Aujourd'hui : Kill
November Foal Sale Part. 1
Aujourd'hui : Deauville
Autumn sale
Demain : Kill
November Breeding Stock Sale 2019
Kill - le 22/11/2019
November Foal Sale Part 2
Newmarket - le 25/11/2019
December Yearling Sale
Newmarket - du 27/11/2019 au 30/11/2019
December Sale - Foals
Newmarket - du 02/12/2019 au 05/12/2019
December Mare Sale

Nidor sera-t-il prophète au pays des AQPS ?

24/08/2017 - Mercato
 L'étalon AQPS d'Eric Leray Nidor, dont l'origine demi-sang remonte à l'avant-guerre, déménage de son ouest natal vers le Haras des Preux dans le Centre, région d'origine de la race, qui n'a pas accueilli de reproducteur de croisement depuis...la nuit des temps.


Nidor

 

Aussi à l'aise en plat que sur les gros obstacles d'Auteuil, Nidor a vu sa carrière stoppé à 6 ans, alors qu'il était au fait de son art, car son propriétaire entraineur Eric Leray, passionné d'élevage, rêvait de fabriquer un étalon. L'homme de Senonnes a atteint son but car Nidor est devenu un reproducteur remarquable, père de gagnant de Gr.3 à Auteuil (Valtor dans le Prix Montgomery) et de très nombreux bons sauteurs comme Corazones, Utah de la Coquais, Venosc et tout récemment Bomari, gagnant de Listed dans le Grand Steeple-Chase d'Angers. Et pourtant, à part lors de ses 2 premières années en 2007 et 2008, il n'a jamais attiré beaucoup de juments, à peine une 20aine par an à l'exception notable de ce printemps 2017 où il a battu son record avec 34 juments saillies.

Alors que Nidor a ainsi terminé sa 11e saison de monte dans le Haut Anjou, au Haras du Grand Chesnaie puis au Haras de Congriers chez Eric Leray, ce dernier a décidé qu'il était temps pour son cheval de changer d'air pour visiter l'autre pays de l'AQPS, le Centre, qui est d'ailleurs à l'origine de la race au début du 20e siècle.

 


Le Haras des Preux dans l'Allier.
 

Ce fils de French Glory, lui-même issu du croisement de Sadler's Wells et la championne Dunette, descend d'une souche exploité par la famille Van Den Broêle depuis des décennies à Château-Gontier. Evidemment, dans l'ouest, il subit désormais la concurrence du jeune Voiladenuo, autre étalon AQPS. Dans le centre, il sera le seul reproducteur AQPS, et ce depuis belle lurette. En effet, sauf oubli de notre part, les derniers étalons AQPS dans le Centre sont Cramberry (père de Nessos III), mort en 1981, Kedellic, mort en 1998 et bien sûr le phénoménal Italic, mort en 1990, père d'Al Capone II, The Fellow, mais aussi Chaoui, Clapotis du Moulin, Berry Noir, Tudor des Salines, Soupe au Lait II, Quick Fellow et Quinoa de Saisy.

Aujourd'hui âgé de 16 ans, Nidor partira donc dans l'Allier au Haras des Preux, chez Jean-Marie Olivart et Sylvie Le Gall (Promosire)


On en parle dans l'article