Prince d'Alienor et Totxo, les deux nouveaux étalons du Haras des Fontaines

06/12/2018 - Mercato
Deux chevaux très durs au combat nés en 2008 arrivent au Haras des Fontaines chez Thierry Abadie dans les Hautes-Pyrénées pour la saison de monte 2019 : Prince d’Alienor, un fils de Verglas et Totxo, un fils de Diktat vont rejoindre l’autre pur-sang Cat Junior.
Totxo monté par Ioritz Mendizabal ©APRH
 
 
SOURCE WWW.ECSSO.FR
 
 
Les deux nouveaux étalons auront tous les deux le soutien de leur ex entraîneur, l’espagnol Roberto Avial Sanchez pour Totxo et Charles Gourdain pour Prince d’Alienor. Le premier nommé débutera sa carrière d’étalon en 2019 après une riche et très longue carrière sportive. Elevé au Haras de la Perelle, Totxo a couru de 2 à 9 ans. Il a réalisé ses meilleures performances sur les distances allant de 1200m à 1400m et même sur le mile, distance sur laquelle il s’est placé deuxième de Listed dans le Premio Gobierno Vasco, la meilleure course espagnole sur le mile. Déjà placé de 8 courses en 8 sorties à l’âge de 2 ans, Toxto a gagné en tout et pour tout 15 courses dont trois gros handicaps quinté en France sur 1200m et encore deux courses à 9 ans sur 1200 et 1400m. Gagnant de plusieurs Grand-Prix ibériques, Totxo était d’une régularité exemplaire tout au long de sa carrière. Il a amassé plus de 628.683€ de gains.
 
Petit-fils de Danehill par sa mère, Totxo est un frère de trois vainqueurs dont Hatari qui compte plus de 255.000€ de gains. Ils descendent de la gagnante de Groupe aux Etats-Unis The Wheel Turns, elle-même grand-mère de la lauréate des Kentucky Oaks (Gr.1) Pike Place Dancer. Toisant 1,62m, Totxo sera disponible à 1.200€ HT PV comme Prince d’Alienor qui sera lui disponible au public pour la première fois en 2019. En effet, ce fils de Verglas avait commencé sa carrière d’étalon de façon privée au Haras de la Gesse qui a utilisé l’étalon sur ses propres juments. François Maillot, un ami des propriétaires de la Gesse, a également pu avoir un produit de l’étalon, aujourd’hui yearling.  
 
Acheté 27.000€ à l’âge de 2 ans par son futur entraîneur Charles Gourdain Prince d’Alienor a gagné à Pau à 2 et à 3 ans pendant l’hiver 2010-2011. Au printemps de ses 3 ans, il se place pour la première fois de Listed dans le Prix du Pont-Neuf en battant entre autre l’excellent Blue Soave. Gagnant d’une courses à conditions à l’automne sur le mile de ParisLongchamp, l’une de ses 8 victoires au total, Prince d’Alienor a ensuite changé de casaque pour défendre celle de l’Ecurie la Boétie à 4 ans quand il gagne à Lyon et La Teste mais aussi quand il se place à l’arrivée de 4 Listed et 2ème de Tin Horse dans le Prix Messidor (Gr.3). D’ailleurs, un an plus tard, Prince d’Alienor retente sa chance dans le Prix Messidor tout en ayant été le leader d’Intello qui gagne la course ; Prince d’Alienor termine au pied du podium. Le fils de Verglas, lui-même un cheval extrêmement dur, a été acheté entre temps par les frères Wertheimer pour servir de leader au gagnant du Prix du Jockey-Club en course comme à l’entraînement.
 
Si Prince d’Alienor est né en Irlande et a été élevé par Celbridge Estate Ltd, sa mère Vassiana a vu le jour au Haras du Quesnay en fille d’Anabaa. Placée de Listed sous l’entraînement de Criquette Head, Vassiana est une propre sœur des vainqueurs de Groupe Villadolide (Prix d’Arenberg) et de Listed Victorieux (Prix du Cercle) ainsi qu’une demi sœur du placé de Listed à Auteuil Vittel. Vassiana a produit pour l’heure trois chevaux black-type dont la gagnante de Gr.3 au Curragh Girouette, elle-même mère de Muirin, la 4ème des Moyglare Stud Stakes (Gr.1) en 2017, une fille de Born To Sea achetée 210.000€ par Broadhurst Agency aux ventes de Goffs en Irlande il y a quelques jours.
 
 
Prince d'Alienor à Toulouse avec Philippe Sogorb

On en parle dans l'article