Doncaster - du 27/08/2019 au 28/08/2019
Premier Yearling Sale
Doncaster - le 29/08/2019
Silver Yearling Sale
Baden-Baden - le 30/08/2019
Jährlings Auktion
La Teste - du 03/09/2019 au 04/09/2019
Vente de Yearlings
Le Lion d'Angers - le 05/09/2019
Show AQPS Ouest

Cheltenham 2018 : Delta Work, le premier groupe des Magnien

15/03/2018 - Focus éleveurs
Quelle lutte à l’arrivée du Pertemps Network Final Handicap Hurdle. Au passage du poteau, un nez sépare Delta Work de l’irlandais Glenloe mais ce roc, ce pic, ce cap, que dis-je, cette péninsule a permis à l’élevage de la famille Magnien de gagner un premier Groupe et qui plus est, pendant le Festival de Cheltenham dans le nec plus ultra de l’obstacle.
La victoire de Delta Work en vidéo
 
La maison familiale de la famille Magnien au domaine du Bouillet à Saint-Gratien a dû trembler. Françoise, Jean-François et Charles avec Benoît à Paris y ont cru et ils ont eu raison. Ils s’offrent un premier Groupe après plus de 20 ans d’élevage. Tout a d’ailleurs commencé avec l’arrière grand-mère de Delta Work, une certaine Kelinda (Pot d’Or) issue de l’élevage Couétil et donnée par Jacky Cyprès et son ami d’enfance Jean-François Magnien car la jument restait désespérément vide. Mais Jean-François a eu la main heureuse et à fait naître Hotesse du Bouillet (Luchiroverte) en 1995, restée inédite mais conservée comme l’une des deux poulinières de base de l’élevage Magnien actuel. Issue d’une famille AQPS ayant donné ces dernières années Vinga, Baxter ou encore Côté Mer, Hotesse du Bouillet a donné à son tour naissance à 9 produits dont 6 vainqueurs. Parmi ceux restés inédits se signalent Law (Lute Antique), aujourd’hui mère des bons Roy de Cœur, Val de Law ou plus récemment Capri.
 
En 2005 est née Robbe, une fille de Vidéo Rock placée par les Magnien chez François Nicolle, d’ailleurs présent pour la première fois au Festival de Cheltenham. En 3 courses, la jument s’est placée à deux reprises en haies et à vite été rentrée comme poulinière. Au début des années 2010, Jean-François Magnien décide de fonder l’Ecurie éponyme pour faire courir ses chevaux sous ses couleurs. C’est ainsi que le premier produit de Robbe est envoyé chez Emmanuel Clayeux. Cap York (Ballingarry) gagne, se place puis est vendu à Gigginstown House Stud. Delta Work le suit et est lui aussi acheté par Gigginstown par l’intermédiaire de Seamus Murphy après sa victoire dans l’important Prix du Tremblay à Lyon. Lui aussi portait la casaque de ses éleveurs et défendait l’entraînement d’Emmanuel Clayeux.
 
Delta Work, le fils de l’inusable Network, file à l’entraînement chez Gordon Elliott. Depuis, l’AQPS n’a jamais été classé plus loin que 4ème en 8 courses en Irlande et Grande-Bretagne. Il s’offre sa deuxième victoire après trois places de Groupe en novembre et décembre dernier. Ses propriétaires, les frères O’Leary (Gigginstown) ont battu une autre écurie classique, celle de JP McManus à l’arrivée de ce Pertemps Network Final Handicap Hurdle (Gr.3). Glenloe (Kayf Tara) a devancé Connetable (Saint des Saints) pour compléter le podium.
Il y a quelques jours, Robbe, la mère de Delta Work a donné naissance à un mâle de Doctor Dino. Signalons que le 4 ans de Robbe, nommé Elwood (Martaline), est à l’entraînement chez Emmanuel Clayeux et qu’il sera rejoint dans quelques jours par sa sœur cadette Foster’s (Cokoriko) actuellement au pré-entraînement chez Thomas Trapenard.
 
 
Delta Work et Davy Russell lors de leur retour vainqueur. Un 5ème gagnant de Festival pour Gordon Elliott cette année
 

François Nicolle et Fabienne Bourichon ont assisté à leur premier Festival. L'homme de Saint Agustin, qui a entraîné Robbe, la mère de Delta Work, est ici en conversation avec Tom Malone

On en parle dans l'article