Goodwood - le 31/07/2019
The Goodwood Sale
Le Pin au Haras - le 31/07/2019
National de l'obstacle

Edition du Jeudi 12 avril 2018

Jeudi 12 avril, une belle journée pour l’élevage et l’obstacle français. Nous nous rendons chez les rois anglais qui connaissent peu de faux départs contrairement à leurs amis français. Les royannais s’octroient les principales épreuves de la réunion d’Auteuil mais les « Guy » repartent avec des belles victoires grâce à Tytonidae et Epervier. Le haras de Saint Voir fait carton plein dans le Prix Oteuil SF. Outre Manche, Nicky Henderson réalise une razzia en remportant simplement trois Groupes I. Enfin, pour rassurer les dépressifs, nous vous rappelons que le dicton du jour est « À la saint Jules, mauvais temps, n'est pas installé pour longtemps. ».

Jeudi 12 avril, une belle journée pour l’élevage et l’obstacle français. Nous nous rendons chez les rois anglais qui connaissent peu de faux départs contrairement à leurs amis français. Les royannais s’octroient les principales épreuves de la réunion d’Auteuil mais les « Guy » repartent avec des belles victoires grâce à Tytonidae et Epervier. Le haras de Saint Voir fait carton plein dans le Prix Oteuil SF. Outre Manche, Nicky Henderson réalise une razzia en remportant simplement trois Groupes I. Enfin, pour rassurer les dépressifs, nous vous rappelons que le dicton du jour est « À la saint Jules, mauvais temps, n'est pas installé pour longtemps. ».

Edition du Mercredi 11 avril 2018

ParisLongchamp est, de nouveau, la tête d'affiche des courses de galop en France. La belle impression du jour est l'apanage du pensionnaire de David Smaga, Julian Rock alors que la forme de Mickaëlle Michel ne se dément pas. Elle remporte deux épreuves avec Montesquieu dans le réclamer d'ouverture et avec Zanzi Win dans la classe 2. Chez les vieux, Golden Bridge, présenté par Charles Gourdain, s'impose aisément alors que Marathon poursuit son ascension en triomphant dans la Listed.

ParisLongchamp est, de nouveau, la tête d'affiche des courses de galop en France. La belle impression du jour est l'apanage du pensionnaire de David Smaga, Julian Rock alors que la forme de Mickaëlle Michel ne se dément pas. Elle remporte deux épreuves avec Montesquieu dans le réclamer d'ouverture et avec Zanzi Win dans la classe 2. Chez les vieux, Golden Bridge, présenté par Charles Gourdain, s'impose aisément alors que Marathon poursuit son ascension en triomphant dans la Listed.

Edition du Mardi 10 avril 2018

Retrouvez l'essentiel de l'actualité mondiale des courses au galop

Retrouvez l'essentiel de l'actualité mondiale des courses au galop

Edition du Lundi 9 avril 2018

En ce lendemain de réouverture du nouveau ParisLongchamp, les amoureux des courses ont pu se faire plaisir soit à Deauville avec les Prix Imprudence et Djebel, deux préparatoires aux Guineas de Newmarket et/ou aux Poules d'Essai de Longchamp, remportés respectivement par Coeur de Beauté et Dice Roll ; soit à Tarbes avec le grand retour gagnant du meilleur anglo-arabe de l'année 2017 Paban de France soit encore en Angleterre avec des courses d'obstacles et un cheval encore tout neuf dont le nom annonce la foudre et la guerre (sur les hippodromes) : Choix des Armes.

En ce lendemain de réouverture du nouveau ParisLongchamp, les amoureux des courses ont pu se faire plaisir soit à Deauville avec les Prix Imprudence et Djebel, deux préparatoires aux Guineas de Newmarket et/ou aux Poules d'Essai de Longchamp, remportés respectivement par Coeur de Beauté et Dice Roll ; soit à Tarbes avec le grand retour gagnant du meilleur anglo-arabe de l'année 2017 Paban de France soit encore en Angleterre avec des courses d'obstacles et un cheval encore tout neuf dont le nom annonce la foudre et la guerre (sur les hippodromes) : Choix des Armes.

