Normandie - du 19/01/2019 au 20/01/2019
Route des Etalons 2019
Doncaster - du 22/01/2019 au 23/01/2019
National Hunt Mares & Foals
Fairyhouse - du 29/01/2019 au 30/01/2019
February National Hunt Sale
Newmarket - du 31/01/2019 au 01/02/2019
February Sale

La lettre féroce de l'Ecsso au Président Edouard de Rothschild

12/08/2018 - Focus divers
 Le Syndicat ECSSO des Eleveurs du Sud-Ouest, par la plume de son Président Yves Frémiot, vient d'envoyer à Edouard de Rothschild; le Président de France Galop, un courrier qui ne mâche pas ses mots concernant la suppression des primes à l'éleveur pour les chevaux d'âge, entrée en vigueur en 2018. Lire le communiqué. SOURCE www.ecsso.fr


Yves Frémiot, Président du Syndicat ECSSO

 

 

 

NOTES :

 

  • Contrairement à ce qu'il pouvait sans doute être pensé dans les hautes sphères de France Galop, la suppression des primes à l'éleveur pour les chevaux d'âge a un effet dévastateur dans le vaste monde de l'élevage en France. Pas pour la poignée d'éleveurs classiques ni purement commerciaux bien sûr, qui ne sont pas concernés, mais tous les autres. Financièrement, la peine est lourde. Mais aussi moralement, il est impossible d'accepter, en tant qu'éleveur, qu'à partir d'un certain âge, nos plus fidèles serviteurs courent pour rien. Maintenant que même au PMU, la direction semble vouloir remettre la machine en marche et réaliser les économies là où il est juste et judicieux de les faire, les éleveurs ne manqueront pas de se mobiliser pour exiger un retour des primes pour les chevaux d'âge, complet ou au moins partiel.
     
  • Membre du bureau de l'ECSSO, Jean Biraben tient à signaler que s'il est à 100% d'accord sur le contenu de la lettre, il s'est en revanche opposé au fait que le Syndicat du Sud-Ouest envoie cette lettre seul, sans chercher à faire une action commune avec la Fédération Nationale des Eleveurs.