Aujourd'hui : Fairyhouse
November National Hunt Sale
Demain : Cheltenham
Cheltenham November Sale
Fairyhouse - le 16/11/2019
Flat Foal & Breeding Stock Sale
Kill - du 18/11/2019 au 20/11/2019
November Foal Sale Part. 1
Deauville - du 18/11/2019 au 20/11/2019
Vente d'Automne
Kill - du 21/11/2019 au 22/11/2019
November Breeding Stock Sale 2019
Kill - le 22/11/2019
November Foal Sale Part 2
Newmarket - le 25/11/2019
December Yearling Sale
Newmarket - du 27/11/2019 au 30/11/2019
December Sale - Foals

48H Grand Prix d'Automne : le géant Galop Marin dans sa bulle

04/11/2018 - Focus divers
Le gigantesque Galop Marin, qui mesure au moins 1,74m, a écrasé ses adversaires du Grand Prix d'Automne (Gr.1), le championnat automnal sur les haies pour les chevaux d'âge, offrant son premier Gr.1 à son jockey Morgan Regairaz. Alors que tout s'agite autour de lui, ce cheval hors norme doit toujours rester dans sa bulle. En partenariat avec Gémix.

 

 " C'est mon premier Gr.1, ça fait 16 ans que j'attend cela, depuis l'âge de 13 ans, quand j'ai décidé de devenir jockey." Fidèle partenaire de Galop Marin depuis sa 1ère tentative à Auteuil, Morgan Regairaz est reconnu comme un bon jockey mais n'a jamais eu les honneurs des podiums des cravaches d'or. Actuellement 16ème du classement des chevaux au nombre de victoires, il rentre dans le cercle des jockeys gagnants de Gr.1 en France, un cercle forcément fermé puisqu'il n'y a que 9 Gr.1 au programme national. Morgan Regairaz a géré avec sérennité le fait d'avoir sur son porte bagage le toujours très délicat Azurcadel, qui l'a empêché de le faire tranquillement de bout en bout comme prévu, en l'absence de la crack De Bon Coeur et du double tenant du titre Alex de Larredya, actuellement sur la touche. Troisième du Grand Prix d'Automne 2017 à 5 ans, Galop Marin a pris une nouvelle dimension cette année, où il a été focalisé sur les haies après avoir longtemps alterné les 2 disciplines, ayant d'ailleurs conclu 4ème du Grand Prix de Pau (Gr.1) en janvier, sa dernière sortie en steeple. Cet automne, Galop Marin a aligné les Prix de Compiègne (Gr.3), Carmarthen (Gr.3) et d'Automne (Gr.1), un triplé finalement très rare puisque réussi, depuis le début des années 90, seulement par Rose of No, Mon Romain et Questarabad avant lui.

 


Galop Marin est décidément hors norme. Alors que des centaines de poulains nés en France partent en Irlande dans leur jeune âge, lui a accompli le chemin inverse, ayant été acquis yearling pour seulement 13.000 € par Hervé Bunel pour la famille Papot à l'énorme vente d'obstacle de novembre 2013 organisée par Tattersalls Ireland à Fairyhouse. Le courtier français s'était appuyé sur un pedigree bien connu en France, car Galop Marin est un neveu de Gaelic Ocean (Prix Ketch, Pepinvast) et Gaelic Joy (Prix Gérald de Rochefort). VOIR LE PEDIGREE. Son père Black Sam Bellamy a beaucoup moins bien réussi au Haras que ses 2 frères Galileo et Sea The Stars mais s'était trouvé une nouvelle vocatoin d'étalon d'obstacle outre-manche après avoir débuté la monte en Allemagne.

Entraîneur de Galop Marin, Dominique Bressou n'a pas toujours eu la partie facile avec son pensionnaire qui est plus grand que lui ! " Je ne l'ai jamais toisé, mais il mesure au moins 1,74m. Il ressemble à un gentil géant au calme dans son boxe avant la course, mais il faut faire attention avec lui car il peut très vite monter en pression. Il doit rester dans sa bulle." Une bulle à sa taille, c'est à dire surdimensionnée !

Derrière Galop Marin, deux femelles de 5 ans ont complété le podium, Miss Salsa Blue devant Dalia Grandchamp, toutes deux entraînées par François Nicolle. Grâce aux gains obtenus par ses 2 accessits (77.000 € + 45.500 €), il passe pour la 1ère fois de sa carrière à cette époque de l'année devant l'inamovible leader Guillaume Macaire !

 

 

GALERIE PHOTOS APRH

 


Galop Marin avec son jockey Morgan Regairaz, rejoints en piste avec Kevin Communier, le garçon de voyage de Dominique Bressou, et son fidèle cavalier du matin.


Une belle photo de famille comme on aimerait en voir plus souvent.


Xavier Papot


Patrick Papot avec Dominique Bressou. L'un porte une cravate verte, l'autre une cravate bleue, comme les couleurs de la casaque Papot