Aujourd'hui : Kill
November Foal Sale Part. 1
Aujourd'hui : Deauville
Vente d'Automne
Kill - du 21/11/2019 au 22/11/2019
November Breeding Stock Sale 2019
Kill - le 22/11/2019
November Foal Sale Part 2
Newmarket - le 25/11/2019
December Yearling Sale
Newmarket - du 27/11/2019 au 30/11/2019
December Sale - Foals
Newmarket - du 02/12/2019 au 05/12/2019
December Mare Sale

Non Rien de Rien nouvel Ă©talon au Haras de la Courlais en 2019

17/10/2018 - Mercato
 Membre de la fabuleuse fratrie de "N" de la souche d'obstacle de Mme Wildenstein, Non Rien de Rien, un cousin de Nickname et No Risk At All par Zamindar, débute étalon en 2019 au Haras de la Courlais, chez Ophélie Delaunay près d'Angers, avec le soutien de David Lumet, à 2500 € la saillie.


Non Rien de Rien

 

Son entraîneur Jean-Paul Gallorini comptait bien sur lui pour qu'il poursuive le destin familial des membres d'une souche miraculeuse qu'il a pratiquement tous entraîné depuis bientôt 40 ans. Quand il a reçu Non Rien de Rien à l'entraînement, très imposant fils de Zamindar et Nickelle, il a confirmé tout le bien que pensait de lui son pré-entraîneur David Lumet, et a visé le Prix Finot (Listed), certain de la remporter pour une énième fois. Malheureusement, alors qu'il avait couru 2 fois en plat pour "voir les couleurs", Non Rien de Rien, portant la casaque de son éleveur Melchior-François Mathet (également éleveur de Laurens), s'est fracturé une phalange pendant le parcours, ce qui a ruiné non seulement sa tentative mais aussi la suite de sa carrière.

 

 

Dès lors, Non Rien de Rien, qui avait été conservé entier en vue d'une future carrière d'étalon, a été amené vers sa 2ème vie plus tôt que prévu. Car outre son modèle, le port de testicules, l'estime que lui portait son entourage et son nom qui rend hommage à à la chanson d'Edith Piaf, Non Rien de Rien présente un pedigree de reproducteur. Si tout a été déjà écrit sur le fabuleux destin de Néoménie, championne devenue mère de Newness, à l'origine de tant de stars d'Auteuil, dont N'Avoue Jamais, la grand-mère de Non Rien de Rien, lauréate du Prix Alain du Breil (Gr.1). Soulignons ici que cette famille a déjà  donné deux très bons étalons, Nickname, disparu trop tôt, et No Risk At All, qui marche à fond en ce moment. Par ailleurs, la souche présente aussi de grandes qualités en plat. Ainsi le dernier nommé a-t-il remporté le Grand Prix de Vichy (Gr.3) tandis que Nickelle (Sagamix), la mère de Non Rien de Rien s'est imposé dans une Listed en plat, le Prix de la Pépinière à Longchamp, et a conclu 3ème du Prix Allez France (Gr.3) derrière Macleya et Satwa Queen. La chose très surprenante est qu'elle revenait alors de l'obstacle, ayant gagné à 3 ans le Prix Wild Monarch (Listed) à Auteuil !

 


Michel Peltier constate que Non Rien de Rien a de la taille !

 

Non Rien de Rien bénéficiera du soutien de David Lumet pour ses débuts d'étalon au Haras de la Courlais, qui se situe à Saint-Clément de la Place, c'est à dire à 5 min d'Angers et à 2 pas des Ecuries de la Ridaudière. Créé il y a 10 ans, en plein développement avec un vaste bâtiment d'élevage qui doit être monté dans l'hiver, le Haras de la Courlais propose déjà les services des étalons Alianthus et Secret Singer, sous la direction d'Ophélie Delaunay, dont le mari Jérôme s'occupe quant à lui du Centre de débourrage et de pré-entraînement voisin. Non Rien de Rien remplace au Haras de la Courlais un autre fils de Zamindar, Crossharbour qui est parti en Irlande. Rappelons que Zamindar est le père de la crack Zarkava, ainsi que de Darjina.


Michel Peltier venu découvrir Non Rien de Rien, en compagnie de Jérôme Delaunay et David Lumet.

 

 


On en parle dans l'article