Aujourd'hui : Kill
November Breeding Stock Sale 2019
Aujourd'hui : Kill
November Foal Sale Part 2
Newmarket - le 25/11/2019
December Yearling Sale
Newmarket - du 27/11/2019 au 30/11/2019
December Sale - Foals
Newmarket - du 02/12/2019 au 05/12/2019
December Mare Sale
Doncaster - le 06/12/2019
December Sale
Deauville - du 07/12/2019 au 10/12/2019
Vente d'Elevage

Dubai Turf 2017 : Deep Impact garde son titre avec Vivlos, encore un achat Yoshida

25/03/2017 - Focus divers
L’an dernier en 2016, la Dubai Turf, l’ex Duty Free, avait vu la victoire d’un fils de Deep Impact, Real Steel, élevé par Northern Farm. Cette année, le fils de Sunday Silence a gardé son titre grâce à sa fille Vivlos, issue d’une des...700 poulinières à l’effectif de Katsumi Yoshida. Monté par Joao Moreira, il a devancé le remarquable français Heshem, entrainé à La Teste par Christophe Ferland et monté par Grégory Benoist. Par Xavier BOUGON.      

 
 
La mère de Real Steel, Loves Only Me (Storm Cat), avait été achetée à Keeneland en 2009 par Northern Farm pour $ 900.000. Pleine de Danehill Dancer, elle appartenait à Coolmore, associé à la famille Niarchos. Elle n’était autre que la demi-sœur de Rumplestiltskin, la famille de Miesque donc.
 
La grand-mère de Vivlos, Halwa Song (Nureyev) était également restée inédite sur la piste. Propriété de Darley, elle ira à la saillie de Machiavellian et partira aussitôt au pays du Soleil Levant après son achat à l’amiable (semble t’il) par la famille Yoshida, Katsumi en l’occurence.
 
Viendra donc la naissance de son premier produit en 2001, Halwa Sweet laquelle portera les couleurs de Kazumi, l’épouse de Katsumi. A l’entrainement chez Yasuo Tomomichi, elle enlèvera cinq de ses 22 sorties de 2 à 6 ans. Pas de quoi pavoiser !
 
Mais elle rentre dans l'énorme jumenterie de Northern Farm. A noter Si tous les produits de Halwa Sweet sont élevés par Northern Fram, ils ont tous porté la casaque de Sasaki Kazuhiro....totalement inconnu en France mais un joueur de baseball japonais très connu.
 
 

Kazuhiro Sasaki, le propriétaire de Vivlos.
 
 
A sa 2e saison au haras, elle ira à la rencontre d’un certain Deep Impact, qui débute sa nouvelle carrière. L’année 2009 verra la naissance de Verxina. Elle portera les couleurs du même propriétaire que Vivlos, Sasaki Kazuhiro.
 
Gagnante à deux reprises (2013 et 2014) du Victoria Mile (Gr.1), elle s’était classée seconde, à 3 ans, des 1000 Guinées (Oka Sho), des Oaks (Yushun Himba) et de la Queen Elizabeth Commemorative Cup, soit les trois épreuves de la triple couronne japonaises enlevées toutes les trois par Gentildonna (Deep Impact) élève, elle aussi, de Northern Farm après l’achat de sa mère, Donna Blini (Cheveley Park St.) 500.000 Guinées à 3 ans (soit $ 1.000.000 environ).
 
Le troisième produit d’Halwa Sweet, Rangiroa, est un fils d’Agnès Tachyon, fils lui-même d’un certain Sunday Silence, comme Deep Impact. Il a gagné mais son nom restera en maigre.
 
Le quatrième produit, Cheval Grand, est un fils de Heart’s Cry (Sunday Silence). Outre deux victoires dans des Gr.2, il avait fini troisième l’an dernier de la Japan Cup et du Tenno Sho Spring, deux épreuves remportées par Kitasan Black, un fils de Black Tide (propre frère de Deep Impact).
 
 
 
Gagnante des Shuka Sho (Gr.1)
 
L’année 2013 voit la naissance de Vivlos qui s’est présentée à Meydan auréolée d’une performance notable, une victoire dans la Shuka Sho, la troisième épreuve de la triple couronne féminine. Ce samedi, Vivlos a devancé le poulain testerin, Heshem (Footstepsinthesand), pensionnaire de Christophe Ferland et élève de la Yeguada de Milagro, acheté à Deauville par Nicolas de Watrigant. Zarak, le fils de Zarkava, n’a pu faire mieux que de rester au pied du podium.
 
 Anciennement nommée Dubai Duty Free, La Dubai Turf reste donc japonaise, une troisième victoire après celle d’Admire Moon en 2007. Rappelons que l’édition 2014 avait été remportée par Solow et que la 1e édition, en 2002, avait permis à Terre à Terre (Kaldounevees) de faire briller l’entrainement d’Eric Libaud. Pour sa part, Jim and Tonic (Double Bed) avait gagné alors que la course était encore labellisée Gr.2 en 1999, mais que le lot état déjà extraordinaire car il battait le champion hong-kongais Fairy King Prawn et la crack néo-zélandaises Sunline.