Goodwood - le 31/07/2019
The Goodwood Sale
Le Pin au Haras - le 31/07/2019
National de l'obstacle

Dans les prés de l'Ecurie des Mottes : au royaume des pouliches

28/05/2016 - Focus éleveurs
 Au lendemain de la victoire de la femelle AQPS de 5 ans Banco des Mottes dans un bon steeple à Auteuil, Claudie et Joël Poirier ont du se féliciter d'avoir eu autant de naissances féminines ce printemps 2016 : 13 pouliches pour 5 mâles ! Ils vous présentent l'ensemble de leur production, aussi que le bilan des saillies 2016 qui se déroulent avec un excellent score de juments pleines dès le 1e saut.


Pour voir l'intégralité de la jumenterie avec les photos des foals et les saillies, cliquez ici.
 

Crée il y a 45 ans par Joël Poirier et développé depuis les bases de Soucelles en Anjou, l'élevage de l'Ecurie des Mottes qui comporte désormais plus de 20 juments, a toujours donné de très bons résultats avec les pouliches. D'ailleurs, depuis toujours, Claudie et Joël Poirier se sont attachées à exploiter leurs femelles quel que soit leur niveau. Et à quelques rares exceptions près dûes à des circonstances particulières, la jumenterie n'est composée que de poulinières ayant elle-même gagné en course. Cette jumentere est partagée de façon à peu près équilibrée entre les AQPS et les PS, ces dernières étant elle-mêmes divisées entre les juments de plat et d'obstacle. La production, vendue pour une part minoritaire foal Outre-Manche mais aussi en France, est débourrée au Haras du Chêne, fait un séjour dans le Jura pendant l'été de leur année de yearling, puis se réparti chez différents entraineurs dont les principaux sont François Nicolle (entraineur de Banco des Mottes), Elie Lellouche, Etienne et Grégoire Leenders, Joël Boisnard et Anne-Marie Poirier, selon les profils des chevaux. Certains éléments sont également vendus yearlings ou à 2 ans, notamment à Seamus Murphy qui est un visiteur très régulier pour ses clients irlandais et français. A noter que pour la 1e fois, l'Ecurie des Mottes présente un 3 ans "store" à la vente d'Eté 2016 à Deauville, un fils de Montmartre nommé Dollar des Mottes actuellement préparé au Haras du Chêne.

 


Gagnante du Prix Yann Poirier le 1e mai 2015, Brio des Mottes est rentrée poulinière, aujourd'hui pleine de Balko. (photo BRIENS)

 

Si la jumenterie de l'Ecurie des Mottes s'appuie sur quelques souches de bases existant depuis plusieurs générations, elle se renouvelle régulièrement et importe des familles extérieures. Ainsi, les 27 juments en activité proviennent de 17 souches différentes...En 2016, l'Ecurie des Mottes a recruté 3 nouvelles juments : ALICENORA (PS, très bonne pouliche chez Lellouche, peine de Rajsaman), BRIO DES MOTTES (AQPS par Martaline, très émouvante gagnante du Prix Yann Poirier 3 mois après le décès de celui-ci au Lion d'Angers le 1e mai 2015; pleine de Balko), et POUR TOI GEORGES (gagnante à Auteuil chez Etienne Leenders, pleine de Voiladenuo).

 


Banco des Mottes, gagnante en steeple à Auteuil le 27 mai dans le Prix Jasmin II, monté par Gaëtan Masure, sous l'entrainement de François Nicolle. (photo APRH)

 

Note : 

Banco des Mottes est la 1e des 4 femelles produites par sa mère Qasino des Mottes, elle-même gagnante de 4 courses plates et soeur de Ronaldo des Mottes. Qasino des Mottes a eu ensuite Camaïeu des Mottes (Sunday Break), bonne gagnante en plat à 3 ans, puis Domino des Mottes (Maresca Sorrento), 3 ans à l'entrainement chez Etienne Leenders. Elle est morte en donnant naissance en 20154à Elite des Mottes (Network), vendue depuis à Seamus Murphy. L'Elevage des Mottes a conservé une propre soeur de Qasino des Mottes, elle aussi par April Night, nommée Sépia des Mottes, gagnante et mère ce printemps d'une pouliche de Kapgarde, le père de Banco.


On en parle dans l'article