Doncaster - du 27/08/2019 au 28/08/2019
Premier Yearling Sale
Doncaster - le 29/08/2019
Silver Yearling Sale
Baden-Baden - le 30/08/2019
Jährlings Auktion
La Teste - du 03/09/2019 au 04/09/2019
Vente de Yearlings
Le Lion d'Angers - le 05/09/2019
Show AQPS Ouest

Aguicheuse ne ment pas sur Radio Paris

25/04/2015 - Grands destins
" Radio Paris ment, Radio Paris est allemand". Immortalisée en quelques mots par Pierre Dac sur Radio Londres sous l'occupation, Radio Paris est, dans un style complètement différent, le nom d'une jument de légende des AQPS, de l'époque des fondateurs, dont le Prix qui lui rend hommage a été remportée par Aguicheuse pour François Nicolle, Jacques Cyprès et un milliardaire anglais, Lord Daresbury.

Aguicheuse à Enghien avec Nathalie Desoutter (photo APRH)
 

 

Avant sa sinistre fin, puisque les installations du 116 Avenue des Champs Elysées furent saccagés lors de la débâcle "bosch" du 17 août 1944 lors de la libération de la Capitale, Radio Paris fut la 1e radio privée de France, crée en 1922, puis nationalisée en 1933 et placée en 1940 sous contrôle allemand pendant la guerre.

En 1930, alors que dans l'Allier, on ne pensait guère à retomber dans la guerre,  Maurice de Lageneste, le grand-père de Nicolas, déjà puissant éleveur au Haras de Saint-Voir, choisit ce nom pour une pouliche qui allait devenir la 1e jument de base de tout l'élevage AQPS. Cette jument de légende a ainsi fourni, à travers des branches multiples, non seulement les 1e champions AQPS d'Auteuil, dont le précurseur Rivoli qui a remporté le Grande Course de Haies d'Auteuil dans les années 60, mais aussi Mélinoir, First Gold, Louping d'Ainay, Djeddah et aussi un nombre incalculable de grands sauteurs de province de l'époque où les "demi-sangs" courraient en cross dans leur région, avant la généralisation de l'émancipation parisienne et internationale.

Xavier Bougon, grand spécialiste des pédigrées, a remonté l'origine jusqu'au début du 20e siècle. Radio Paris est issue de Roman (Haras National de Cluny) et Nid d'Abeilles, elle-même fille de Coq Gaulois, très grand sauteur puisque dernier lauréat du Grand Steeple-Chase de Paris à 4 ans, en 1920. Elevée par A. Repussard puis acquise foal par Maurice de Lageneste, Nid d'Abeilles fut une grande jument de course, gagnante à 7 reprises et même placée en steeple à Auteuil. Sa fille Radio Paris a elle-même gagné 5 fois en plat et en obstacle, voyageant beaucoup (Lyon, Chateaudun, Chateaubriant), avant de donner naissance à 3 produits, dont les 2 femelles Reverie (1939 - Céréaliste) et Utopie IV (1942 - Ammonius qui allaient chacune développé une descendance extraordinaire chez de multiples éleveurs du centre mais aussi de la Manche.

 

  • VOIR LA DESCENDANCE PRINCIPALE DE REVERIE (d'où Nuit d'Or, First Gold, Iveday, A Pleine Dents, Louping d'Ainay, Mifinbon, Sappo, Draborgie, Sous les Cieux, Gadelier, Valkyrie Colombe).

    NB : Le tableau n'est pas encore complet. Il faudra y ajouter les branches qui ont donné notamment L'Or Noir III, Mackenzie II, etc...

Comme la vie est bien faite parfois, le vainqueur du Prix Radio Paris 2015 avec Aguicheuse est Jacques Cyprès, un éleveur dont les racines familiales remontent aussi à l'époque des explorateurs, puisque son grand-père Pierre Cyprès, contemporain de Maurice de Lageneste, est reconnu comme celui qui a développé la race à grande échelle. Fille de Lavirco, Aguicheuse, entrainée par François Nicolle, est une nièce du champion El Paso III (1,3 million d'euros de gains !). Archi bien née donc, et d'ailleurs cousine éloigné de Baxter, autre élève de Jacques Cyprès et Laurent Couétil qui a gagné le même jour à Enghien le Prix Durtain (Listed), Aguicheuse défend la casaque de Lord Daresbury, richissime anglais, propriétaires de mines dans le monde entier, grand passionné de courses qui avait connu un moment d'émotion extraordinaire lorsque son fils Jake avait gagné à Auteuil à l'automne dernier en selle sur cette même Aguicheuse (lire l'article). Car la passion, souvent ça se trompe, mais ça ne ment jamais.