Aujourd'hui : Kill
December National Hunt Sale
Cheltenham - le 13/12/2019
Cheltenham December Sale

Theinval, la nouvelle belle histoire "Made in Sablonnets"

10/04/2015 - Focus Ă©leveurs
Deuxième jour du meeting d’Aintree 2015 et les succès des « FR » continuent. Theinval a ainsi remporté l’épreuve d’ouverture, un Gr. 3 handicap. Il a été élevé au Haras des Sablonnets par Valentin Berouard, le responsable élevage, Steeve Chatelain son second et Léa Berouard sa fille. Valentin nous raconte l’histoire de Theinval depuis la caserne des pompiers !
Theinval et son jockey Jeremiah McGrath ont le geste parfait sur l'obstacle
 
« Tout a commencé par sa mère Kinevees, une fille de Hard Leaf gagnante de 4 courses et qui courrait à la fin de sa carrière sous les couleurs de Romain Dubois, l’ancien maréchal de Serge Boucheron qui élevait à Lublé et pour qui j’ai travaillé pendant 11 ans. Kinevees était très compliquée à remplir. Pour Romain, elle a tout d’abord donné Pour Notre Plaisir un AQPS fils d’Esteem Ball (ndlr : 2 vict. chez Guy Denuault) puis est restée vide 2 ans. C’est là que je l’ai prise et présentée à Avirco. Pour nous, elle nous a donc donné Douceur de Mai puis Smadouce l’année suivante. Je voulais absolument tenté le croisement avec Smadoun et donc Kaldoun car on retrouvait Kaldounevees sous la 3ème mère.
 
Smadouce avait été vendue foal mais je l’ai récupérée comme poulinière après qu’elle se soit sectionné le tendon. Son premier foal par Barastraight est né en 2013 et a été acheté par Guy Cherel qu’il l’avait vu au pré. J’ai toujours son deuxième produit, un fils de Spirit One né l’an dernier. Puis après Smadouce est venue Best Day (Avirco) qui est une double gagnante à Compiègne (haies et steeple) et une multiple placée à Enghien et Auteuil. Elle aussi est revenue au Haras des Sablonnets pour y être poulinière. Elle a d’ailleurs pouliné d’un très beau mâle de Spirit One cette année et est à nouveau pleine de l’étalon. A vrai dire, je voulais qu’elle soit saillie à Smadoun pour répéter le croisement mais elle fut pleine de Spirit One dès le premier saut. Elle est plus facile à remplir que sa mère !
 
C’est alors qu’est né Theinval en 2010. Nous l’avions conservé et mis au débourrage pré-entrainement chez notre voisin Eric Aubree qu’il l’a présenté aux Breeze-Up d’Osarus le 25 avril 2012. Comme s’était un poulain plutôt tardif, il n’a pas réalisé le galop escompté et nous l’avons donc laissé partir pour 5.500€ à Cédric Boutin. Le même jour, Cri World avait gagné sa course à Auteuil pour Eric.
 
Theinval lors de son passage aux ventes Breeze-Up Osarus
 
Theinval a été poulidor en France à quelques reprises notamment à Pau, Strasbourg et Compiègne pour l’entrainement de Mickaël Seror. Il s’est transformé depuis qu’il a été vendu en Angleterre et est maintenant gagnant de trois courses (dont le Gr. 3 du jour) pour Nicky Henderson.
 
Par ce succès je voudrais remercier mon patron Antoine de Talhouët-Roy qui me laisse carte blanche pour l’élevage personnel. Theinval est donc un pur produit « made in Sablonnets ». Malheureusement, Kinevees est restée vide depuis 4 ans. Elle est aujourd’hui âgée de 21 ans mais à l’air d’en avoir 15. Je vais la présenter à Smadoun cette année. »
 
Félicitations à Valentin Berouard pour ce beau succès de Gr. 3. Il nous répondait en direct après la course depuis … la caserne des pompiers, étant d’astreinte !
 
Theinval en novembre 2014 à Kempton lors de sa première victoire

On en parle dans l'article