Le Haras de Saint Julien signe son premier gagnant

10/10/2018 - Focus éleveurs
Antoinette Tamagni-Bodmer était à Newmarket au lendemain de la victoire du poulain de 2 ans Surrey Thunder à Windsor. L’occasion de revenir avec elle sur la première génération de poulain élevé dans son nouveau haras. Voir son interview à Tattersalls où l’éleveuse vendait un fils de Golden Horn à 200.000 Guinées.
 
 
En mai 2017, Antoinette Tamagni-Bodmer inaugurait officiellement son nouveau haras à Bonneville la Louvet dans le Calvados. La femme de Patrick Chedeville rêvait de ce haras depuis des années et cette cavalière de l’équipe suisse de dressage a transformé ce rêve en réalité pour y accueillir ses juments personnelles. C’est ainsi que la première génération de foals est née en 2016 au Haras du Petit Tellier et a été élevée au Haras de Saint Julien (le haras n’était pas encore opérationnel au moment des naissances). 19 foals ont grandi sur les terres du Pays d’Auge. A ce jour, 5 d’entre eux ont foulé les hippodromes dont Surrey Thunder, gagnant ce lundi 8 octobre sur le mile de Windsor pour sa deuxième sortie.
 
Antoinette avait acheté Zakania, une fille d’Indian Ridge pour 30.000€ en décembre 2015. Présentée à Le Havre, elle a produit le futur Surrey Thunder qui a été vendu par ses éleveurs Antoinette Tamagni-Bodmer et Patrick Chedeville pour 25.000€ yearling à Con Marnane. Ce dernier l’a revendu aux Breeze Up Arqana cette année pour 67.000€ à Stephen Hillen et Joseph Tuite, son entraîneur actuel.
 
REVOIR LE REPORTAGE DE L’INAUGURATION DU HARAS DE SAINT JULIEN
 
Avant d'avoir acheté Zakania, Antoinette avait acheté la même année une certaine Polarized (Medicean) aux ventes de juillet de Tattersalls. 3 ans plus tard, elle avait amené sur le même ring le premier produit de cette jument aux origines Juddmonte, celles de Danehill. Le yearling, un mâle par Golden Horn, a été présenté par Jamie Railton avec lequel Antoinette travaillait pour la première fois. Acheté 200.000 Guinées par l’entraîneur américain Chad Brown, ce poulain fut l’un des premiers foals nés au Haras de Saint Julien. L’histoire retiendra déjà que la nièce d’Antoinette Tamagni-Bodmer avait fait naître ce foal à Saint Julien et qu’elle l’a également présenté sur le ring de Tattersalls.
 
 
Surrey Thunder yearling
 
Surrey Thunder à Windsor monté par Oisin Murphy

On en parle dans l'article