Fairyhouse - du 24/09/2019 au 25/09/2019
September Yearling Sale
Arcadia, Californie - le 25/09/2019
Santa Anita Fall Yearlings
Fairyhouse - le 26/09/2019
September Yearling Sale Part II
Timonium, Maryland - du 30/09/2019 au 01/10/2019
Midlantic Fall Yearlings
Kill - du 01/10/2019 au 02/10/2019
Orby Sale
Saint-Cloud - le 03/10/2019
Vente de Pur-Sang Arabes
Kill - le 03/10/2019
Sportsman's Sale
Saint-Cloud - le 05/10/2019
Vente de l'Arc

Cilaos Emery dans le 1e Gr.1 de Punchestown 2017 : l'histoire d'un café à Soucelles

25/04/2017 - Focus éleveurs
 Willie Mullins a ouvert le bal du festival de Punchestown 2017 en gagnant le 1e Gr.1 du plus grand meeting d'obstacle en Irlande avec un nouveau "Fr" qui se révèle : Cilaos Emery. Cet AQPS de 5 ans est né à Soucelles en Anjou, puis a été élevé par Nicolas Taudon et le regretté Joël Poitou. Il s'agit pour eux de leur 1e victoire de Gr.1.


Cilaos Emery remporte le 1e Gr.1 du meeting de Punchestown 2017


Pendant des années, voire des dizaines d'années, deux amis qui avaient chacun très bien réussi dans la vie en partant du plus bas de l'échelle, prenaient leur café au bar de leur village, Soucelles. Un 3e compère, Joël Poirier, fréquentant lui aussi le café de la mairie mais plus adepte de la petite mousse du midi, est connu depuis des lustres en tant qu'éleveur de chevaux de courses, à l'Ecurie des Mottes. Petit à petit, cela va convaincre les compères. Le 1e des 2, Jean Taudon, personnage souriant et débonnaire, a commencé sa carrière dans une petite épicerie du bourg, avant de monter un Unico puis de monter l'échelle du système U jusqu'à créer un immense ensemble Hyper U à Saint-Sylvain d'Anjou aux portes d'Anjou, aujourd'hui repris par son fils aîné, Sébastien. Jean Taudon adore les chevaux, tous les chevaux, pas tant forcément les pur-sangs ni les AQPS. Il collectionne les races de chevaux, il détient au moins un élément de chacune des 9 races de chevaux lourds français. Il a des chevaux de toutes les couleurs, mêmes des zèbres et des chameaux. " J'ai 100 employés et 100 chevaux. Quand j'ai des problèmes avec mes employés, je vais revoir mes chevaux", déclarait-il il y a quelques années. Son fils cadet Nicolas, s'intéresse en revanche aux pur-sang. Il fait un apprentissage de débourrage-pré-entrainement chez Yann Poirier au Haras du Chêne, puis se lance à son compte. Plus tard, il renoue avec le destin familial et prend la direction du magasin Centrakor, aujourd'hui le plus grand de France, voisin de l'Hyper U de Saint-Sylvain d'Anjou. Nicolas n'en perd pas pas goût des courses et commence un petit élevage dans son haras du Bois Emery, tandis qu'il met dans ses installations un entraineur privé.

 


Le Haras du Bois Emery

 

Quand au 2e compère, Joël Poitou, c'est un génie de l'automobile, qui a commencé à tout réparer grâce à une oreille exceptionnelle, puis qui fait grossir ses garages à Angers. Il adore l'agriculture, et notamment les vaches et machines agricoles. Son fils reprend les rênes des garages et Joël Poitou partage plus avec Nicolas Taudon un intérêt naissant pour le pur-sang. Lui aussi démarre un petit élevage avec des juments galopeuses, pur-sang et AQPS, dans la ferme de Breteau. Evidemment, Joël Poitou et Nicolas Taudon se retrouve associés sur certains d'entre eux. Depuis, les 2 compères ont disparu. Jean Taudon est mort en quelques jours à 56 ans en 2010. Joël Poitou l'a rejoint au paradis des commerçants et ils ne partagent donc plus petit noir au café de la mairie, dont les murs avaient acquis par le dernier nommé, et qui tourne aujourd'hui sous la direction de Jacques et Pascale, des fans de courses évidemment.

 

 

Cilaos Emery est un fis de Califet, étalon remarquable qui faisait la monte au Haras du Chêne Vert à côté du Lion d'Angers jusqu'à son exportation en Irlande, à Boardsmill Stud. La mère, Queissa (Saint Preuil), n'était pas bonne en course, mais provient de la grande souche AQPS de Jean-Luc Couétil. Elle a été achetée en 2008. Son 3e produit, Cilaos Emery, a été exporté foal, et revendu à la session de foal de Tattersalls Ireland, en novembre 2012, pour la faible somme de 7200 €. Ce jour, c'est Harold Kirk, le conseiller spécial de Willie Mullins, beaucoup plus connu pour des achats plus chers de chevaux plus âgés voire avec des performances, qui avait porté l'estocade. 4 ans plus tard, en avril 2016 Cilaos Emery gagne en débutant à Punchestown. Il rédite à Navan en décembre. Il venait de conclure 5e de son 1e Gr.1 à Cheltenham après avoir beaucoup tiré. De retour à maison, Cilaos Emery a été beaucoup sage, et a offert son 1e Gr.1 à ses 2 jeunes éleveurs, dont l'un à titre posthume.

 

Le mythique bar de Soucelles

 


On en parle dans l'article