Edition du Dimanche 8 avril 2018

ParisLongchamp ouvrait ses portes, jour de marathon de Paris. Le joyau du galop français débuta sa saison sous un temps clément et une température agréable. Les turfistes parisiens, curieux et sans doute enthousiastes de découvrir la modernisation du site de l’élite du plat, étaient gâtés avec 3 Groupes et une Listed. L’anglais Chilean prend le pouvoir avec Force. Air Pilot et gagne l’Harcourt ,quelques semaines après être parti au ski. Barkaa découvre le tapis vert de Longchamp et fait briller la casaque de Gérard Augustin-Normand. Leur Bébé d’Amour s’offre une seconde Listed et donne le sourire à toute la famille Artu, pour la plus grande joie de Christophe Soumillon. Francis Henri Graffard fait un coup de trois et récompense son propriétaire Colin Bryce qui repart avec deux succès. Enfin, une jeune nivernaise se souviendra à jamais du Dimanche 8 avril 2018 où sa casaque brilla pour la première fois sur l’hippodrome de Lignières en Berry. 

ParisLongchamp ouvrait ses portes, jour de marathon de Paris. Le joyau du galop français débuta sa saison sous un temps clément et une température agréable. Les turfistes parisiens, curieux et sans doute enthousiastes de découvrir la modernisation du site de l’élite du plat, étaient gâtés avec 3 Groupes et une Listed. L’anglais Chilean prend le pouvoir avec Force. Air Pilot et gagne l’Harcourt ,quelques semaines après être parti au ski. Barkaa découvre le tapis vert de Longchamp et fait briller la casaque de Gérard Augustin-Normand. Leur Bébé d’Amour s’offre une seconde Listed et donne le sourire à toute la famille Artu, pour la plus grande joie de Christophe Soumillon. Francis Henri Graffard fait un coup de trois et récompense son propriétaire Colin Bryce qui repart avec deux succès. Enfin, une jeune nivernaise se souviendra à jamais du Dimanche 8 avril 2018 où sa casaque brilla pour la première fois sur l’hippodrome de Lignières en Berry. 

Edition du Samedi 7 avril 2018

Prêt pour la revue d'effectif de ce samedi 7 avril 2018? Alors commençons notre promenade dans l'est de la France à Nancy par un cross. Autant vous le dire de suite, l'obstacle a joué un rôle important aujourd'hui. Après un détour en Australie où Myboycharlie a signé une victoire de Gr.2, revenons en France à Auteuil avec les victoires de Perfect Impulse dans le Murat, la surprise Wildriver dans le Pépinvast, Dalia Grandchamp dans le Jean Granel et bien d'autres encore. Enfin, terminons notre tour sur le vieux port à Marseille et son hippodrome à Vivaux avec déjà la 4ème victoire de l'année de Campillo.

Prêt pour la revue d'effectif de ce samedi 7 avril 2018? Alors commençons notre promenade dans l'est de la France à Nancy par un cross. Autant vous le dire de suite, l'obstacle a joué un rôle important aujourd'hui. Après un détour en Australie où Myboycharlie a signé une victoire de Gr.2, revenons en France à Auteuil avec les victoires de Perfect Impulse dans le Murat, la surprise Wildriver dans le Pépinvast, Dalia Grandchamp dans le Jean Granel et bien d'autres encore. Enfin, terminons notre tour sur le vieux port à Marseille et son hippodrome à Vivaux avec déjà la 4ème victoire de l'année de Campillo.

Edition du Vendredi 6 avril 2018

Nous n'allons pas vous jouer la messe. Les réunions de courses de ce vendredi 6 avril ont été calmes, assez calmes. Nous n'allons cependant pas gâcher notre plaisir en évoquant les 3 maidens de Salon-de-Provence remportés par les écuries Rouget et Ferland. Tandis qu'à Compiègne, le Haras de la Gousserie a vu double, en Angleterre un "frenchi" AQPS nommé Dandolo du Gite a lui aussi signé une première victoire à Fontwell.

Nous n'allons pas vous jouer la messe. Les réunions de courses de ce vendredi 6 avril ont été calmes, assez calmes. Nous n'allons cependant pas gâcher notre plaisir en évoquant les 3 maidens de Salon-de-Provence remportés par les écuries Rouget et Ferland. Tandis qu'à Compiègne, le Haras de la Gousserie a vu double, en Angleterre un "frenchi" AQPS nommé Dandolo du Gite a lui aussi signé une première victoire à Fontwell.

