Doha Dream débutera au Hoguenet en 2019, les nouvelles PHOTOS

06/12/2018 - Mercato
Gagnant du Prix Chaudenay (Gr.2), Doha Dream est un neveu de Martaline et Coastal Path par Shamardal. Ce superbe poulain aux origines Juddmonte représentait l’élevage du Haras de Bouquetot, Al Shaqab Racing qui a décidé de placer son nouvel étalon dans la cour du Haras du Hoguenet chez Anthony Baudouin. Voir les nouvelles photos du cheval.
Doha Dream fera la monte à 2.500€ HT PV
 
 
Très beau cheval du haut de ses 1,67m au garrot, Doha Dream est né en 2013 au Haras de Bouquetot, soit la première année de production de foal sous l’entité d’Al Shaqab Racing. Son éleveur a d’ailleurs conservé le poulain pour une carrière de courses qui se révélera excellente. Sous l’entraînement d’André Fabre, Doha Dream débute à 2 ans en se plaçant notamment 2ème de sa compagne de casaque Qemah, la future lauréate de Gr.1, à ParisLongchamp. A 3 ans, le poulain reste invaincu lors de ses deux premières sorties à Fontainebleau puis Saint-Cloud et s’en va conquérir la Gaule. 2ème de la Coupe de 3 ans (Listed) à Lyon, Doha Dream s’adjuge ensuite le Derby de l’Ouest (Listed) à Nantes puis le Prix Frédéric de Lagrange (Listed) à Vichy avant de prendre la 3ème place du Prix Niel (Gr.2) à une courte tête du deuxième, le gagnant de Groupe Midterm.
 
Mais Doha Dream va largement se consoler lors de sa sortie suivante. Le samedi de l’Arc, il remporte son Groupe dans le St-Léger français, le Prix Chaudenay (Gr.2) en étant rallonger sur 3.000m, sa dernière sortie de l’année. A 4 ans pendant l’été, il affiche ses meilleures performances à Deauville en se plaçant coup sur coup dauphin de Tiberian dans le Prix du Reux (Gr.3, courte tête) et le Grand-Prix de Deauville (Gr.2, courte encolure). Doha Dream a même été jugé digne de participer à l’Arc de Triomphe mais la tâche s’est avérée trop compliquée face à Enable. Revenu en piste à 5 ans, Doha Dream s’est entre autre placé 2ème du Prix de Barbeville (Gr.3) en laissant derrière lui deux lauréats de Gr.1 Ice Breeze et Mille et Mille.
 
 
 
 
Doha Dream rentre donc au haras avec plus de 500.000€ de gains sur son compte en banque. Ce fils de Shamardal, l’étalon préféré d’André Fabre et père de Lope De Vega, est le 3ème produit de sa mère Crystal Reef, une fille de King’s Best qui avait été achetée 200.000 Gns par Mandore International pour Al Shaqab Racing en décembre 2012 alors pleine du futur Doha Dream. En 2010, Crystal Reef avait entre autre donné naissance à la pouliche Pink Anemone (Dansili) qui sera présentée par l’Ecurie des Monceaux lors des prochaines ventes d’élevage Arqana sous le lot 103, pleine d’Almanzor. En 2018, Crystal Reef était suitée d’une femelle par Sea The Stars. Son mâle de 2 ans nommé Ayeh (Zoffany) a été placé chez André Fabre de même que son yearling encore non nommé, une fille d’Olympic Glory. Le 3 ans Matfog (Style Vendôme) avait gagné pour ses débuts en plat chez André Fabre mais aussi chez Arnaud Chaillé-Chaillé dans la discipline de l’obstacle. Pour sa deuxième course, Matfog s’est placé 2ème du bon Pic d’Orhy dans le Prix des Platanes à Auteuil.
 
Doha Dream fera la monte à 2.500€ HT PV en 2019. Ses brillants oncles ont pour nom Martaline, qui a toutes les chances de finir tête de liste des étalons d’obstacle en 2018 pour la deuxième année consécutive ; Coastal Path et Reefscape, tous deux pères de lauréats de Gr.1. On compte désormais 8 étalons sous les trois premières mères de Doha Dream dont les Beat Hollow, Kingman, New Bay et Oasis Dream. Quelle famille !
 
 
VOIR TOUTES LES PHOTOS
 
 

On en parle dans l'article