Ascot - le 05/04/2017
Breeze Up 2 ans

Saint-Valentin fatale pour Lucky Pulpit, le père de California Chrome

15/02/2017 - Focus divers
 Quelques heures après Fame and Glory, mort en donnant la vie en Irlande, Lucky Pulpit a lui aussi été foudroyé par une crise cardiaque à 16 ans alors qu'il saillissait sa 1e jument de l'année, en ce jour de Saint-Valentin 2017, en Californie à Harris Farm, là-même où il était sortie de l'anonymat en concevant le crack international California Chrome.

 

Véritable phénomène, California Chrome a marqué l'histoire des courses mondiales, et pas seulement pour les sportmen car il a été une star très populaire pour le grand public américain. Sorti  de nulle part, entrainé par un ancêtre de plus de 80 ans, Art Sherman, sur un hippodrome de Los Alamitos spécialisé dans les quarter horse dans la banlieue sud des Etats-Unis, il a remporté le Kentucky Derby puis les Preakness Stakes et a crée un énorme buzz pour sa tentative de Triple Couronne, qui a été ratée dans les Belmont Stakes. De nouveau dominé dans la Breeders'Cup, il a eu une saison 2015 très difficile, avec des blessures, mais est parvenu à revenir au sommet à 5 ans en 2016 pour s'imposer notamment dans la Dubaï World Cup. Tout cela monté par un Victor Espinoza qui nous a pourtant semblé commettre des erreurs tactiques monumentales sur son dos. Couronné 2 fois Cheval de l'Année aux Etats-Unis, dauphin d'Arrogate pour ses adieux dans la 1e Pegasus Cup,California Chrome entre étalon à $ 40.000 à Taylor Made Farm dans le Kentucky.

 


Lucky Pulpit à Harris Farm en 2014

 

Celui qu'on surnomme "Chromie" a mis un énorme coup de projecteur sur l'élevage de l'Etat de Californie, anecdotique par rapport au Kentucky, voire la Floride ou la Virginie, et en particulier sur Harris Farm où il est né des oeuvres de l'étalon maison Lucky Pulpit, qui vient justement de mourir. Crée par John Harris sur un territoire aride de 20.000 hectares de plantations de cotons et de pistaches, mais aussi doté d'une "ferme" bovine de 100.000 têtes (!), Harris Farm avait déjà sorti le champion Tiznow de son vieil étalon mystère Cee's Tizzy. Harris a réédité ce genre d'exploit avec Lucky Pulpit. Fils de Pulpit, alezan avec beaucoup de blanc né en 2001, Lucky Pulpit a commencé la monte dans le plus total anonymat en 2007, à $ 2500, après une carrière de course perturbée par des problèmes respiratoires, malgré lesquels il a gagné une Listed et s'est placé de Groupe. Lucky Pulpit s'est tout de suite distingué en étant 1e du classement des étalons de Californie (où la concurrence est faible) avec les 2 ans de 1e génération en 2010, mais peu après, l'explosion du phénomène California Chrome l'a mis en pleine lumière, portant son prix de saille à $ 10.000. En reportage à Harris Farm en 2013, l'équipe de France Sire avait vu Lucky Pulpit, pour lesquels l'étalonnier disait monts et merveilles, ce qu'on avait du mal à croire à l'époque !
 



California Chrome lors de sa victoire dans le Kentucky Derby 2014

 

 



Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article


(pour valider votre commentaire sur votre boite mail)