Edition du Jeudi 5 avril 2018

La jeunesse est à l'honneur à Lyon-Parilly comme à Saint-Cloud. Sur ces deux hippodromes, le terrain est pénible et plus collant que lourd. Dans le Rhône, le pensionnaire de Fabrice Chappet, Al Malhouf, perd son statut de maiden alors que la représentante de Thérésa Marnane, Awesome Day, permet à l'étalon Diamond Green de s'illustrer avec sa production âgée de 2 ans. Au Val d'Or, les courses de débutants sont l'apanage de cantiliens présentés par Pascal Bary et David Smaga. Parmi les 3 ans expérimentés, Assiro, associé à Christophe Soumillon (auteur d'un coup de deux) s'adjuge un deuxième succès d'affilée.

La jeunesse est à l'honneur à Lyon-Parilly comme à Saint-Cloud. Sur ces deux hippodromes, le terrain est pénible et plus collant que lourd. Dans le Rhône, le pensionnaire de Fabrice Chappet, Al Malhouf, perd son statut de maiden alors que la représentante de Thérésa Marnane, Awesome Day, permet à l'étalon Diamond Green de s'illustrer avec sa production âgée de 2 ans. Au Val d'Or, les courses de débutants sont l'apanage de cantiliens présentés par Pascal Bary et David Smaga. Parmi les 3 ans expérimentés, Assiro, associé à Christophe Soumillon (auteur d'un coup de deux) s'adjuge un deuxième succès d'affilée.

Edition du Mercredi 4 avril 2018

A Fontainebleau, le temps fort de la réunion est le Grand Steeple-Chase-Cross Country. Une fin de course de toute beauté qui tourne à l'avantage après 6.000 m. du tenant du titre, mis au point par Guillaume Macaire. Son co-propriétaire Bernard Le Gentil peut arborer un large sourire. Que dire des visages radieux affichés par l'entraîneur Mickaël Seror, après son coup de trois, par Pierre-Charles Boudot, venu en supporter numéro 1 après les victoires d'Opulent d'Oroux et de Fanfan du Seuil. A ces succès, il faut bien évidemment associer Catherine Boudot et tous ceux qui ont oeuvré à la préparation de ces vainqueurs. Richard Corveller et Arnaud Chaillé-Chaillé peuvent également être satisfaits de la prestation initiale de Kimbola. La relève est assurée.

A Fontainebleau, le temps fort de la réunion est le Grand Steeple-Chase-Cross Country. Une fin de course de toute beauté qui tourne à l'avantage après 6.000 m. du tenant du titre, mis au point par Guillaume Macaire. Son co-propriétaire Bernard Le Gentil peut arborer un large sourire. Que dire des visages radieux affichés par l'entraîneur Mickaël Seror, après son coup de trois, par Pierre-Charles Boudot, venu en supporter numéro 1 après les victoires d'Opulent d'Oroux et de Fanfan du Seuil. A ces succès, il faut bien évidemment associer Catherine Boudot et tous ceux qui ont oeuvré à la préparation de ces vainqueurs. Richard Corveller et Arnaud Chaillé-Chaillé peuvent également être satisfaits de la prestation initiale de Kimbola. La relève est assurée.

Edition du Mardi 3 avril 2018

Journée spéciale dans l'Oise. Nous nous rendons à Chantilly puis à Compiègne. Le 2 ans Sexy Metro effectue des premiers pas remarqués, les débutants Homérique et Naturally High nous annoncent leurs prétentions pour le printemps. Rayon Vert en connaît un rayon pour détrôner Dame Du Roi. Vanille du Berlais découvre les balais et donne le sourire à un trio journalistique. De son côté, Tiesto d’Authie obtient sa carte de presse dans le Prix Journaliste. La famille Détré continue sur sa lancée. Enfin, le duo Nicolle-Gueguen fait un coup de trois et rentre en chanson.

Journée spéciale dans l'Oise. Nous nous rendons à Chantilly puis à Compiègne. Le 2 ans Sexy Metro effectue des premiers pas remarqués, les débutants Homérique et Naturally High nous annoncent leurs prétentions pour le printemps. Rayon Vert en connaît un rayon pour détrôner Dame Du Roi. Vanille du Berlais découvre les balais et donne le sourire à un trio journalistique. De son côté, Tiesto d’Authie obtient sa carte de presse dans le Prix Journaliste. La famille Détré continue sur sa lancée. Enfin, le duo Nicolle-Gueguen fait un coup de trois et rentre en chanson.

