Fairyhouse - du 25/09/2018 au 26/09/2018
September Yearling Sale Part 1
Fairyhouse - le 27/09/2018
September Yearling Sale Part II
Maryland - du 01/10/2018 au 02/10/2018
Midlantic Fall Yearlings
Kill - du 02/10/2018 au 03/10/2018
Orby Sale
Saint-Cloud - le 04/10/2018
Vente de Pur-Sang Arabes
Kill - le 04/10/2018
Sportsman's Sale
Saint-Cloud - le 06/10/2018
Vente de l'Arc

Prix Solitaire : The Reader, début d'un nouveau chapitre ?

25/03/2016 - Focus divers
Il y a parfois, et même souvent, des choses inexplicables aux courses, des résultats et des évènements sur lesquels les raisonnements cartésiens se brisent... Jusqu'à ce mercredi après-midi, le bon The Reader n'avait pas réussi à franchir le poteau en tête en vingt tentatives et en ayant tout de même accumulé plus de 160.000€ de gains ! Même son expérimenté éleveur-propriétaire, Pierre Goral, trouvait l'histoire un peu longue...

 


Superbe sauteur, The Reader a enfin trouvé son jour, dans son jardin d'Enghien ©APRH

 

 

"Je ne me souviens pas avoir eu un représentant qui montre autant de talent et de potentiel sans réussir à ouvrir son palmarès mais en accumulant plus de 160.000 € de gains... même si Pindare nous avait fait vivre un scénario très proche ! C'est finalement une bonne surprise que The Reader ait réussi à briser cette série pour sa rentrée." C'est avec ces mots que l'éleveur-propriétaire, Pierre Goral, traduisait sa satisfaction et son soulagement lorsque France-Sire l'a contacté après la victoire de ses couleurs dans le Prix Solitaire, ce mercredi à Enghien.

Car, si Pindare avait lui attendu sa 18ème course pour enlever le Prix Tanerko, gros handicap à Auteuil au mois de mai de ses 5 ans, son cousin The Reader, a ajouté quelques longueurs à l'histoire pour atteindre 7 ans et sa 21ème sortie en compétition. Il faut tout de même préciser que, suite à des ennuis physiques, le pensionnaire de Jean-Paul Gallorini avait du faire une croix sur le second semestre de son année de 5 ans et la quasi totalité de ses 6 ans. 

Très vite estimé par son entourage, The Reader, premier produit de Shadline par Lando, va débuter dans le Prix Wild Monarch 2012 mais sans pouvoir faire mieux que 6ème loin de Cuevo Especial (Marchand de Sable, Haras de Bernesq) un autre Gallorini. Le constat va être rapide : l'hippodrome de la butte Mortemart n'est pas sa tasse de thé ! Dès sa première course sur le tracé d'Enghien, son potentiel redevient évident et il conclut sa saison de 3 ans comme dauphin du bon Singapore Sling (Muhtathir, Haras de Manneville) dans le Prix Roger de Minvielle (L). Des accessits d'honneur que The Reader va accumuler sur ce site et à ce niveau : 3ème d'Horabora Has (Turgeon, élevage Hamel Stud) dans le Prix Roger Saint (L) et encore deux fois deuxième de Listed, en 2014, le Prix Journaliste de My Maj (Majorien, élevage Karabe-Maj) et le Prix Romati de Catmoves (Medicean, élevage 6 C Racing).

 

 

Cette aptitude au tracé d'Enghien pourrait bien venir de sa mère Shadline (Septième Ciel, élevage Goral) qui a remporté ses deux succès sur le plateau de Soisy, sur les haies et le steeple-chase, et qui a donc apporté des satisfactions à Pierre Goral, comme beaucoup d'éléments de cette famille, souche de son élevage.

"J'ai commencé il y a une trentaine d'années avec l'achat de Petite Rumeur (Fabulous Dancer, Haras de Bernesq) sur les conseils de Bernard Secly, mon entraîneur à l'époque. Elle a fait une carrière honnête en plat et a ensuite été une belle souche pour mon élevage. Sa fille Prodigalite (Saint Andrews) est notament l'aîeule de The Reader et Pindare, et elle a produit Worldbest (Prix Camille Dubosq (L), à Pau et 3ème des Prix Renaud du Vivier (Gr.1) et Grand Prix d'Automne (Gr.1) de Questarabad), ainsi que Mood qui a enlevé le Prx François de Poncins (L) devant Net Lovely."
Pierre Goral fait fonctionner son élevage avec six juments qui sont donc issues de cette souche : la lignée maternelle de Prodigalité étant toujours bien représentée par  ses filles Présidence (Nikos) et Orcantara (Villez).

On notera également que Shadline, fille de Présidence et mère de The Reader, semble être une excellente reproductrice car Vintage (Nickname) avait, elle, connu le succès dès ses débuts à Auteuil, en enlevant le Prix Finot Pouliches (L) 2014, et Indiga (Sholokhov), la petite soeur de 3 ans, a fait impression pour ses débuts en terminant 2ème du Prix d'Essai des Pouliches, à Enghien, pour l'entrainement de Guillaume Macaire. 

Pierre Goral ©APRH

 

 Un secteur élevage qui est depuis toujours géré en collaboration avec la famille Baudouin, Haras du Hoguenet. Alain Baudouin nous confiait : "C'est un plaisir d'accompagner un propriétaire-éleveur comme Pierre Goral qui avait commencé avec mon père. Nous collaborons depuis une dizaine d'année et le choix des étalons, par exemple, se fait en concertation dans une liste où nous privilégions les reproducteurs confirmés. Shadline est malheureusement vide cette saison mais elle a un beau yearling de Saint des Saints et ira ce printemps à Great Pretender. Il faut noter que nous présentons également des produits de M. Goral sur les rings de vente. Cela avait été la cas de The Reader, en octobre 2010 à la vente de yearlings Arqana, qui avait été racheté par son propriétaire pour 21.000 €."

Justement, et pour conclure, le programme de The Reader devrait maintenant passer par le Prix Journaliste (L) et le Prix Romati (L) pour l'amener, logiquement et sans ennuis, sur le Grand Steeple-Chase d'Enghien (Gr.2), à l'automne prochain, dont il sera un sérieux prétendant... Car après avoir fait sauter ce "blocage", le représentant de Pierre Goral pourrait faire comme Pindare et enchaîner les victoires. Un nouveau tome de son histoire !

 

 


Pour la première fois associé à The Reader, Ludovic Philipperon, qui travaille pour Robert Collet, a réussi à faire gagner l'élève de Jean-Paul Gallorini ! ©APRH



Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article


(pour valider votre commentaire sur votre boite mail)