Aujourd'hui : Doncaster
September Hit & Yearling Sale
Demain : La Teste
Grand Show Anglo
Fairyhouse - du 24/09/2019 au 25/09/2019
September Yearling Sale
Arcadia, Californie - le 25/09/2019
Santa Anita Fall Yearlings
Fairyhouse - le 26/09/2019
September Yearling Sale Part II
Timonium, Maryland - du 30/09/2019 au 01/10/2019
Midlantic Fall Yearlings
Kill - du 01/10/2019 au 02/10/2019
Orby Sale
Saint-Cloud - le 03/10/2019
Vente de Pur-Sang Arabes
Kill - le 03/10/2019
Sportsman's Sale

Joël Boisnard à Lingfield : " Lucky Team m'a mis les larmes aux yeux"

31/03/2018 - Focus divers
  Pour la 1ère tentative à l'étranger de toute sa carrière d'entraîneur, Joël Boisnard a gagné d'emblée à Lingfield avec Lucky Team dans un All Weather Mile Championship richement doté, entouré de ses propriétaires et amis. Il témoigne de son intense émotion. Voir la course.

 


Lucky Team remporte le All Weather Mile Championship sur la PSF de Lingfield Park, sous la selle de Théo Bachelot.

 

" Ce n'était pas seulement mon 1er partant en Angleterre, mais à l'étranger tout court ! Quand il a passé le poteau en tête, il m'a mis les larmes aux yeux" explique Joël Boisnard, pourtant pas réputé comme l'homme le plus sensible et expressif de la terre. Ancien crack jockey dans l'Ouest, dont la carrière au sommet a été stoppé par un grave accident, installé entraîneur à Senonnes depuis 2000, Joël Boisnard est un professionnel méthodique, maniaque sur certains aspects, travailleur efficace qui préfère les résultats concrets aux espoirs fumeux. Cela n'empêche pas la fibre de vibrer car il est même éleveur, mais à cet égard, il n'a pas la clientèle dite "classique" même s'il a déjà gagné des courses de Groupes.

 

Mais il n'avait donc jamais eu la possibilité de courir hors de nos frontières...ou ne l'avait pas cherché. " C'est Louisa Carberry, qui est installé à Senonnes, qui nous avait parlé depuis des mois de ce championnat des pistes fibrées à Lingfield en Angleterre, qui pouvait tout à fait correspondre à Lucky Team. Car celui-ci, qui physiquement ressemble à un petit percheron, qui est sympa comme tout et veut bien tout ce qu'on lui demande, a un seul défaut : il n'avance pas sur la gazon et n'aime que la PSF.", poursuit Joël Boisnard (EN PHOTO CI-CONTRE).

Lingfield Park, un hippodrome dans la région de Londres situé dans le cadre d'un resort touristique avec hôtel, golf, spas etc...a été reconstruit avec une piste unique en PSF. Afin de sortir du carcan bas de gamme de la PSF et monter en qualité d'acteurs, non plus du Winter Derby, et du 1er Derby Trial de l'année, Lingfield, organise une grande journée annuelle du " All Weather".

Ce championnat, très richement doté avec plus d'un million de livres d'allocation sur 7 courses, a été créé pour les seuls chevaux anglais au départ avant d'être ouvert aux irlandais puis pour la 1ère fois aux français cet hiver. Les entraîneurs et propriétaires français, qui ne sont pourtant pas réputés pour le goût de l'aventure par rapport à leurs collègues anglais, se sont précipités dans la brèche et on fait une razzia intégrale !


Fait extraordinaire, les chevaux français ont remporté les 3 épreuves auxquelles ils participaient, tout d'abord le Marathon avec Funny Kid monté par Maxime Guyon pour les Wertheimer, le Sprint avec City Light monté par Théo Bachelot et enfin le Mile avec Lucky Team monté à nouveau par Théo Bachelot. Les 3 vainqueurs ont empoché chacun 93.375 £, soit plus de 100.000 ! Le 4ème partant français, King Malpic, présenté par Thierry Lemer et monté par Olivier Peslier, a lui aussi rempli son contrat en terminant 4ème de la course de Lucky Team, prenant 7.000 £ au passage.  Lucky Team, qui appartient en association au Haras du Hoguenet, est né pour la vitesse puisqu'issu de 2 sprinters, son père Namid et sa grand-mère Ziria, double gagnant de groupe. (VOIR LE PEDIGREE)

 


Sophie Redouly-Boulin, vétérinaire, écrivaine et co propriétaire de Lucky Team avec le Haras du Hoguenet.

 

Christophe Ferland et Stéphane Wattel, entraîneurs respectifs de Funny Kid et City Light, donc plus habitués aux voyages, mais Joël Boisnard a découvert les sports anglais en version expresse, faisant l'aller-retour en avion dans la journée. " Il est parti doucement, débordé au départ comme d'habitude. Quand je l'ai vu revenir dans le tournant, j'étais content car déjà sûr de prendre au moins un lot. Puis je me suis mis à y croire à mi-ligne droite quand il a bien accéléré." Et là, Joël Boisnard a eu les larmes aux yeux...entouré par ses propriétaires dont on imagine aisément la joie : Sophie Redouly et son mari Olivier, tous les deux vétérinaires à Laval. Madame est spécialisée dans les chiens chats et écrit par ailleurs des polars. Monsieur est spécialisé dans les chevaux et s'occupe notamment de l'écurie Boisnard. " Certains chevaux étaient invités pour avoir gagné certaines épreuves qualificatives mais ce n'était pas notre cas. L'engagement coûtait 750 livres. Pour le transport, le cheval voyage avec celui de Thierry Lemer. Il a pris le shuttle à l'aller et rentre par bateau car il n'y avait plus de place dans le train." explique Sophie Redouly. " Si Olivier et Joël ne sont arrivés qu'en début d'après-midi, je suis venue la veille et je dois dire que l'accueil pour les étrangers y a été formidable ! Ca donne envie de recommencer. "

 


Lucky Team à Lingfield avec Benoit, garçon de voyage chez Joël Boisnard depuis près de 20 ans.