Demain : Fairyhouse
Derby Sale
Bécon-les-Granits - le 29/06/2019
Show Lumet
Deauville - du 02/07/2019 au 03/07/2019
Vente d'Eté
Newmarket - du 09/07/2019 au 12/07/2019
July Sale
Lexington, Kentucky - du 09/07/2019 au 10/07/2019
Lexington, Kentucky - du 09/07/2019 au 10/07/2019
The July Sale

Quick Martin, un imposant fils de Martaline débute à la Haye Pesnel en 2018

20/11/2017 - Mercato
 Fils de Martaline, avec une mère par Villez dont il sera l'unique descendant en France, le grand Quick Martin (1,70 m), débute étalon dans la Manche au Haras de la Haye Pesnel. Dauphin de Capivari à Auteuil, il s'est remis d'un grave accident qui a mis un terme à sa carrière de course.


Quick Martin

 

Frère cadet d'Oklaoma Seven et Sierra Nevada, deux excellents sauteurs semi-classiques à Auteuil, Quick Martin a été conservé par son éleveur Claude Guedj pour devenir étalon et ainsi tenter de succéder à son glorieux père Martaline. Mais avant d'entrer au Haras, il lui fallait évidemment montrer son talent en piste, dans le temple de l'obsacle. Entraîné par Sonia Delaroche, ce grand cheval d'1,70m a fait 2 parcours de reconnaissance à Auteuil à 3 ans puis, pour sa rentrée à 4 ans, il a fourni une excellente valeur dans le Prix Claude Cohen, terminant 2e battu d'une encolure seulement par Capivari, futur vainqueur du Prix Renaud du Vivier (Gr.1).

 


Quick Martin, 2e de Capivari dans le Prix Claude Cohen à Auteuil

 

Au cours de sa préparation à cette grande épreuve, Quick Martin a été victime d'un très grave accident en rentrant d'une séance d'entraînement, comme le raconte Sonia Delaroche : " Alors qu'il poursuivait sa préparation en vue de courir le Prix Renaud du Vivier remporté par Capivari 6 mois plus tard, Quick Martin a été victime d'un accident en rentrant de l'entraînement le condamnant à l'euthanasie victime d'une double fracture du bassin et ne pouvant pas se relever. Il a dû son salut à une poignée de bénévoles constitué en majorité de cavaliers d'entrainement du centre de Deauville et de son entourage. Relevé grâce aux engins de la Société des autoroutes de Normandie il a pû être transporté en Clinique où il est resté suspendu 3 mois. Quick Martin a pris avec courage son mal en patience ce qui a permis la consolidation de ses blessures mais malheureusement les hommes de science ont été sans appel ,sa carrière de cheval d'obstacles devait s'arrêter là. Gardé entier par son entourage au vu de son mental, de ses origines et de ses apparentés, il a été décidé de lui offrir une nouvelle carrière celle de reproducteur. A l'heure où tout nos bons reproducteurs s'envolent pour l'étranger il faut saluer le mérite de M. et Mme GUEDJ, propriétaires également de nombreux très bons trotteurs, d'avoir décidé de résister aux offres conséquentes offertes pour Quick Martin lors de sa brève carrière."

Quick Martin n'est que le 2e fils de Martaline à faire la monte en France, avec Kitkou. Martaline est pourtant un des étalons les plus convoités d'Europe, qui vient encore d'aligner les top price à la vente de foals de Tattersalls Ireland. Il est en revanche l'unique descendant de Villez à faire la monte. Villez est son père de mère. Il avait été un étalon leader en obstacle à la fin des années 90.