Goodwood - le 31/07/2019
The Goodwood Sale
Le Pin au Haras - le 31/07/2019
National de l'obstacle
Saratoga Springs, New York - du 05/08/2019 au 06/08/2019
The Saratoga Sale
Doncaster - du 06/08/2019 au 07/08/2019
August Sale

Scottish Grand National : Vicente et le coup de 6 de Thierry Cyprès

18/04/2016 - Focus éleveurs
L'éleveur Thierry Cyprès a passé un week-end de rêve avec 6 victoires entre le 15 et le 17 avril ! Il a gagné en plat et en obstacle, avec des APQS et des PS, et a déccroché son plus beau trophée grâce à Vicente (Dom Alco) dans le Grand National d'Ecosse, un steeple de 28 partants à Ayr sur 6400 m.


Thierry Cyprès a gagné 6 courses en 3 jours ! Il est ici à Paray-le-Monial en 2013 en compagnie de sa soeur aînée Michèle Juhen-Cyprès.

 

Ce week-end de la mi-avril 2016, le téléphone de Thierry Cyprès n'a pas cessé de sonner pour l'annonce de bonnes nouvelles en série. En effet, l'homme de Montigny-sur-Canne dans la Nièvre a remporté pas moins de 6 course en l'espace de 3 jours. Et il a ratissé très large... Il a entamé la série en cross à Lyon avec Uto (F. Lagarde), 8 ans, le 1er fils AQPS par Bering, obtenu alors qu'en 2007, il avait tenté un coup atypique en envoyant 3 juments au vieux patriarche normand. Le lendemain, changement de décor avec le succès en plat à Bordeaux du 4 ans pur-sang Esprit de Baileys (L. Urbano-Grajales), un fils de Le Havre et Lit (Danehill), élevé en association avec des amis de longue date, Thierry Lemoine et l'Irlandais Edward Walsh.

 


Vicente (à gauche), sous la selle de Sam Twiston Davis.

 

Le dimanche 17 avril, Thierry Cyprès remporte 3 autres courses dans les campagnes de France, à Auch avec Matza (M. Defontaine), une fille de Panis avec une mère par Montjeu, élevée en association avec Jean Biraben, puis à Blain avec Trois Huit (E. Leenders), un bon spécialiste du cross par Shaanmer élevé avec son frère Jacques Cyprès et Audoin Maggiar. Il complète la série en Corse avec Vostok, un AQPS de 7 ans par Lavirco qui remporte la 8ème course de sa carrière à Prunelli, puisque dans l'Ile de Beauté les AQPS peuvent courir en plat dans des courses réservées après 5 ans.

Mais c'est Outre-Manche que Thierry Cyprès, cette fois associé à Jean-François Naudin qui est lui aussi un ami de très longue date, a décroché son plus beau trophée. Ainsi, Vicente a fait preuve d'une grande autorité pour remporté le Scottish Grand National (Gr.3). Cette épreuve est le pendant écossais du Grand National de Liverpool, beaucoup moins connu mais offrant tout de même 120.000 € au vainqueur... soit plus qu'au lauréat du Prix du Président de la République !

 


Queensland IV, la jument d'origine de l'élevage de Thierry Cyprès, toujours aussi influente.

 

Vendu à Paul Nicholls après une 2ème place dans le Prix de l'Yonne à Auteuil chez Philippe Peltier en mars 2013, Vicente avait déjà fait une très belle carrière entre les groupes et les gros handicaps en Angleterre. Il venait de conclure 5ème d'une Listed sur 6400 m à Cheltenham et a cette fois fini comme un balle sous la selle de Sam Twiston-Davis. A noter que Pineau de Ré (Maresca Sorrento), le gagnant du Grand National de Liverpool 2014, venait très fort après avoir patienté lorsque son jockey est tombé de cheval sur une petite faute à l'entrée de la ligne droite alors qu'il venait pour disputer l'arrivée.

 


Ireland, la mère de Vicente mais aussi de Porto Rico.

 

Vicente est né de l'antepnultième génération de Dom Alco. Il provient de la souche maternelle de base de l'élevage de Thierry Cyprès puisque c'est un arrière-petit-fils de Queensland, une jument née en 1982 que le jeune Thierry l'avait alors choisi comme cadeau de ses 18 ans parmi les pouliches de l'année nées chez son père Bernard. Cette souche lui donne depuis des grands vainqueurs en série. D'ailleurs, mère de Vicente, Ireland, pourtant née du décevant Kadalko, et elle-même gagnante à Auteuil du Prix André Boingnières pour Etienne Leenders, avait déjà donné quantité de bons chevaux à l'elevage, dont son 1er produit, Porto Rico (Vidéo Rock), vainqueur de 7 courses à Auteuil malgré plusieurs interruptions de carrière.

Après Vicente, Ireland a eu Adelaide (Saddler Maker) qui s'est malheureusement tuée en course après avoir gagné à Fontainebleau, Claraland (Kap Rock), sortie de l'entrainement après un échec pour ses débuts, puis un 2 ans par Saddler Maker nommé Edgeoy. Elle a été testée pleine de Samum en 2015.

 


Ch'tibello, un "Fr" qui s'est adapté au style à l'Anglaise...


 

La journée de la France en Ecosse

En plus du succès de Vicente dans le Grand National, la plus belle affiche de l'année en Ecosse a été largement dominée par la France. Ainsi, le "Fr" Ch'tibello a enlevé le Scottish Champion Hurdle (Gr.2). Vendu à Dan Skelton après un succès à Compiègne chez Jean-Yves Artu au printemps 2015, ce fils de Sageburg a été élevé par Mme Cucheval dans le Pas de Calais. La mère Neicha (Neverneyev), élevée par M. Lanusse dans les Pyrénées-Atlantiques avait déjà donné un excellent cheval de plat, Ch'tio Bilote, 2ème du Prix Paul de Moussac (Gr.3) à Chantilly. Quant au 3ème groupe du programme, le Champion Novice's Chase (Gr.2), il s'est conclu par un jumelé "Fr" composé de Le Mercurey, un neveu de Le Chablis par Nickname élevé par Hubert Carion qui a devancé Bristol de Mai (Saddler Maker). Tout cela sachant que l'AQPS Vivaldi Collonges, un frère de Nenuphar Collonges par Dom Alco, avait remporté l'épreuve d'ouverture, un gros handicap sur le steeple. Bref, une bonne journée pour entretenir la motivation des investisseurs à venir déposer des pounds sur le territoire français.


On en parle dans l'article