Aujourd'hui : Lexington, Kentucky
The October Sale
Aujourd'hui : Kill
Autumn Yearling Sale
Demain : Deauville
Vente de Yearlings d'Octobre
Demain : Kill
Autumn HIT Sale
Doncaster - le 24/10/2019
Autumn Hit & Yearling Sale
Newmarket - du 28/10/2019 au 31/10/2019
Autumn Horses In Training 2019
Maisons-Laffitte - le 31/10/2019
100% Obstacle
Lexington, Kentucky - le 05/11/2019
The November Sale

Déjà 55 réservations pour Honolulu en 2016

29/03/2016 - Zoom sur
Alors qu'il saillissait dans l'anonymat le plus complet en 2015 au Haras du Pin, Honolulu profite du nouveau souffle du Haras de Corlay en 2016, une ancienne station des Haras Nationaux reprise par un groupement d'éleveurs. Mais ce jeune étalon est aussi et surtout un fils de Montjeu dont les gênes d'obstacles sont de plus en plus recherchés. Quelques offres d'achat ont été refusées ces derniers mois....

Honolulu an janvier 2016

 

Il n'avait encore jamais connu un tel engouement et cela est tant mieux pour Honolulu. Acheté par des intérêts privés en décembre 2015, en l'occurence par Michel Coroller du Finistère, ce gagnant de la Doncaster Cup (Gr.2) et placé du St Leger (Gr.1), revient en Bretagne au Haras de Corlay où il avait sailli en 2013 et 2014. A ce jour (comprenez fin mars 2016), ce jeune étalon a déjà attiré 55 juments via réservations. Avec lui c'est tout Corlay qui jubile puisque l'année 2016 pourrait bien être un grand cru pour la nouvelle équipe du Haras dont l'étalonnier est Renaud Bouvier. En 2015, les étalons de Corlay avaient sailli 109 juments. Cette année, Honolulu pourra compter sur le support de ses voisins de boxe Alianthus et High Rock.

 

Honolulu a été acheté par son nouveau propriétaire pour ses qualités intrinsèques en course d'une part, son origine maternelle d'autre part dans laquelle on retrouve les gagnants ou placés de Gr.1 Cerulean Sky (la mère d'Honolulu), Royal Bench, Memphis Tennessee, Moonstone, L'Ancresse, Dream Peace, ... Mais le père de Honolulu a également joué dans la balance. Si Sadler's Wells est un gêne recherché dans les sauteurs, Montjeu est lui aussi confirmé et "à la mode". L'exemple le plus récent est la vente et l'exportation de Walk In The Park pour Coolmore. Les derniers résultats de Cheltenham vont dans le même sens : Douvan, petit-fils de Montjeu, Ivanovich Gorbatov, fils de Montjeu. Et encore nous ne citerons pas les succès des petit-fils de Sadler's Wells via Kayf Tara, High Chaparral, King's Theatre, Ballingarry, ... Quoi qu'il en soit, les offres d'achat concernant Honolulu ont commencé à arriver, écartées pour l'instant mais certaines sommes ne se refusent pas.

 

Voir le film de Honolulu


On en parle dans l'article