Aujourd'hui : Fairyhouse
Derby Sale
BĂ©con-les-Granits - le 29/06/2019
Show Lumet
Deauville - du 02/07/2019 au 03/07/2019
Vente d'Eté
Newmarket - du 09/07/2019 au 12/07/2019
July Sale
Lexington, Kentucky - du 09/07/2019 au 10/07/2019
The July Sale

Sweety Dream et le long nez d'Hervé Bunel

02/11/2017 - Focus divers
Dans une autre vie, il pourrait être parfumeur à Grasse, plutôt qu'acheteur à Deauville, tant qu'il a du flair. Acheteur attitré de Guy Pariente, Hervé Bunel (Agence FIPS) lui a déniché une nouvelle perle à petit prix, Sweety Dream, la gagnante du Prix Miesque (Gr.3) 2017 à Maisons-Laffitte.


Sweety Dream, montée par Grégory Benoist, remporte le Prix Miesque (Gr.3) - PHOTOS APRH

 

Guy Pariente connait une formidable réussite depuis environ 10 ans. Il est bien entouré, avec de bons entraineurs, dont souvent Alex Pantall mais aussi, en l'ocurrence, Pascal Bary, un bon manager de son Haras de Colleville nommé Guillaume Vitse et un étalon en or, Kendargent. Mais il a aussi parmi ses atouts un personnage dont on parle moins, un bon courtier, Hervé Bunel (Agence FIPS). En effet, c'est lui qui avait acheté Kendargent, le cheval qui lui a tant apporté, pour 45.000 € à la vente de yearlings d'Arqana en aout 2004. C'est le meme homme qui, l'année suivante, a fait acquérir à Guy Pariente, une yearling nommée Place Vendôme pour 28.000 €. Cette fille de Dr Fong fera une très bonne carrière de course avant de donner naissance à Style Vendome, gagnant de la Poule d'Essai des Poulains et désormais étalon au Haras de Bouquetot.

 


Hervé Bunel

 

Il y a eu d'autres excemples mais pour faire court, on va passer 10 ans et se retrouver directement autour du ring d'octobre 2016. Le dernier jour, le Haras de Grandcamp présente une fille de Dream Ahead, étalon qu'il fera d'ailleurs saillir chez lui au printemps suivant. Sa mère Excellent Girl, placée de Black-type dans le Prix Cléopâtre (Gr.3), a donné 2 vainqueurs pour 3 produits en âge de courir. Hervé Bunel fait tomber le marteau à 30.000 €.

La pouliche est envoyée chez Pascal Bary. Elle gagne en débutant l'important Prix de la Cascade, mais échoue lors de sa sortie suivante, dans le Critérium Arqana - Haras de Bouquetot, la veille de l'Arc. Ce merccredi 1e novembre à Maisons-Laffitte, elle a remis les pendules à l'heure en gagnant le Prix Miesque (Gr.3), sur les 1400 m de la ligne droite mansonniene. Hervé Bunel peut être fier de lui. Il a le nez long et fin en même temps.


On en parle dans l'article