qui s'impose dans un Gr.1 américain très convoité, le Manhattan Hp le jour des Belmont Stakes. Parti chercher gloire outre-Atlantique, il descend d'une des plus anciennes famille de Moussac.

Premiers 2 ans : Linngari reste à 100 % de réussite

Voici encore que l'Est de la France est l'endroit où il faut voir et être vu pour les 2 ans. Après les révélations de Danedream et French Fifteen à Wissembourg, Strasourg voit s'envoler en débutant une fille de Linngari, jeune étalon qui démarre ainsi très fort.

Falco, un pari qui commence à aboutir

Il y a 4 ans, peu après la Poule d'Essai des Poulains, un vent frénétique soufflait sur la France quant à son vainqueur. Aujourd'hui, quelques tempêtes économiques plus tard, Falco refait parler de lui en sortant son 1e vainqueur à 2 ans, Snowday, sous la même casaque des frères Wertheimer.