Fairyhouse - du 27/06/2018 au 28/06/2018
Derby Sale
Bécon-les-Granits - le 01/07/2018
Vente de stores présentés à l'obstacle
Deauville - du 02/07/2018 au 04/07/2018
Vente d'Eté
Hippodrome de Corlay - le 05/07/2018
Vente à l'amiable

Almanzor fera la monte chez son éleveur, le Haras d'Etreham dès 2018

28/09/2017 - Mercato
Le Haras d'Etreham, éleveur du champion Almanzor, a annoncé en fin d'après-midi l'arrivée du meilleur cheval européen en 2016 comme étalon dès 2018.


Almanzor est visible au Haras d'Etreham, son prix de saillie sera de 35.000€ en 2018

 

C'est au cours des dernières ventes de yearlings d'août que l'entourage d'Almanzor avait annoncé la fin de la carrière sportive du champion. Restait une question ouverte : où fera-t-il la monte ? Le Haras d'Etreham, où le cheval a donc été élevé, nous a apporté la réponse à la veille du Prix de l'Arc de Triomphe, une course à laquelle il manquait terriblement en 2016 mais ce n'était que pour mieux briller deux semaines plus tard dans les Champion Stakes à Ascot, son 3e Gr.1.

Après avoir remporté le Prix du Jockey-Club, le fils de Woottom Bassett, a enchainé durant l'été les succès dans les Prix Guillaume d'Ornano à Deauville puis dans les Irish Champion Stakes, une course dans laquelle il nous avait gratifié d'une dernière ligne droite d'anthologie. Entrainé par Jean-Claude Rouget, Almanzor a changé au long de sa carrière de propriétaires. C'est ainsi qu'un groupe d'éleveurs s'est formé pour acheter des parts : il y a bien sur Antonio Caro (qui possède le trophée d'Almanzor des Irish Champion Stakes dans sa chambre du Normandy), Gérard Augustin-Normand, SF Bloodstock qui possèdent chacun 25% du cheval mais aussi le Haras d'Etreham, Riviera Equine SARL et Maurice Lagasse. Mais les parts vont changer puisque certains éleveurs sont vendeurs. Un syndication est actuellement en cours qui attire des éleveurs internationaux.

 

Revoir le reportage des Irish Champion Stakes 2016 et le succès d'Almanzor

 

Almanzor rejoindra donc son père Wootton Bassett. Le champion européen fera la monte à 35.000€ la saillie poulain vivant en 2018. A la fin de son année de 3 ans, Timeform l'avait crédité d'un rating de 133.


On en parle dans l'article


Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article


(pour valider votre commentaire sur votre boite mail)