Edition du Lundi 2 avril 2018

Retour sur un lundi de Pâques où nous voyageons entre St Cloud, Machecoul,Strasbourg et même l'Irlande avec deux anciens français. A St Cloud,on fait un debrief sur deux maiden puis le quinté du jour remporté facilement par Sayann et enfin Stormy Antartic s'empare du Prix Edmond Blanc sur l'hippodrome du Val d'Or. En Province, on s'arrêtera sur une nouvelle victoire de Vezelay et le premier succès d'un beau gosse Ecoute en Tête

Retour sur un lundi de Pâques où nous voyageons entre St Cloud, Machecoul,Strasbourg et même l'Irlande avec deux anciens français. A St Cloud,on fait un debrief sur deux maiden puis le quinté du jour remporté facilement par Sayann et enfin Stormy Antartic s'empare du Prix Edmond Blanc sur l'hippodrome du Val d'Or. En Province, on s'arrêtera sur une nouvelle victoire de Vezelay et le premier succès d'un beau gosse Ecoute en Tête

Edition du Dimanche 1 avril 2018

Edward d'Argent et Whetstone nous ont enchantés aujourd'hui à Auteuil. A cause de toutes les annulations, il n'y avait plus grand chose à se mettre sous la dent dans nos chères campagnes. En revanche, en Irlande, notre grand ami Willie Mullins offre les 2 Gr.1 à l'élevage français. Il mérite une médaille !

Edward d'Argent et Whetstone nous ont enchantés aujourd'hui à Auteuil. A cause de toutes les annulations, il n'y avait plus grand chose à se mettre sous la dent dans nos chères campagnes. En revanche, en Irlande, notre grand ami Willie Mullins offre les 2 Gr.1 à l'élevage français. Il mérite une médaille !

édition du samedi 31 mars 2018

Super Soumillon ! Après son record de 305 succès en France en 2017, et quelques jours dans la foulée de sa 3000ème victoire, Christophe Soumillon s'envole dans la Dubaï World Cup, la course la plus riche du monde dotée de 10 M$ en selle sur Thunder Snow, pour la casaque Godolphin. Le crack jockey fait même le doublé lors de la grande soirée de Meydan puisqu'il avait, en début de réunion, remporté la Dubaï Gold Cup avec le français Vazirabad, qui triomphe dans cette épreuve sur 3200 m pour la 3ème fois consécutive. En France, on s'enthousiasme pour un débutant fils de Solémia, une gagnante d'Arc de Triomphe, et pour une autre inédite qui s'impose d'emblée, née d'une très ancienne souche du Haras du Mesnil.

Super Soumillon ! Après son record de 305 succès en France en 2017, et quelques jours dans la foulée de sa 3000ème victoire, Christophe Soumillon s'envole dans la Dubaï World Cup, la course la plus riche du monde dotée de 10 M$ en selle sur Thunder Snow, pour la casaque Godolphin. Le crack jockey fait même le doublé lors de la grande soirée de Meydan puisqu'il avait, en début de réunion, remporté la Dubaï Gold Cup avec le français Vazirabad, qui triomphe dans cette épreuve sur 3200 m pour la 3ème fois consécutive. En France, on s'enthousiasme pour un débutant fils de Solémia, une gagnante d'Arc de Triomphe, et pour une autre inédite qui s'impose d'emblée, née d'une très ancienne souche du Haras du Mesnil.

Edition du Vendredi 30 mars 2018

Et 1, et 2, et 3 tel peut être le résumé de cette jounée internationale ! Un comme le premier gagnant en obstacles de l'étalon du Haras des Faunes, Maiguri. Deux comme le nombre de succès acquis à Fontainebleau par Pierre-Charles Boudot, à Bordeaux par Martial Delaplace et Claude Maynard, à Lingfield Park par Théo Bachelot. Et trois comme les victoires de l'entraînement français sur le sol anglais, celles de Tony Piccone sur l'hippodrome bellifontain ou comme la passe de trois réalisée au Bouscat par Adeline Mérou.

Et 1, et 2, et 3 tel peut être le résumé de cette jounée internationale ! Un comme le premier gagnant en obstacles de l'étalon du Haras des Faunes, Maiguri. Deux comme le nombre de succès acquis à Fontainebleau par Pierre-Charles Boudot, à Bordeaux par Martial Delaplace et Claude Maynard, à Lingfield Park par Théo Bachelot. Et trois comme les victoires de l'entraînement français sur le sol anglais, celles de Tony Piccone sur l'hippodrome bellifontain ou comme la passe de trois réalisée au Bouscat par Adeline Mérou.