Aujourd'hui : Ascot
Ascot July Sale
Goodwood - le 31/07/2019
The Goodwood Sale
Le Pin au Haras - le 31/07/2019
National de l'obstacle

Le Rocco d'Or 2013 pour Rajsaman, qui bat le record de France

03/09/2013 - Statistiques
Décidément, la Cauvinière ne débande pas...Déjà tenant du titre depuis avec Le Havre et Air Chief Marshal, ex aequo à 156 juments saillies chacun, Sylvain Vidal et Mathieu Alex décrochent un nouveau Rocco d'Or avec le 3e étalon, le débutant Rajsaman.

Depuis ses débuts, France Sire remet son trophée tant convoité, le Rocco d'Or, à l'étalon ayant sailli le plus de juments au printemps. Après Della Francesca (141) en 2009, Martaline (151) en 2010, Elusive City (139) en 2011 et donc le duo La Havre/ Air Chief Marshal (156) en 2012, voilà que c'est Rajsaman qui décroche la palme ! On remarque que c'est le tout premier débutant qui parvient à un tel sommet puisqu'il a sailli 184 juments au printemps 2013 ! Cheval de course très populaire chez Alain de Royer-Dupré puis Freddy Head, multiple gagnant de Groupe et placé de Gr.1, cet élève de l'Aga Khan né d'une souche Lagardère est surtout le dernier fils de Linamix puisqu'il a été conçu lors de l'ultime saison de monte du chef de race français, tombé alors quasi-stérile et n'ayant rempli qu'une petite dizaine de juments. Au contraire, Rajsaman a démontré une excellente fertilité puisque 162 juments ont été testées pleines. A 184 juments, Rajsaman décroche même sans doute le record historique, qui était détenu jusque là par Robin des Champs à 180 juments en 2007 au Haras de Saint-Voir.

 



Rajsaman devance de 6 juments Kendargent, qui lui est un petit fils de Linamix. L'étalon du Haras de Colleville réalise une année hallucinante tant sur les pistes que sur les rings et au haras, puisqu'il a sailli 178 juments. La 3e position est obtenue par le Haras du Mézeray avec le "shuttle" Myboycharlie, qui a réussi des débuts d'étalon explosifs en Australie et sailli 184 juments en 2013. Derrière le trio de tête, on retrouve l'habituel Martaline (151) et le plus jeune Sageburg (141), révélation 2012 sur les pistes. Ensuite, nous avons Motivator (136), qui casse des briques depuis son arrivée au Quesnay, Air Chief Marshal (130) et Anzillero (119). Il est difficile ensuite d'être exhaustif mais on peut aussi signaler la réussite du bon vieux Muhtathir, qui fait un score inédit de 113.

 

En France, on aime les gris

 

On note avec que parmi les 5 premiers du classements, qui sont tous en Normandie, 4 étalons sont gris, tirant leur robe de Linamix, Kendor et Highest Honor.

 


Spirit One s'impose d'emblée dans l'ouest


Dans l'ouest, c'est un transfuge de 2013, Spirit One avec 95 juments au Haras des Sablonnets, qui l'enlève aisément devant Spanish Moon qui termine la saison avec 80 juments au Haras du Lion, devant Full of Gold (75), nouveau au Haras du Grand Chesnaie et Maresca Sorrento (72), qui va quitter la Rousselière en 2014 avec Moss Vale pour le Haras du Lion repris par un association comprenant Pierre de la Guillonnière, propriétaire de Maresca Sorrento qui sera déplacé de la Rousselière au Lion en même temps que Moss Vale. La 5e place est obtenue par un cas tot à fait à part, le vénérable Turgeon qui est le plus vieil étalon de France encore bien actif, puisqu'à l'âge de 27 ans, il a sailli pas moins de 68 juments !


Coastal Path coiffe Network sur le fil dans le Centre



Il faut également signaler que Soave a décroché la palme du Sud-Ouest avec 71 juments saillies et que dans le centre, le grande vedette internationale Network, qui limité à 100 juments par an, s'est fait soufflé à la dernière seconde le trophée régional par son nouveau voisin de boxe au Haras de Cercy, Coastal Path, une recrue de Nicolas de Lageneste, qui a atteint les 104 juments. On sait aussi que si les vannes étaient ouvertes pour Network, il atteindrait sans doute les 200 juments et pulvériserait tous les records de France et Rocco d'Or, mais le fils de Monsun n'est pas le plus grand bandeur de France !

 

Mention spéciale pour Anzillero

 

Avec 119 juments saillies, Anzillero est un cas rare puisqu'il a fait la double saison de monte dans le même hemisphère et ce dans le même pays. Parti de chez Claude-Yves Pelsy dans le nord-est mi-avril où il avait sailli 55 juments, le fils de Law Society et de la famille d'Urban Sea a sailli 64 juments au Haras d'Enki ce qui lui fait un total de 119 poulinières. Des poulinières du centre avaient fait le déplacement dans l'est et inversement. Alea Jacta Est.

 


On en parle dans l'article