Aujourd'hui : Cheltenham
Cheltenham November Sale
Aujourd'hui : Boulogne-Billancourt
Election de France Galop - 15H00
Demain : Fairyhouse
Flat Foal & Breeding Stock Sale
Kill - du 18/11/2019 au 20/11/2019
November Foal Sale Part. 1
Deauville - du 18/11/2019 au 20/11/2019
Vente d'Automne
Kill - du 21/11/2019 au 22/11/2019
November Breeding Stock Sale 2019
Kill - le 22/11/2019
November Foal Sale Part 2
Newmarket - le 25/11/2019
December Yearling Sale
Newmarket - du 27/11/2019 au 30/11/2019
December Sale - Foals

Le premier Prix Yann Poirier gagné par Brio des Mottes, le meilleur des hommages

05/05/2015 - Grands destins
Si cruellement touchée par la perte impensable de son fils Yann le 8 février la famille Poirier a remporté le tout premier Prix Yann Poirier, disputé le vendredi 1e mai au Lion d'Angers, la même où a eu lieu la cérémonie d'adieux, grâce à Brio des Mottes, une élève maison entrainée par son épouse Anne-Marie. Par Arnaud Poirier. Photos Jean-Charles Briens.

Quel symbole...Pour le 1e Prix de la Rousselière - Yann Poirier au Lion d'Angers, l'élève maison Brio des Mottes, également son ancienne pensionnaire, s'impose par 5 longueurs, ici félicitée par son jockey Morgan Delalande, en passant devant le panneau du Haras du Lion, repris par Yann et l'Ecurie des Mottes en association avec le Haras de la Rousselière.
 

Une immense émotion s'est emparée des tribunes du Lion d'Angers à la fin de la réunion du 1e mai, lorsque l'AQPS de 4 ans Brio des Mottes s'est envolée dans le Prix de la Rousselière - Yann Poirier, devant toute la famille du défunt. Et la jument est rentrée sous un tonnerre d'applaudissements. Non pas tant que cette course fut un grand prix, même si c'est une épreuve convoité du programme de plat AQPS, mais les circonstances étaient évidemment très particulières. Yann Poirier, mon frère, créateur du Haras du Chêne, éleveur , animateur de l'Ecurie des Mottes avec nos parents Claudie et Joël Poirier, et très impliqué dans les institutions (Pdt du l'Association AQPS Ouest et de l'Association France Débourrage, vice Pdt de l'Assocation Nationale des AQPS), est décédé butalement, suite à un accident avec un cheval, le mardi 9 février.

VOIR LA COURSE

Cette perte a été un choc terrible non seulement pour ses proches, mais aussi pour toute la famille des courses, qui avait afflué en grand nombre (environ 1800 personnes) lors de la cérémonie des obsèques ayant eu lieu sur l'hippodrome du Lion d'Angers qui lui était si cher. Le Président de l'hippodrome, Alain Peltier, ayant spontément mis à disposition ses installations le 14 février, avait décidé avec son comité d'honorer sa mémoire en associant son nom au Prix de la Rousselière 2015, avant de renommer définitement une course à partir de 2016. Ce 1e choix tombait sous le sens, puisque les animateurs du Haras de la Rousselière, Nelly et Pierre de la Guillonnière, sont des amis de très longue date de la famille Poirier, et même associés puisque les 2 écuries ont géré ensemble la reprise de l'ancien Haras National à quelqus centaines de mètres de la piste de l'Isle-Briand, devenu Haras du Lion en 2014.

 

Toute la famille et les proches de l'écurie étaient là : de gauche à droite autour de Brio des Mottes : Claudie Poirier, la mère de Yann, Nadia Poirier, la femme d'Arnaud, Aurélie Renier, la femme de Guenaël (responsable de l'élevage, ici à la tête de la jument), Benoît (Haras du Chêne), Joël Poirier, le patriarche, Nelly de la Guillonnière (Haras de la Rousselière), Morgan Delalande et Anne-Marie Poirier, la femme de Yann. Seuls les 2 frères n'étaient pas là. Arnaud, toujours en voyage, était en reportage à Punchestown en Irlande, Yann, lui est parti au ciel.

 

Toujours très performants dans les courses plates AQPS, plusieurs fois lauréat de cette épreuve, il y a tout juste 20 ans avec la grand-mère de Brio des Mottes, nommée Clyde des Mottes, mais aussi en 2007 avec Puszta des Mottes, la toute 1e jument entrainée par Anne-Marie Poirier avec Yann, l'Ecurie des Mottes était logiquement au départ de la course, mais la gagner était une autre paire de manche...Partant à 36/1, Brio des Mottes (Martaline) était donc loin d'être favorite. Jument de 4 ans très compliquée, elle avait raté son début de carrière au printemps dernier chez Emmanuel Clayeux pour les Papot, qui l'avait finalement relouée à ses éleveurs. Ayant beaucoup travaillé sur la pouliche, après une période de repos au pré sous les soins de Joël Poirier, Anne-Marie et Yann l'avaient fait gagner dès sa 1e sortie le 25 octobre 2014 à Paray-le-Monial. Brio des Mottes venait d'échouer complètement pour sa rentrée à Moulins, mais il s'est avéré ensuite qu'elle avait eu un problème pulmonaire qui a été soigné, manifestement avec efficacité puisque Brio des Mottes, de plus très à l'aise sur la piste alourdie par les pluies diluviennes, est partie en tête puis a gambadé d'un bout à l'autre, sous la selle de Morgan Delalande. Elle a rallié le poteau avec 5 longueurs d'avance sous les encouragements nourris du public, tandis que sur Equidia, Stéphane Mons faisait passer le message avec autant d'enthousiasme que de justesse. Inutile de décrire les sentiments de la famille et des amis, mêlange de tristesse mais aussi d'une fierté bien légitime, notamment pour Anne-Marie qui a su reprendre et assumer, seule mais très bien entourée par son équipe (comprenant les anciens jockeys Laurent Huart et Jean-Michel Pécot), ses fonctions non seulement pour l'entrainement mais aussi en parallèle pour le centre de débourrage du Haras du Chêne dont l'activité continue de battre son plein. Pour l'entrainement, Brio des Mottes était sa 3e victoire de l'année (après Noble Raven à Longchamp et la débutante Kersea à Durtal) pour 16 partants, dont 11 places.

Ici avec sa mère Claudie, éleveur de Brio des Mottes, et le jockey Alexis Achard, Yann Poirier avait emmené la pouliche à Paray-le-Monial le 25 octobre 2014 lors de sa victoire pour son 1e essai sous l'entrainement d'Anne-Marie.


On en parle dans l'article