Aujourd'hui : Lexington
The October Sale
Demain : Deauville
Vente de Yearlings d'Octobre
Doncaster - le 24/10/2018
Autumn HIT & Yearling Sale
Newmarket - du 29/10/2018 au 01/11/2018
Autumn Horses in Training Sale
Newmarket - du 01/11/2018 au 02/11/2018
October Yearling Sale Book 4
Maisons-Laffitte - le 02/11/2018
Vente 100% obstacle
Lexington - le 04/11/2018
The November Sale
Kill - du 05/11/2018 au 06/11/2018
Autumn Yearling Sale 2018

Polydream, une souche centenaire chez les Wertheimer.

06/08/2018 - Grands destins
La gagnante du Prix Maurice de Gheest 2018, Polydream est aussi jeune que sa famille est ancienne. La fille d'Oasis Dream, âgée de 3 ans, fait en effet partie d'une souche entrée dans le giron des Wertheimer, à Saint-Léonard des Parcs, il y a tout juste un siècle, à partir de 1918. Par Xavier BOUGON;

Polydream, brillante lauréate du Prix Maurice de Gheest (Gr.1) - PHOTOS APRH

 
Un réclamer pour débuter puis un achat mémorable, Epine Blanche
 
A l’instar de S.A. Aga Khan, la réussite de l’élevage des Wertheimer s’appuie sur une jumenterie établie sur des souches solides, sans cesse élaguée de ses rameaux les plus faibles et enrichie d’éléments nouveaux. Les premiers rameaux remontent au lendemain de la Première Guerre.
 
La casaque bleue, coutures, manches et toque blanches a débuté victorieusement le 31 mai 1911 au Tremblay avec Mancini II, un 3 ans acheté à Longchamp à réclamer par Pierre Wertheimer, alors âgé de 23 ans.
 
Puis vient l’acquisition en 1918, six jours avant l’armistice, d’une certaine Epine Blanche, achetée lors de la cessation d’activité en France d’August Belmont, grand éleveur américain. Elle deviendra la mère d’Epinard, né en 1920 à Bessan dans le Médoc.
 
 

Retour triomphal aux balances pour Polydream, Maxime Guyon, Freddy Head et le fidèle garçon de voyage Régis Barbedette..
 
 
Epinard, le premier pilier de la souche
 
La branche de Polygreen débute donc par l’achat à l’amiable de Mammee (Bruleur), acquise après deux victoires à Deauville en provenance du Haras de Nonant le Pin (Henri et son fils Pierre Corbière). Elle deviendra la mère, en 1935, de Mignon, une femelle malgré son nom, fille d’Epinard et la grand-mère de Mimi (1943 Black Devil) dont descendent Vimy (1952 Wild Risk), vainqueur entres autres des King George VI and Queen Elizabeth et de Midget (1953 Djébé).
Les descendants actuels ne sont plus très nombreux chez les Wertheimer du fait de la vente de certains rameaux, mais fort est de constater que la famille a été très prolifique en caractères gras : je risquerais d’en oublier donc citons seulement les rameaux, trois filles de Midget : Mige (1966)et Midou (1970),deux propres sœurs par Saint Crespin et leur sœur cadette Madge (1975), fille de Roi Dagobert.
 
-Mige, sa fille Minstrel Girl et sa petite-fille Ma Biche (fille de Madge).
-Midou, d’où Makarova, Mabrova (vendue à 15 ans, 370.000 Guinées)
-Majinskaya (vendue à 3 ans, 190.000 Guinées) et Kistena (décédée en 2006).
 
 

En décembre 2015, Polygreen, la mère de Polydream, alors pleine d'Invincible Spirit, est rachetée puis vendue à l'amiable pour 200.000 € par l''Ecurie Wertheimer à l'Ecurie des Monceaux.

 
 
Trois étalons maison pour des juments maison
 
Minstrel Girl a pour descendance directe, deux mâles, deux futurs étalons, Truculent (par l’étalon maison Val de l’Orne) et Northern Boy (Northern Dancer) et Polyxena (par l’étalon maison Lyphard). Cette dernière s’est imposée, en 1992, dans deux Listed parisiennes sous la férule de Mme Christiane Head.
 
Elle a mis au monde une fille de Sillery (étalon du Quesnay), Yxenery, gagnante du Prix Saraca à 2 ans et du Prix La Camargo à 3 ans.
 
Cette dernière n’est autre que la mère de Polygreen (par l’étalon maison Green Tune), elle-même mère d’Evaporation (née en 2007 de Red Ransom, alors âgé de 20 ans) (aujourd’hui poulinière), de Ankle (3e du Grand Critérium de Bordeaux d’Almanzor) et de sa petite-sœur, notre gagnante du jour, Polydream, née des amours avec Oasis Dream (17 ans cette année). Polygreen sera vendue 200.000 €, en décembre 2015, l’année de la naissance de Polydream, pleine du sprinter Invincible Spirit, âgé de 20 ans. Elle a mis au monde pour l’Ecurie des Monceaux, une petite-sœur, une yearling à vendre sur le ring d’Arqana ce lundi……
 
Polygreen a aujourd’hui 18 ans…c’est dans les vieux pots……
 
 

Soeur cadette de Polydream par Invincible Spirit, cette femelle née en 2016 a été vendue 400.000 € à Meridian International / David Redvers à Arqana en aout 2017.
 
 
Notes :
 
-La famille Corbière avait été bien inspirée en achetant (il y a un siècle) à Newmarket, Marveldt. Elle deviendra la mère de Mackwiller (Poule d’Essai) qui, outre Mammee, engendrera une certaine Mesa, gagnante des 1000 Guinées pour Pierre Wertheimer qui l’avait loué à son éleveur.
 
-Bien inspiré également, Pierre Wertheimer, qui défendra sa pouliche Mignon à l’issue d’une victoire à Chantilly dans une course à réclamer en 1937.
 
-Midget, sa fille Mige (en 1968) et sa petite-fille Ma Biche (en 1982) ont toutes les trois gagné les Cheveley Park St. de Newmarket.
 

-Vimy, petit-fils de Mignon, s’avérera un excellent reproducteur. Il est également un « bon » père de mère dont celles de Busted et High Top



Commentaires

La pouliche de Polygreen, Big Brothers Pride, (née en 2016 par Invincible Spirit) est déclarée à l'entrainement chez François Rohaut. Elle a été élevée par l'Ecurie des Monceaux pour 2/3. Aucune naissance en 2017 et 2018 n'est enregistrée pour Polygreen.
xb - 06-08-2018 15:17
Big Brothers Pride a été adjugée yearling (à Deauville) à Meridian International et David Redvers Bloodstock pour 400.000 €. L'un des co-éleveurs (25%), Framont Ltd (ex East Bloodstock) est managé par Stephen Hillen en Angleterre.
xb - 06-08-2018 15:28
Polygreen est restée vide de Le Havre en 2017 et de Intello en 2018. Elle devrait aller à Siyouni en 2019 selon le site de l'Ecurie des Monceaux.
xb - 06-08-2018 15:35
Vainqueurs en 1948 et 1949, Drakkar et Djébé portaient les couleurs du baron Robert de Nexon, l'homme de confiance de l'écurie Wertheimer (dont la casaque ne réapparaîtra qu'en 1951) avant, pendant et après la seconde guerre. On peut donc dénombrer huit victoires pour la famille Wertheimer.
xb - 08-08-2018 11:41
Djébé deviendra le père de Glamour dont descendent notamment Gold River, Goldikova......
xb - 08-08-2018 11:42

(pour valider votre commentaire sur votre boite mail)