Aujourd'hui : Doncaster
September HIT Sale
Demain : La Teste
Grand Show Anglo
Fairyhouse - du 25/09/2018 au 26/09/2018
September Yearling Sale Part 1
Fairyhouse - le 27/09/2018
September Yearling Sale Part II
Maryland - du 01/10/2018 au 02/10/2018
Midlantic Fall Yearlings
Kill - du 02/10/2018 au 03/10/2018
Orby Sale
Saint-Cloud - le 04/10/2018
Vente de Pur-Sang Arabes
Kill - le 04/10/2018
Sportsman's Sale

Richard Westerink, l'homme de Timoko gagne sa 1e course au galop

11/06/2018 - Focus divers
 Entraineur du crack trotteur Timoko, Richard Westerink a vu sa casaque briller pour la 1e fois au galop avec l'anglo-arabe Reyen en plat à Limoges, sous la férule d'Antoine de Watrigant qui s'est lui lancé dans le trot en parallèle.


Richard Westerink avec Antoine de Watrigant au Grand Show Anglo de La Teste en 2017

 

Quelle ne fut pas la surprise de voir débarquer, en septembre 2017 sur l'hippodrome de La Teste, le vrai Richard Westerink, au Grand Show Anglo. Alors accompagné d'Antoine de Watrigant, il venait voir la présentation de son pensionnaire âgé de 2 ans, Reyen, son tout premier galopeur. Installé dans le Sud-Ouest, Richard Westerink s'est rendu célèbre grâce à son crack Timoko, guerrier des pistes de 2 à 10 ans, double vainqueur de l'Elitloppet à Solvalla, gagnant de 15 Gr.1 et lauréat de sa course d'adieu, la 101e sortie de sa carrière, fin août 2017 à 10 ans à Cagnes/Mer, juste avant le concours de La Teste.

 

 

Certes non classé de ce Concours, ce fils de Bénévolo de Paban, étalon leader bien que mort très jeune, s'est imposé dès sa 2e sortie le 10 juin à Limoges, entrainé par Antoine de Watrigant, installé à Mont-de-Marsan. " Ce poulain tardif avait débuté sagement 5e à Toulouse. J'avais le choix entre courir à Limoges et disputer le Critérium, mais je me suis dit que ce serait plus amusant et lucratif de gagner une petite course que d'être 3e d'une grande épreuve. Alors nous sommes allés à Limoges !"

 

Résultat de recherche d'images pour "timoko"
Timoko, le crack de Rchard Westerink, double vainqueur de l'Elitloppet à Solvalla en Suède.

 

Comme souvent, l'aventure est partie d'une histoire de recontre et d'amitié. Le cheval a été co-élevée par Nathalie Quilichini, épouse de l'ancien entraineur Jean-Michel Quiliichini pour qui la mère Basileia avait gagné à Dax en 2006, et Michel Destandeau, travaillant à Sud Ouest Aliments, qui a récupéré la jument comme poulinière. " Son 1e client au trot a été Richard, son 1e client au galop a été moi-même !" poursuit Antoine de Watrigant. " Parallèlement, j'ai rencontré Richard à l'occasion de soirée de remises de prix dans le Sud-Ouest, lui pour Timoko, moi pour Gailo Chop. Nous avons sympathisé et il a pris cet anglo-arabe. De mon côté, j'ai acheté une part de trotteurs qui a 2 ans et que je suis allé voir travaillé chez lui récemment. C'est bien de changer de discipline. Ca nous change les idées ! "

 



Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article


(pour valider votre commentaire sur votre boite mail)