Aujourd'hui : Timonium, Mayland
Midlantic Two Year Olds in Training
Demain : Doncaster
Spring Store Sale
Doncaster - du 22/05/2019 au 23/05/2019
Spring HIT/P2P Sale
Fairyhouse - le 24/05/2019
Tattersalls Ireland Goresbridge Breeze-Up Sale
Ascot - le 30/05/2019
Cheltenham May Sale
Baden-Baden - le 31/05/2019
Frühjars Auktion
Ascot - le 04/06/2019
Ascot June Sale

Silviniaco Conti, au top pour... Liverpool !

27/02/2016 - Focus divers
Depuis la parution des poids pour le Grand National de Liverpool (Gr.3, Handicap), le 16 février dernier, des bruits couraient sur la participation possible de Silviniaco Conti à la plus mythique course d'obstacles au monde. La rumeur semble maintenant se confirmer et le champion de Paul Nicholls parait bien programmé pour le 9 avril prochain à Aintree, où il convoitera les 710.000 € alloués au vainqueur !

 

 

Paul Nicholls peut avoir les yeux de l'amour pour Silviniaco Conti... 13 victoires de groupe, dont 7 groupes 1 !

 

 

Favori de l'édition 2015 de la célèbre Gold Cup de Cheltenham (Gr.1), Silviniaco Conti (Dom Alco, élevé par Patrick Joubert) avait terminé 7ème de Coneygree. C'était sa troisième tentative dans le plus belle épreuve du meeting anglais, il avait chuté en 2013 et avait fini 4ème, tout près de Lord Windermere, en 2014. Lorsque le pensionnaire de Paul Nicholls s'est envolé dans la phase finale de l' Ascot Chase (Gr.1), samedi dernier, on pouvait logiquement penser qu'il était au top pour une nouvelle tentative dans la plus convoitée des Gold Cup.

Si son entraîneur a confirmé que Silviniaco Conti était bien revenu à sa meilleure valeur pour aller chercher le 7ème groupe 1 de sa carrière, il a également ajouté que son élève semble un peu fâché avec le tracé de Cheltenham et que l'hippodrome de Liverpool convenait beaucoup mieux à ses aptitudes. Le fils de Dom Alco est le tenant du titre dans le Bowl Chase (Gr.1) sur 5000 mètres. Ajoutant que la parution des poids pour les prétendants au Grand National de Liverpool (Gr.3) laissait une chance à ce cheval de classe...

 

 

Noel Fehily, en selle sur Silviniaco Conti, très déçu après la 7ème place dans la Gold Cup de 2015 (revoir reportage)

 

 

Immédiatement, les bookmakers ont réajusté le betting de la plus mythique course d'obstacles au monde : Le Grand National de Liverpool (Gr.3), épreuve disputée sur une formule handicap, avec deux tours de la piste d'Aintree (7200 mètres) jalonnés de 30 obstacles, pour certains appartenant à l'histoire de notre sport (Becher's Brook, The Chair ou encore Canal Turn pour ne citer qu'eux).

Silviniaco Conti est donc devenu le co-favori ( à 12/1) de la course du 9 avril prochain, aux côtés du tenant du titre Many Clouds. Ce dernier va tenter un véritable exploit car le doublé n'a pas été réalisé depuis 1974 et un cheval ayant, lui aussi, marqué l'histoire... Red Rum. Et il ne sera pas aidé dans sa tâche car le handicapeur lui a infligé le top-weight : 11 stones et 10 pounds, soit 74, 400 kg environ (pour ceux qui souhaitent comprendre le poids anglais : 1 stone = 6,350 kg et 1 pound = 453 g, et il faut 14 pounds pour faire 1 stone... bref c'est anglais !)

Sachant que les poids ont été dévoilés le 16 février, quelques jours avant la récente victoire de Silviniaco Conti à Ascot, le pensionnaire de Paul Nicholls y est pris en rating 163 et portera, malgré son palmarès, une livre de moins que le vainqueur 2015. De plus, il a depuis été remonté à une valeur théorique de 169 depuis samedi dernier mais cela n'influence plus son poids dans le Grand National. Et enfin, son mentor estime qu'il est redevenu le cheval qu'il était à ses plus beaux jours... c'est à dire une valeur 177 !

On comprend donc mieux l'impasse que va réaliser l'entourage de Silviniaco Conti, pour se concentrer sur cette épreuve très richement dotée, grâce aux sponsors qui veulent être associés à une course suivie par des millions de téléspectateurs à travers le monde et où la moitié des Anglais veulent placer un pari : en 2016, il y aura 1 million de livres à se partager (1.271.000 €) dont 561.000 livres (710.000 €) promises au vainqueur. Ce qui place le Grand National à un niveau proche de la Nakayama Grand Jump, au Japon. En comparaison, le vainqueur de la Gold Cup de Cheltenham, Coneygree, a reçu un chèque de 313.000 livres (400.000 €) en 2015 et Milord Thomas a vu son compte crédité de 382.500 € en enlevant le Grand Steeple-Chase de Paris... un peu plus que la moitié de l'allocation du futur vainqueur à Aintree.

Pour la première fois depuis 2004, Paul Nicholls n'aura pas de représentant au départ de la Gold Cup de Cheltenham, lui qui a tout de même soulevé ce graal à quatre reprises avec Kauto Star (2 fois), Denman et See More Buisness. 

Il a déclaré que Cue Card, lauréat de ses trois dernières sorties dont le Betfair Chase (Gr.1) devant Silviniaco Conti, serait son favori dans l'épreuve reine et que des élèves comme Saphir du Rheu (Al Namix, élevé par Claude Duval), qui sera très en vue dans le World Hurdle (Gr.1) devrait tout de même offrir à son écurie de bons moments à la mi-mars !

 

 

 

Silviniaco Conti se plaît à Aintree, comme l'an dernier dans le Bowl Chase (Gr.1), il va maintenant s'attaquer aux mythiques obstacles et 7200 mètres du Grand National de Liverpool !