Aujourd'hui : Doncaster
September Hit & Yearling Sale
Demain : La Teste
Grand Show Anglo
Fairyhouse - du 24/09/2019 au 25/09/2019
September Yearling Sale
Arcadia, Californie - le 25/09/2019
Santa Anita Fall Yearlings
Fairyhouse - le 26/09/2019
September Yearling Sale Part II
Timonium, Maryland - du 30/09/2019 au 01/10/2019
Midlantic Fall Yearlings
Kill - du 01/10/2019 au 02/10/2019
Orby Sale
Saint-Cloud - le 03/10/2019
Vente de Pur-Sang Arabes
Kill - le 03/10/2019
Sportsman's Sale

Highlands Queen, la première dame d'Aurélien Kahn

03/06/2016 - Focus débourreurs
Ancien cavalier international de concours complet ayant participé aux Jeux Olympiques de Londres en 2012, Aurélien Kahn est à l’origine de la bonne éducation de la pouliche Highlands Queen qui lui a offert un premier groupe. C’est lui qui a débourré et pré-entrainé la lauréate du Prix Cléopâtre 2016, dernier tremplin en vue du Prix de Diane.

Montée par Stéphane Pasquier, Highlands Queen possède un physique impressionant. Elle a de ce fait débuté au mois de mars de ses 3 ans par une deuxième place suivie par une victoire, ses seules courses avant ce Prix Cléopâtre disputé à Saint-Cloud ©APRH

 

Si le Prix du Jockey-Club est sur toutes les langues, nous sommes à J-2, le Prix de Diane est programmé le 19 juin prochain, autant dire demain. Lors des engagements initiaux, Highlands Queen (Mount Nelson) n’avait pas été programmée vers le classique des pouliches. Mais après son net succès de cinq longueurs dans le Prix Cléopâtre (Gr.3) disputé dimanche 29 mai, la question se pose : courra-t-elle ou ne courra-t-elle pas ?

 

En attendant, la pouliche met en avant toute l’expertise de son entraineur Yohann Gourraud qui, à 35 ans a remporté son premier groupe, installé à Coye-la-Forêt après être passé à Maisons-Laffitte mais aussi le sérieux du travail d’Aurélien Kahn.  Basé à Morannes au Haras d’Ecorse depuis 2002, ce professionnel est un ex cavalier de concours complet. Il a très longtemps côtoyé le top niveau dans cette discipline jusqu’à participer aux Jeux Olympiques de Londres en 2012 ainsi qu’au prestigieux CCI**** de Badminton avec un pur-sang nommé Philistin. Son plus beau succès a été le Mondial du Lion d’Angers en 2006, année durant laquelle il a décidé de se consacrer au débourrage et au pré-entrainement.

En 2014, Aurélien Kahn a lancé une formation pour de futurs cavaliers d’entrainement, débourreurs, personnels d’écuries, … (lire l’article). Celle-ci a été plébiscitée et devrait être reconduite dès l’été 2016. Toutes personnes intéressées peuvent d’ailleurs contacter dès à présent Aurélien Kahn.

 

Aurélien Kahn est un membre très actif de l'Association France Débourrage dont il est vice-président

 

Principalement raisonné sur les chevaux de plat jusqu’à présent, Aurélien Kahn et son équipe travaillent de plus en plus de chevaux d’obstacle. Aujourd’hui, c’est du 50/50. Le bon Baltiko Prince, chez Guillaume Macaire, gagnant du Prix André Girard à Auteuil cette année et partant dans le Prix James Hennessy (Listed) lundi, est sorti de ses écuries. Highlands Queen, cadette de Baltiko Prince d’une année, faisait partie d’un lot de 80 chevaux débourrés et pré-entrainés par Aurélien en 2015 alors que la pouliche avait 2 ans. Cette dernière est arrivée du Domaine de l’Argos chez Henri Malard qui l’a élevée.

Installé à Gené à 30 minutes à l’ouest de Morannes, Henri Malard possédait la souche de Highlands Queen depuis quatre générations. Il a fait l’achat déterminant de Reine de Proville, trisaïeule de notre lauréate du Prix Cléopâtre. Cette excellente poulinière a fait souche au sein de l’élevage d’Henri Malard. Les femelles portent l’affixe Queen, les mâles celui de King.

Queen Of Persia, la grand-mère de Highlands Queen, était déjà très bonne. Elle avait obtenue des places dans les Prix Fille de l’Air (Gr.3) et Edellic (Listed) chez Henri-Alex Pantall pour la casaque d’Henri Malard, ancien président des courses de Craon et ex industriel dans l’agro-alimentaire (l’homme était directeur général du groupe Bridel, 3000 employés). Jusqu’à présent, le meilleur élément dans la famille reste Kalahari King, gagnant du Prix René Bedel (Listed) en plat avant de devenir lauréat de Gr.1 à Aintree en steeple chez Ferdy Murphy. Ce fils de Kahyasi s’était aussi placé du Ryanair Chase (Gr.1) et du Queen Mother Champion Chase (Gr.1) à Cheltenham.

Arrivée en octobre 2015 à l’entrainement chez Yohann Gourraud, pas étonnant car la pouliche est tardive, Highlands Queen avait été vendue en partie par Henri Malard à sa nièce Nathalie Kerjean, et le beau-frère de cette dernière Yves Kerjean. La fille de Mount Nelson est leur premier cheval de course. Voilà une belle vitrine pour tous les nouveaux propriétaires.

 

L'entourage de Highlands Queen au complet : son entraineur Yohann Gourraud à gauche, ses copropriétaires à droite Henri Malard entouré de Nathalie et d'Yves Kerjean ©APRH

 


On en parle dans l'article