Kill - le 24/10/2017
HIT Sale 2017
Kill - du 25/10/2017 au 26/10/2017
Open Yearling Sale 2017
Newmarket - du 30/10/2017 au 03/11/2017
Autumn Horses in Training Sale
Newmarket - le 03/11/2017
October Yearling Sale Book 4
Maisons-Laffitte - le 03/11/2017
Vente d'obstacle
Doncaster - du 06/11/2017 au 08/11/2017
Autumn HIT & Yearling Sale 2017

Grande Course de Haies de Cagnes 2017 pour Serienshock et la permis d'entrainer Alexandra Rosa

08/01/2017 - Focus divers
Né en Allemagne et de retour en France après un séjour en Angleterre, Serienschock avait crée une grosse surprise en gagnant la Grande Course de Haies de Cagnes 2016. Le fils de Sholokhov conserve son titre en 2017, toujours préparé avec soin par Alexandra Rosa, entraineur et cavalière amateur installée à Deauville.


Ludovic Philipperon triomphe avec Serienschock pour la 2e fois dans la Grande Course de Haies de Cagnes

Partager sa vie avec un courtier peut avoir certains avantages pratiques. Cavalière et permis d'entrainer, qui a quitté Paris pour s'installer à Deauville au printemps dernier, Alexandra Rosa a ainsi récupéré son héros Serienschok par le truchement de son compagnon Hubert Barbe. " Il avait acheté Serienshock en France pour l'un de ses plus anciens clients, Terry Neil. Quand le cheval s'est trouvé en perte de vitesse en Angleterre, au printemps 2015, nous avons proposé de louer le cheval qui est donc arrivé à la maison. Cela lui a changé les idées et il a retrouvé du moral." Fils de Sholokhov arrivé en France chez Marcel Rolland après avoir gagné en plat à Dusseldorf, Serienschock avait accompli une saison 2013 superbe chez François Cottin pour Terry Neil avec 4 succès dont la Grande Course de Haies de Printemps (Gr.3) à Auteuil. Parti en Angleterre, il y avait pris quelques places, mais sans plus, d'où son retour en France. Il arrive chez Alexandra Rosa, permis d'entraineur avec 3 chevaux, qui partage ses activités professionnelles entre sa société d'événementiel Un Jour aux Courses et son action de courtage dans Horse Racing Advisory (HRA) avec Hubert Barbe.

 


Alexandra Rose et Hubert Barbe avec Thomas Huet à Deauville ©APRH

 

" Au départ, on voulait le recourir en plat et je voulais le monter (NDLR : sa mentor termine d'ailleurs 2e avec Serienschock à Lyon en septembre 2015) et de toute façon, avec ses gains, on n'avait guère d'opportunité en obstacle. Mais quand Cagnes/Mer est arrivé, on s'est dit qu'il était dommage de ne pas refaire une tentative en haies." Faute d'engagement plus facile, Serienschock est donc revenu directement dans la Grande Course de Haies de Cagnes 2016 qu'il a remporté sous la selle de Ludovic Philipperon. " Vu qu'il a 9 ans aujourd'hui, pour lui conserver un bon moral, il faut le changer souvent d'environnement et d'exercice." Au printemps 2016, il prend une remarquable 2e place dans le Prix Juigné (Gr.3), derrière Bosseur, mais traverse la Manche. " Nous avons terminé 4e de Thistlecrack dans un Gr.1 à Aintree monté par Ludovic Philipperon qui n'avait jamais mis les pieds en Angleterre. On a voulu se faire plaisir et aussi faire plaisir à son propriétaire Terry Neil, qui est resté très attaché à son cheval." C'était plus dur cet automne, mais Serienschock venait de retrouver le goût de la vitesse par une 3e place sur la PSF de Deauville, dans une épreuve de longue haleine sur 3400 m.

Fils de Sholokhov avec une mère par Highest Honor, Serienschock est très bien né. Frère du gagnant de Gr.3 Serienhoehe, il a aussi une multitude de black type sous sa 2e mère Salde, dont beaucoup portent des noms imprononçables sauf Salomina (Preis der Diana Gr.1) et bien sûr Salut, gagnant de Listed à Baden.



Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article


(pour valider votre commentaire sur votre boite mail)