Aujourd'hui : Doncaster
September HIT Sale
Demain : La Teste
Grand Show Anglo
Fairyhouse - du 25/09/2018 au 26/09/2018
September Yearling Sale Part 1
Fairyhouse - le 27/09/2018
September Yearling Sale Part II
Maryland - du 01/10/2018 au 02/10/2018
Midlantic Fall Yearlings
Kill - du 02/10/2018 au 03/10/2018
Orby Sale
Saint-Cloud - le 04/10/2018
Vente de Pur-Sang Arabes
Kill - le 04/10/2018
Sportsman's Sale

Gentlewave ou Diamond Green ? Les 2 mon Général

08/03/2018 - Découvertes
 Deux étalons confirmés, polyvalents, pères de gagnants de black-type en plat mais aussi de très bons sauteurs, Gentlewave et Diamond Green se retrouvent face à face au Haras du Lion en 2018. Tous deux nés de chefs de race, respectivement Monsun et Green Desert, ils sont de plus proposés au même tarif.

 

 

Comme le dit l'expression, parfois le choix entre deux éléments de qualité equivalente impose cette réponse : " les deux mon Général ! " Par un jeu de circonstances, Gentlewave et Diamond Green se retrouvent face à face dans les boxes de la cour d'étalons du Haras du Lion en 2018. Ils sont clairement en de nombreux points et se livrent à un duel dans le coeur des éleveurs. En voici les points communs et les différences. Si tous deux ont couru en France chez André Fabre, le 1er sur la distance classique et le 2ème sur le mile, Gentlewave a commencé sa carrière d'étalon en Normandie et revient d'Angleterre, tandis que Diamond Green a débuté en Irlande et remonte aujourd'hui du sud-ouest. Fils de deux chefs de race, l'allemand Monsun et l'anglais Green Desert, ils partagent tous les deux la particularité rarissime de nos jours d'être exempts ou presque du sang de Northern Dancer, qui est totalement absent de celui de Gentlewave et qu'on retrouve seulement une fois à la 4ème génération du pedigree de Diamond Green. Respectés autour des rings et appréciés des socio-professionnels, ces 2 étalons ont aujourd'hui une production solide derrière eux en plat, avec 10 gagnants de black-type pour Gentlewave et 1 lauréate de Gr.1 pour Diamond Green, mais aussi des arguments à faire valoir sur les obstacles, sans avoir sailli  beaucoup de juments spécialisées dans cette discipine au début de leur carrière. Enfin, question tarif...ils sont tous les deux proposés au même prix de 2500 € ! Alors qui choisir ? Les deux mon général !
 

 


On en parle dans l'article


Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article


(pour valider votre commentaire sur votre boite mail)