Aujourd'hui : Deauville
Vente d'Elevage
Aujourd'hui : Ascot
Ascot December Sale
Demain : Timonium, Maryland
Midlantic December Mixed & Horses of Racing Age
Kill - du 11/12/2019 au 12/12/2019
December National Hunt Sale
Cheltenham - le 13/12/2019
Cheltenham December Sale

John Oxx, s'unir pour revenir

25/03/2019 - Focus divers
 La saison des Groupes s'est lancée en Irlande ce dimanche. Si les Irlandais comptent beaucoup sur Aidan O'Brien ou encore Jim Bolger, il y en a un qui est prêt à faire son grand retour sur le devant de la scène: John Oxx. Désormais associé avec Patrick Prendergast, le maître irlandais comptera sur la très bonne Skitter Scatter pour retrouver la joie du haut niveau, qui fuit le mentor de Sea The Stars depuis quelques années...

 

John Oxx avec Skitter Scatter, son nouveau fer de lance.

 

 Tout peut basculer très vite dans le monde des courses, et du jour au lendemain, celui qui était une star peut retomber dans l'anonymat le plus total. Le mot est peut-être un peu fort, et pourtant nombre sont ceux qui ont oublié l'entraîneur irlandais John Oxx, peut-être même un peu trop vite. A 68 ans, l'homme du Curragh est un pilier des courses. D'abord assistant de son père John Oxx Senior, c'est en 1979 que le fils prend le relais, pour démarrer une carrière qui sera riche de grands succès. En 1987, Eurobird remporte le premier classique de John Oxx dans l'Irish St-Leger. Cette année coïncidera avec l'arrivée d'un contingent Aga Khan, le début d'une longue histoire d'amour...C'est avec les chevaux du Prince que John Oxx remportera la majorité de ses grandes victoires. Ses portes-drapeaux, tout le monde les connaît, avec des chevaux comme Sinndar, auteur du formidable triplé Derby D'Epsom, Irish Derby et Arc De Triomphe en 2000, mais aussi Azamour, et autres Alamshar et Alandi.

 

Sinndar, un cheval exceptionnel qui aura réalisé un triplé inédit à 3 ans.

 

John Oxx, c'est aussi l'entraîneur de l'inoubliable Sea The Stars, champion hors-norme qui aura marqué son temps à la fin des années 2000 en remportant de nombreux Gr.I, en concluant par un Arc De Triomphe exceptionnel de facilité. Seulement voilà, une fois parti à la retraite, les noms des champions restent, mais leur mentor doit aller de l'avant avec d'autres pensionnaires. Ces dernières années ont été dures pour John Oxx, qui n'a pas dépassé les 30 victoires depuis 2012, et qui n'a pas connu de chevaux de Gr.1 tout ce temps-là...Ajoutez à cela la perte des effectifs Aga Khan, et la situation devient presque critique. Pas question pour John Oxx de se laisser abattre, et une nouvelle en fin d'année dernière est venue redonner espoir aux fans de l'entraîneur. John Oxx va désormais travailler main dans la main avec un autre metteur au point du Curragh, Patrick Prendergast. 

 

Patrick Prendergast, le nouvel associé de choc de John Oxx.

 

Cette année, Patrick Prendergast n'a pas renouvelé sa licence, et travaillera donc avec John Oxx, tout en joignant leurs forces communes. Parmi les nouveaux arrivants, il y a celle qui porte l'espoir d'un retour sur le devant de la scène pour Oxx, la pouliche de 3 ans Skitter Scatter. Cette fille de Scat Daddy, appartenant à Anthony et Sonia Rogers, a fait briller l'entraînement de Patrick Prendergast l'an passé en enchaînant trois victoires de Groupes de suite, finissant en beauté dans les Moyglares Stud Stakes (Gr.1). Elle est l'une, sinon la favorite des 1000 Guinées de Newmarket, pour une édition 2019 qui ne présente pas d'épouvantails, comme c'est la cas avec Too Darn Hot chez les mâles. Les 1000 Guinées anglaises, John Oxx ne les a jamais gagnées, et Skitter Scatter arrive au moment opportun. Elle est bien née puisque sa mère Dane Street est une soeur de l'étalon Intense Focus, gagnant des Dewhurst Stakes (Gr.1) à deux ans. 

 

Skitter Scatter, une championne en devenir.

 

 

 

 

Si elle est son plus grand fer de lance, Skitter Scatter n'est pas le seul espoir de John Oxx pour la saison à venir. Il a aussi une quinzaine de chevaux de l'écurie Godolphin, et quelques engagés dans les classiques, dont l'inédit Godolphin Highland Dress, et aussi un cheval FR engagé dans le Derby d'Epsom 2020, Masterdream, un fils de Sea The Stars élevé par le Haras de Saint-Julien et Antoinette Tagmani. Avec environ 75 chevaux en tout, et son nouveau partenariat avec Patrick Prendergast, qui s'occupera aussi du pré-entraînement des jeunes chevaux, John Oxx semble à un tournant de sa carrière, et surtout confiant pour un retour sous les projecteurs qui le fuient depuis trop longtemps à notre goût. On espère que Skitter Scatter, ou d'autres, offriront des succès de prestige à un homme qui est d'ores et déjà une légende des courses irlandaises. 

 

John Oxx est prêt à revenir encore plus fort sur le devant de la scène cette année.