Ascot - le 17/07/2018
Ascot July Sale
Le Pin au Haras - le 18/07/2018
Le National de l'Obstacle

Grand Prix de Cagnes pour Nahual et l'éleveur Emile Eyvaso

01/03/2017 - Focus éleveurs
Porteur d'une des plus grandes casaques du Sud-Est, Nahual a remporté le Grand de Cagnes/Mer 2017 devant les yeux de son son propriétaire Emile Eyvaso qui, une fois n'est pas coutume, est aussi son éleveur, à la tête de la famille de ce cousin de Chichi Creasy depuis près de 30 ans !

Nahual s'impose dans le Grand Prix du Département 06 à Cagnes/Mer

 
 
Le Sud-Est n'est guère connu pour son propre élevage. Il n'y a pas un étalon PS à l'horizon dans cette région de la France si belle mais dont le terroir ne se prête pas beaucoup à l'exercice. Cela n'empêche pas l'existence d'un syndicat d'éleveurs composé essentiellement de grands propriétaires régionaux qui font élever dans le "grand nord". Son président, Kamel Chehboub, a crée le Haras de la Gousserie en Mayenne. Jean-Claude Séroul entretient une belle jumenterie chez Pierre Talvard au Haras du Cadran dans l'Orne. Quant à Emile Eyvaso, il a confié une famille depuis près de 30 ans à un éleveur du Calvados, Patrice Boureau, au Haras de la Gisloterie à Sainte Marguerite d'Elle près de Saint-Lô. Ce dernier est entre autre l'éleveur d'Orient Express, double médaillé d'argent aux derniers Jeux Mondiaux à Caen en CSO sous la selle de Patrice Delaveau. Ainsi, Emile Eyvaso, l'homme à la casaque violettte et jaune a eu la double joie de remporter le Grand Prix du Département 06, soit le Grand Prix de Cagnes/Mer, chez lui sur les bords de la Méditerrannée, non seulement en tant que propriétaire de Nahual mais aussi en tant qu'éleveur de ce solide fils d'American Post, déjà lauréat du Prix Denisy (Listed) à Saint-Cloud.
 
 

Emile Eyvaso avec Nahual
 
 

" Ca a été un grand coup de coeur pour moi. Et pour nous, ce Grand Prix de Cagnes/Mer est un demi-Arc de Triomphe " explique Emile Eyvaso qui détient la famille depuis la 3e mère, Folle Angoisse, née en 1977, qu'il a croisé au méconnu Prince Jeff, son propre étalon. " J'avais acheté Prince Jeff aux ventes de Deauville, à l'époque de l'Agence Française. Après sa bonne carrière de course dans le Sud-Est, je l'ai gardé et l'ai envoyé faire la monte en Normandie." Vainqueur de 12 courses, 2e du Grand Prix de Cagnes 1985 et plusieurs fois placé de Groupe en Italie, le fils de Jefferson n'a sailli que peu de juments. Mais il a rencontré Folle Angoisse, la poulinière d'Emile Eyvaso. Cette fille d'Amber Rama et Monique (future grand-mère de Queen Maud, Prix Vermeille) avit été elévée par François Dupré. Elle est arrivée dans le giron de l'Aga Khan quand ce dernier a acquis l'ensemble de l'effectif Dupré, mais le Prince n'a eu que le 1e de ses produits avant qu'il ne la revende à Emile Eyvaso. Le croisement de Prince Jeff et Folle Angoisse a donné Princess Jeff, gagnante de 3 courses chez Lucien Planard, puis conservée poulinière.

Celle-ci a donné l'excellent Gold Jeff (8 victoires) avec Gold Away, puis un ultime produit par Chichicastenago nommée Nahuala. Valeureuse lauréate de 2 courses à Vivaux et Borély, elle a repris le flambeau au Haras avec toujours autant de réussite. Nahual est son 2e produit, après Miharo, gagnant à 5 reprises, déjà entrainé par Jehan Bertran de Balanda à Maisons-Laffitte. " J'ai des chevaux dans le sud-est chez Lucien Planard, Christophe Escuder et Patrick Khozian. Mais j'ai rencontré M. de Balanda à travers Nicole Rossio, qui est une de ses amies proches. Nous lui avons confié Miharo, et comme cela se passait bien, il a reçu son frère Nahual."

 


Chichi Creasy, étalon au Haras de Saint-Roch

 

Nicole Rossio apparait une 2e fois comme très influente dans cette histoire. En effet, une autre fille de Folle Angoisse, nommé Folle Garde (Garde Royale), très bonne jument gagnante de 4 courses chez Mme Rossio. Cette dernière l'a gardée poulinière et, croisée à Chichicastenango (aussi père de Nahual) lui a donné son dernier cheval de niveau classique, Chichi Creasy, lauréat du Prix de Fontainebleau (Gr.3) après avoir battu Lawman dans le Prix Machado à Longchamp.

Nahuala est malheureusement morte après la naissance de son 5e produit ,une 2 ans par Spirit One nommée Merekara mais Emile Eyvaso a gardé Folle Biche, une soeur de Chichi Creasy. Lauréate à Saint-Cloud, chez Nicole Rossio sous la casaque Eyvaso, cette fille de Take Risks a déjà donné 2 produits black-type par Spirit One, Meri Shika (3e Prix des Réservoirs, Gr.3) et Meri Devie (2e du Prix de Suresnes, Listed, à Moulins). A noter que l'utilisation de Spirit One ne tient pas du hasard, car celui-ci appartient à Kamel Chehboub, le marseillais qui est président du Syndicat des Eleveurs du Sud-Est.

 


On en parle dans l'article


Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article


(pour valider votre commentaire sur votre boite mail)