Aujourd'hui : Kill
November Foal Sale Part. 1
Aujourd'hui : Deauville
Autumn sale
Kill - du 21/11/2019 au 22/11/2019
November Breeding Stock Sale 2019
Kill - le 22/11/2019
November Foal Sale Part 2
Newmarket - le 25/11/2019
December Yearling Sale
Newmarket - du 27/11/2019 au 30/11/2019
December Sale - Foals
Newmarket - du 02/12/2019 au 05/12/2019
December Mare Sale

Footpad & Crack de RĂŞve : l'anglais Simon Munir aime la France

21/05/2016 - Grands destins
Avec 4 partants cette après-midi à Auteuil, veille du Grand Steeple Chase de Paris 2016, le propriétaire anglais Simon Munir, souvent accompagné dans les copropriétés avec Isaac Souede, a réalisé un carton plein en empochant un Gr.3 (Footpad) et une Listed (Crack de Rêve). Ses deux autres pensionnaires ont chacun pris des places dans les Listed et Gr.2. Après moins de 10 ans d’investissements, Simon Munir récolte les aujourd’hui bien des trophées.

Simon Munir adore les courses françaises. Le voilà ce samedi 21 mai 2016 à Auteuil entouré de Ruby Walsh qui porte sa casaque anglo-irlandaise et d'Anthony Bromley ©APRH

 

La journée avait bien commencé pour la casaque de Simon Munir et de son associé Isaac Souede avec la deuxième place de Saine et Speed (Saint des Saints) dans le Prix d’Iena (Listed). Le premier nommé est gestionnaire de patrimoine. Anglais, il est pourtant passionné par les courses françaises, sa présence aujourd’hui à Auteuil l’atteste. Depuis sa rencontre avec David Powell, Simon Munir a décidé d’investir massivement sur le marché français. L’un de ses premiers achats fut Soldatino, un fils de Graveron, un étalon pourtant peu connu. Après des débuts à l’entrainement chez Loïc Manceau, Soldatino est envoyé chez Nicky Henderson et gagne le Gr.1, le JCB Triumph Hurdle à Cheltenham en 2010 pendant le Festival ! Voila de quoi donner envie de réinvestir.

 

Footpad monté par Ruby Walsh a devancé la favori Device à la corde avec la casaque de Magalen Bryant ©APRH

 

Puis viendront moult achats français repérés par David Powell et Highflyer Bloodstock (Anthony Bromley) : Grandouet, Peace And Co, L’Ami Serge, Gitane du Berlais, Bristol de Mai et Footpad pour ne citer que les derniers vainqueurs de Gr.1. Justement, Footpad était venu à Auteuil cette après-midi pour disputer le Prix Questarabad (Gr.3). Avant coup, personne ne voyait le favori Device battu. Mais à l’issue d’une lutte finale incroyable, le fils de Creachadoir entrainé par Willie Mullins et élevé par Louise et Camille Collet, les filles de Micheline Vidal et Robert Collet, a passé le poteau en tête en devançant Device d’une encolure.

Un peu plus tard dans l’après-midi dans le Prix La Barka, un Gr.2 aux allures de Gr.1, la casaque de Simon Munir (seul cette fois), était représentée par Alex de Larredya qui restait sur sa victoire dans le Grande Course de Haies de Printemps (Gr.3) à Auteuil. Entrainé par François Nicolle, il n’a malheureusement pas pu approcher le crack Un de Sceaux élevé au Haras de la Rousselière ni même Le Grand Lucé élevé lui au Haras de Maulepaire. Néanmoins très bon troisième, Alex de Larredya (Crillon) a laissé derrière lui des chevaux de Gr.1 comme Ptit Zig (Great Pretender), Aubusson (Ballingarry), Al Ferof, Bosseur (Coastal Path) ou encore Thousand Stars.

 

Comme on ne peut pas gagner à chaque fois, il fallait bien en "laisser" aux autres. Sur cette image, l'entourage de Un de Sceaux, les propriétaires et les co-éleveurs Pierre et Nelly de la Guillonnière, exultent et sont félicités pas Pierric Rouxel, la manager du Haras de Maulepaire où a été élevé le dauphin d'Un de Sceaux, Le Grand Lucé

 

Note : Après la 15ème victoire de la carrière du champion Un de Sceaux, son co-éleveur Pierre de la Guillonnière a déclaré « Il est plus facile d’élever des chevaux que des bovins ! »

 C’est grâce à un cheval au nom prédestiné que la casaque Munir/Souede a fini cette belle journée. Crack de Rêve a brillé dans la Listed le Prix Le Guales de Mezaubran sur les haies. Elevé en Saône-et-Loire par Jean-Paul Gronfier (le père d’Antoine), Crack de Rêve défend depuis ses débuts la casaque « Munir » contrairement à Footpad ou encore Alex de Larredya. Entrainé par Guy Cherel, Crack de Rêve est un fils de Loxias lui-même par Saumarez et la formidable matrone Loxandra (la mère de Keltos, Krataios, Kavafi, Iridanos, …). Alors qu’il faisait la monte au Haras de la Sane chez Maxime Cottin également en Saône-et-Loire, Loxias n’a pas beaucoup sailli mais a tout de même « sorti » de très bons éléments comme Posilox (Anjou Loire Challenge 2014 Listed), Lady Lox (3ème Prix Wild Monacrh Listed), Consul de Thaix (élevé par Michel Bourgneuf, 3ème de Gr.2 à Cheltenham en 2016).

 

Le gris Crack de Rêve a conclu une journée riche en émotion pour Simon Munir ©APRH

 

Crack de Rêve, Alex de Larredya et la pouliche Saine et Speed font partie des 21 chevaux que possèdent Simon Munir à l’entrainement en France, la plupart en association avec Isaac Souede. Seuls 5 chevaux sont la pleine propriété de Simon Munir : Alex de Larredya et Petrus du Berlais chez François Nicolle, Vœux d’Estruval chez Guillaume Macaire ainsi que Kyalco et Rouge Et Sage chez Philippe Peltier. La répartition de l’effectif du propriétaire à l’heure actuelle s’articule sur 8 entraineurs différents : Joël Boisnard (1 cheval), Dominique Bressou ()1, Guy Cherel (3), Philippe Cottin (1), Yannick Fouin (2), Guillaume Macaire (5), François Nicolle (5) et Philippe Peltier (3).

Note :

- Isaac Souede, l’associé de Simon Munir dans de nombreux chevaux, est le président de Permal Group, une société internationale fondée en 1973 de gestion de placements. Son siège français se situe avenue d’Iéna à Paris. Rappelons que la pouliche Saine et Speed, propriété de Simon Munir et Isaac Souede, s’est placée 2ème du Prix d’Iéna (Listed) aujourd’hui à Auteuil.

- Depuis quelques années seulement, Simon Munir et Isaac Souede se sont tournés vers l'élevage. Les meilleures juments de courses sont aujourd'hui poulinières ou deviendront de futures poulinières au Haras du Lieu des Champs chez Richard Powell à Coupesarte en Normandie. Ainsi, dans un futur proche, des produits de Gitane du Berlais, Ma Filleule, Loxlade, ... fouleront les champs de courses et défendront cetet fois l'élevage et la casaque "Munir/Souede".


On en parle dans l'article