Fairyhouse - du 24/09/2019 au 25/09/2019
September Yearling Sale
Arcadia, Californie - le 25/09/2019
Santa Anita Fall Yearlings
Fairyhouse - le 26/09/2019
September Yearling Sale Part II
Timonium, Maryland - du 30/09/2019 au 01/10/2019
Midlantic Fall Yearlings
Kill - du 01/10/2019 au 02/10/2019
Orby Sale
Saint-Cloud - le 03/10/2019
Vente de Pur-Sang Arabes
Kill - le 03/10/2019
Sportsman's Sale
Saint-Cloud - le 05/10/2019
Vente de l'Arc

Vertigineux quitte le Sud-Ouest pour s'installer au Bois Emery en Anjou

28/09/2017 - Mercato
 Père de Becquamis et Du Pyla, Vertigineux va quitter le Haras d'Ayguemorte en Gironde pour devenir le tout 1e étalon accueilli par Nicolas Taudon au Haras du Bois Emery, à Soucelles dans le Maine-et-Loire.

 
Vertigineux

 

Patron du plus grand Centrakor de France, à Saint-Sylvain-d'Anjou, Nicolas Taudon est passionné de chevaux depuis son plus jeune âge, à tel point qu'il a fait son apprentissage de débourrage chez Yann Poirier avant de s'installer à son compte pendant quelques années dans une ancienne écurie de trot, rachetée par son père Jean au Bois Emery, à Soucelles, le même village angevin où est installé l'Ecurie des Mottes.

S'il s'est lancé ensuite dans l'affaire familiale de la grande distribution, il a monté en parallèle un élevage de pur-sang, qui a connu son 1e sacre au niveau Gr.1 en obstacle ce printemps en Irlande grâce Ciloas Emery. Désormais à la tête d'une 20aine de poulinière, ayant par ailleurs crée une piste d'entrainement où est installé Freddy Grizon, Nicolas Taudon a choisi de recruter son 1e étalon pour la saison 2018 : Vertigineux.

Unique fils de Nombre Premier à faire la monte en France, Vertigineux a été un miler remarquable entrainé par Carole Dufrêche, gagnant des Prix Muguet (Gr.2), Perth (Gr.3) et de la Porte Maillot (Gr.3), également placé de groupe à Dubaï et Ascot. 

Au haras en 2011, il a donné des gagnants de 2 ans dans ses 3 premières générations. Parmi ceux-là, les meilleurs ont été Becquamis, gagnante du Criterium de Vitesse (Listed) à Chantilly en 2016, ainsi que Du Pyla, triple black-type. S'il n'a jamais beaucoup sailli, un maximum de 39 juments en 2014, il a si peu été utilisé par les éleveurs du sud-ouest dernièrement (9 juments en 2015 et 7 en 2016) que le Dr Yves Frémiot a décidé qu'il était temps pour le cheval d'aller chercher fortune dans une autre région de France.


On en parle dans l'article