Aujourd'hui : Cheltenham
Cheltenham November Sale
Aujourd'hui : Boulogne-Billancourt
Election de France Galop - 15H00
Demain : Fairyhouse
Flat Foal & Breeding Stock Sale
Kill - du 18/11/2019 au 20/11/2019
November Foal Sale Part. 1
Deauville - du 18/11/2019 au 20/11/2019
Vente d'Automne
Kill - du 21/11/2019 au 22/11/2019
November Breeding Stock Sale 2019
Kill - le 22/11/2019
November Foal Sale Part 2
Newmarket - le 25/11/2019
December Yearling Sale
Newmarket - du 27/11/2019 au 30/11/2019
December Sale - Foals

Auteuil : pour Linamix, c’est déjà la fête des pères

10/06/2013 - Zoom sur
Dans la famille Linamix, je voudrais le grand-père. C’était la bonne pioche en cette journée dominicale, une fête des pères avant l’heure. En effet, pendant qu’il coule une retraite paisible à Ouilly, ses petits-rejetons, Gemix et Diakali, ont remporté les deux Gr.1 de ce dimanche à Auteuil. 

Tombé stérile, Linamix coule une paisible retraite à Ouilly. Ce doublé à Auteuil est une première pour ce grand-père de 26 ans

 

- Le Prix Alain du Breil a inscrit, pour la seconde fois de son histoire, un vainqueur venu d’Irlande. Après le succès en 2005 de Strangely Brown (Second Empire), entraîné par Eric McNamara, le plus français des irlandais, Willie Mullins, a de nouveau fait soulever l’enthousiasme des passionnés en inscrivant son nom au palmarès de cette Grande Course de Haies d’Eté des 4 ans avec un ancien élève de S.A. Aga Khan, Diakali.

Le fils de Sinndar (Grand Lodge), Diakali, est issu de la jumenterie Lagardère puisque sa mère, Diasilixa est née à Ouilly de la semence de Linamix, tout comme son frère Diamond Mix (Prix Greffulhe et 3e du Grand Prix de Paris). Willie Mullins s’en est porté acquéreur aux ventes d’Eté de Deauville en juillet 2012 pour la somme de 160.000 € après sa 4e place du Derby suisse remporté par le français, Green Fees (N. Clément). Au moment de son inscription chez Arqana, il n’avait pu inscrire à son compteur que deux places : 3e de Tara River à Lyon et second d’une «B » à St-Cloud dans le Prix Mendez (amusant, ne serait-ce pas le père de Linamix ?).

 

Avec tout son entourage irlandais, notamment l'entraineur Willie Mullins et le jockey Ruby Walsh, Diakali arbore une robe grise comme celle de son grand-père Linamix. (PHOTOS APRH)

 

Invaincue en 3 sorties, Diasilixa, exploitée par André Fabre, avait remporté notamment le Prix de Royaumont (Gr.3) deux mois après le décès de Jean-Luc Lagardère.
 
Notes :
Diakali est le premier vainqueur du Prix Alain du Breil pour l’Elevage Aga Khan faisant suite aux succès de Mandali et de Zaiyad dans la Grande Course de Haies d’Auteuil. Zaiyad a même enlevé deux Grand Prix d’Automne.
 
- La Grande Course de Haies d’Auteuil est revenue au mansonnien, Gemix, entraîné dans le Parc par Nicolas Bertran de Balanda (le fils de son père, Jehan) qui a dominé l’opposition prenant les commandes dès le départ pour ne plus les quitter. Fils de Carlotamix, un fils de Linamix, l’ancien lyonnais a confirmé ses succès de deux des préparatoires, le Prix Léon Rambaud (Gr.2) et le Prix Hypothèse (Gr.3). Rappelons que l’an dernier, il avait terminé à la 3e place du Prix Renaud du Vivier (la Grande Course de Haies des 4 ans de l’automne) d’Esmondo, le pensionnaire de Guillaume Macaire.
 
 
David Cottin, qui a raté de peu le Grand Steeple-Chase de Paris, laisse exploser sa joie en selle sur Gemix  l'arrivée de la Grande Course de Haies d'Auteuil.
 
 
Notes
 
  • Carlotamix a remporté en 2005, pour S.A. Aga Khan, le Prix des Chênes (Gr.3) devant Linda’s Lad (le futur vainqueur du Critérium de Saint-Cloud) et le Critérium International (Gr.1) précédant Stormy River et Porto Santo. Gemix avait apporté à son père son premier gagnant issu de sa première production.
  • Linamix n’avait jamais remporté un Gr.1 sur les obstacles français, ni comme père, ni comme grand-père paternel ou maternel.
  • Jehan Bertran de Balanda a inscrit son nom au palmarès de la Grande Course de Haies d’Auteuil à 3 reprises avec Le Sauvignon (2000 et 2001) et Lycaon de Vauzelle (2005).
  • Gemix est encore pourvu de ses attributs masculins comme l’avaient été d’autres vainqueurs tels que Laveron (2002), Mantovo (1998), Roselier (1978). Gemix rejoint au palmarès d’autres vainqueurs, âgés également de 5 ans, tels que les champions de la dernière décennie, Questarabad et Mid Dancer depuis 10 ans.

 

Yves Frémiot, l'éleveur de Gemix, et propriétaire de son père Carlotamix, est un grand supporter de l'Agence Osarus non seulement comme éleveur vendeur mais aussi comme Président du Syndicat du Sud-Ouest. C'est d'ailleurs sur le ring de La Teste qu'il a vendu Gemix.

 

 
Et 3, et 2 et 1 pour Osarus.
 
Présenté yearling aux ventes de La Teste, organisées par Osarus et élevé par Yves Frémiot et Patrick Dufrèche au Haras d’Ayguemorte, le petit-fils de Linamix a trouvé preneur en la personne de Thierry Larrivière pour 13.500 €. Sa grand-mère, Gofter, était la sœur de Go Milord (Prix Quincey Gr. 3 pour l’entrainement de Marcel Rolland), de Gondwana, la mère de Gat (Prix Frédéric de Lagrange 2007 et second du Derby du Midi et du Derby du Languedoc, Listed), et de Darling Story (Prix Delahante 2010 Listed) de Go In Front (3e Grande Course de Haies de Printemps 2006 Gr. 3) et de Gospel (3e Prix Alain du Breil 1995).
 
C’est lors de sa première victoire (par 8 longueurs) à 2 ans à Vichy (juillet 2010) que Mme Francis Teboul a déposé un bulletin de réclamation à hauteur de 28.555 € (pour 21.000 € demandé).
 
Gemix avait apporté à la jeune agence Osarus, leur premier Gr. 3, le Prix de Maisons-Laffitte, puis leur premier Gr. 2, le Prix Léon Rambaud, puis aujourd’hui leur premier Gr. 1. Rappelons qu’Ares d’Emra, a donné à Osarus leur premier partant dans le Prix du Jockey Club.
 
Notes :
La mère de Gemix, Ges, portait déjà les couleurs de la famille Frémiot, entraînée par le regretté Jean-Marie Sauvé puis par Carole Dufrèche. Ges est une fille d’Hours After (Prix du Jockey Club 1988 pour la Mise de Moratalla).

On en parle dans l'article