Aujourd'hui : Cheltenham
Cheltenham December Sale

Whipper est arrivé au Haras de Treban pour la saison de monte 2018

24/08/2017 - Mercato
Pierrick Pouzol est fier de présenter Whipper, l’un des tous meilleurs étalons français, dernier arrivant au Haras de Treban. Il y fera la monte en 2018 aux côtés de Magadan.
Whipper et Pierric Pouzol au Haras de Treban
 
Actuellement 5e meilleur étalon faisant la monte en France en termes de gains dans l’Hexagone, 6e en nombre de victoires (36), Whipper se classe 9e au classement général par les gains en France juste derrière Galileo et Sea The Stars. On ne donc peut pas lui reprocher grand-chose. Surtout que sa production s’illustre régulièrement, que se soit tous les jours par des gagnants par des gagnants aux 4 coins de l’Europe voire même du monde ou à travers des vainqueurs black-type.
 
En 2017, Whipper s’est illustré avec Chiverny, le lauréat du Grand Prix d’Avrenches (Listed) et de Bordeaux (Listed), deux étapes du Défi du Galop dont le cheval est d’ailleurs en tête ; Roches Cross, gagnant de son 2e Gr.1 sur les obstacles au mois de février ou encore avec Recoletos, gagnant du Prix Greffulhe (Gr.2) et 3e du Prix du Jockey-Club (Gr.1). Souhaitons à ce triple gagnant de Gr.1 deauvillais (Morny - Le Marois - Maurice de Gheest) et frère de la championne Divine Proportions de faire aussi bien que le regretté American Post avec 99 juments saillies en 2016 ou encore Vision d’Etat, 107 juments cette année.
 
Pour Pierric Pouzol, Whipper est d’ailleurs le successeur d’American Post : "C’est une occasion qui s’est présentée à nous. Whipper fait partie du top 5 français des chevaux de plat actuellement. Il sort des gagnants de groupe tous les ans et une production qui a montré de l’influx, ce qui est bien pour nos juments et notamment celles du centre. Il a une origine maternelle fantastique, c’est un très grand avantage.
Mon éducation, c’est le plat. Quand j’ai commencé dans les courses j’étais chez Jean Lesbordes, à l’époque il faisait 80% de plat quand on était à Sers. Après cela, j’ai appris mon métier chez l’Aga Khan au Haras de Bonneval où j’ai été stagiaire."
 
Après une brillante carrière de courses chez Robert Collet, Whipper avait intégré le haras en Irlande à Ballylinch Stud en 2006 puis était arrivé en France au Haras du Mezeray (5 ans) avant d’aller à Pau au Haras de Sorelis pour les saisons de monte 2016 et 2017. Le cheval a été acheté par plusieurs associés.
 
Whipper est également le père de Wizz Kid (Gr.1, Gr.2), Waikika (Gr.1), Very Nice Name (Gr.1), Pollyana (Gr.2), Royal Bench (Gr.2), etc

On en parle dans l'article