Aujourd'hui : Fairyhouse
November National Hunt Sale
Ascot - le 16/11/2018
Cheltenham November Sale
Deauville - du 19/11/2018 au 21/11/2018
Vente d'Automne
Kill - du 19/11/2018 au 21/11/2018
November Foal Sale 2018 Part 1
Kill - du 22/11/2018 au 23/11/2018
November Breeding Stock Sale 2018
Kill - le 24/11/2018
November Foal Sale 2018 Part 2
Newmarket - le 26/11/2018
December Yearling Sale
Newmarket - du 28/11/2018 au 01/12/2018
December Foal Sale

La 1ère victoire à Auteuil d'Alexandra Rosa avec Désir de Cotte

10/06/2018 - Focus divers
L'imposant 5 ans Désir de Cotte a offert sa première victoire à Auteuil à Alexandra Rosa, jeune entraîneur venant de l'amateurisme, dans le Prix de Brissac. L'élève de Georges Richardot a été déniché chez Philippe Peltier par son compagnon, le courtier Hubert Barbe.

 


Désir de Cotte dans le Prix de Brissac, sous la selle de Ludovic Philipperon. (photo APRH)


 Tout commence il y a une 20aine d'années. Un vieil entraîneur anglais, Martin Pipe, constamment révolutionnaire malgré son âge, demande à un jeune courtier débutant, Hubert Barbe, fils d'entraîneur et un temps gentleman-rider, de lui trouver des chevaux de courses à acheter en France avec des performances. Ainsi, le tandem Barbe / Pipe inaugure une méthode devenue la règle , révolutionnant au passage le mode de vie de l'obstacle français, reposant dans son immense majorité sur la clientèle d'Outre-Manche aujourd'hui. Pipe n'achetait pas pour lui mais pour des propriétaires qui se pressent à la porte, dont Terry Neil. 20 ans plus tard, cet habitant de Liverpool est le plus ancien client d'Hubert Barbe. Ce dernier partage la vie d'Alexandra Rosa, amateur de talent tant comme cavalière que permis d'entraîner, ayant obtenu de grands succès avec Serienshock, semi-classique sur les haies d'Auteuil, vainqueur de la Grande Course de Haies de Cagnes et même lauréat en plat à 8 ans en mars à Compiègne, sous la casaque Neil. En effet, Alexandra a obtenu sa licence d'entraîneur public à l'automne dernier. Elle est installée à Chantilly avec 9 chevaux, dont Désir de Cotte depuis quelques semaines.

 


Alexandra Rosa et Hubert Barbe
 

" Mon propriétaire m'a donné un ordre d'achat pour trouver un autre cheval à faire entraiîer par Alexandra. J'en ai parlé à Philippe Peltier, qui m'a proposé Désir de Cotte, qui avait l'avantage d'être novice sur le steeple à 5 ans et l'affaire s'est faite ainsi." Elevé dans la Saône-et-Loire par Georges RIchardot, détenteur du fameux label de Cotte, Désir de Cotte  avait gagné le concours de modèles et allures de Paray-le-Monial (futur Chaser Day) en tant que foal en 2013. Plus tard, il avait brillé  dès sa 2ème sortie à 4 ans sur les haies de Saint-Malo, puis avait accumulé les places en steeple. Trouvant un excellent engagement sur le steeple du Prix de Brissac, après un échec sur les haies pour sa 1ère tentative sous sa nouvelle casaque, Désir de Cotte a brisé la glace sous la selle de Ludovic Philipperon, repoussant sûrement les assauts de Soufflenheim, le favori de Guillaume Macaire qui a commis plusieurs fautes.

 

 

" Terry Neill vie à Liverpool et son rêve est d'avoir un partant dans le Grand National à Aintree", explique Alexandra Rosa "J'ai toujours réussi à repousser l'échéance avec Serienshock, qui est un cheval de haies, mais je crois qu'avec Désir de Cotte, on va y aller !" En attendant, le frère de Brin de Cotte (Prix d'Essai à Enghien), par Buck's Boum pourra aller courir en Angleterre dans des tâches plus faciles, car vu qu'il s'impose en steeple après le 1er mai, il bénéficie toujours de son statut de novice dans cette discipline Outre-Manche jusqu'à la fin du printemps prochain ! A noter que contrairement aux apparences, même physiques, Désir de Cotte est un PS et non un AQPS.


On en parle dans l'article