Fairyhouse - du 24/09/2019 au 25/09/2019
September Yearling Sale
Arcadia, Californie - le 25/09/2019
Santa Anita Fall Yearlings
Fairyhouse - le 26/09/2019
September Yearling Sale Part II
Timonium, Maryland - du 30/09/2019 au 01/10/2019
Midlantic Fall Yearlings
Kill - du 01/10/2019 au 02/10/2019
Orby Sale
Saint-Cloud - le 03/10/2019
Vente de Pur-Sang Arabes
Kill - le 03/10/2019
Sportsman's Sale
Saint-Cloud - le 05/10/2019
Vente de l'Arc

Olivia Pope offre une 1ère victoire à Magadan

12/03/2016 - Zoom sur
Seul fils d'High Chaparral à faire la monte en France, Magadan vient d'ouvrir son palmarès en tant qu'étalon. C'est Olivia Pope, 3 ans issue de la première génération de celui qui stationne au Haras de Tréban, qui lui permet de briser la glace ! 

 Unique produit de Magadan vu en compétition, Olivia Pope ouvre son palmarès et celui de son géniteur.

 

 

Vendredi à Fontainebleau, le Prix de la Dame Jouanne (maiden réservé aux pouliches de 3 ans) a permis à sa lauréate, Olivia Pope, d'ouvrir son palmarès... par définition dans ce type d'épreuve. Mais, et c'est plus rare, son père, Magadan, a également pu inscrire une première ligne sur sa carte de visite d'étalon !

Olivia Pope avait montré de belles choses pour ses débuts à 2 ans sur l'hippodrome sélectif de Lyon-Parilly. Mal partie dans un lot composé de douze pouliches, l'élève d'Elie Lellouche avait gagné de nombreux rangs dans la phase finale pour conclure à une encourageante 4ème place. Depuis le début de l'année 2016, celle qui porte les couleurs de Sarah Lellouche, fille de l'entraîneur, a progressé à chacune de ses sorties pour finalement vaincre dans cette course F sur l'hippodrome de la Solle.

Mais Elie Lellouche n'est pas seulement le metteur au point de la fille de Magadan, il en est aussi l'éleveur. Car Olivia Pope est le premier produit de Mission Sauvage, une jument également élevée par l'entraîneur cantillien et courant sous sa casaque lors de ses deux sorties à 3 ans où l'on pouvait espérer mieux qu'un petit accessit. Son père, Super Célèbre, a enlevé le Prix Noailles (Gr.2) et a été dauphin de Dalakhani dans les Prix Lupin (Gr.1) et Prix du Jockey-Club (Gr.1). Sa mère, Tender To Love, a fait carrière sous la bannière Godolphin. Mission Sauvage a depuis été croisée avec On Est Bien , qui s'était imposé comme l'un des meilleurs 3 ans de sa génération sous la houlette du même Elie Lellouche, pour donner un mâle en 2014 et une pouliche en 2015. On peut remarquer que l'éleveur Elie Lellouche aime se reposer sur les qualités d'étalons qu'il a entraînés, c'est lui qui a également construit le palmarès de Magadan.

 

 

En repoussant Lady Katanga et Ana Lichious, deux élèves de Pia Brandt, Olivia Pope a franchi un nouveau palier. 

 

 

 

Car l'étalon Magadan peut faire valoir une carrière de course avec de belles références ! Lauréat pour ses débuts à Longchamp devant un certain Montmarte, le fils d'High Chaparral va terminer 3ème du Grand Prix de Paris (Gr.1) de ce dernier avant de remporter, à 4ans, le Prix Lord Seymour (L) et surtout le Prix d'Hédouville (Gr.3) en dominant une autre référence Coastal Path !

Par son pedigrée, Magadan est l'unique représentant hexagonal d'High Chaparral. L'élève d'Aidan O'Brien avait marqué le début des années 2000 en enlevant 6 groupes 1 dont le Derby d'Epsom et le Derby d'Irlande, ainsi que le Racing Post Trophy à 2 ans et la Breeders' Cup Turf à 4 ans ! Toutes ses qualités, il a su les transmettre à des champions comme So You Think, Toronado ou le Néo-zélandais It's A Dundeel qui a empoché près de 4 millions d'euros en Australie !

Par le côté maternel, Magadan est le neveu de la championne Light Shift (lauréate des Oaks d'Epsom,Gr.1) ainsi que de Shiva (gagnante de la Gold Cup, Gr.1, à Ascot) ou de Burning Sunset, gagnante du Prix Imprudence (L) et de qui sont issus Smoking Sun ou Main Sequence... une famille riche et bien vivante !

Magadan propose ses services, comme la saison dernière, au Haras de Tréban, au tarif de 1.300 € HT, poulain vivant.

 

Magadan, un palmarès et un papier solide, disponible au Haras de Tréban en 2016

 

 

 


On en parle dans l'article