Aujourd'hui : newmarket
October Yearling Sale - Book 3
Aujourd'hui : Newmarket
October Yearling Sale - Book 4
Aujourd'hui : Baden-Baden
Sales & Racing Festival
Lexington, Kentucky - du 21/10/2019 au 24/10/2019
The October Sale
Kill - du 21/10/2019 au 22/10/2019
Autumn Yearling Sale
Deauville - du 22/10/2019 au 25/10/2019
Vente de Yearlings d'Octobre
Kill - le 22/10/2019
Autumn HIT Sale
Doncaster - le 24/10/2019
Autumn Hit & Yearling Sale
Newmarket - du 28/10/2019 au 31/10/2019
Autumn Horses In Training 2019
Maisons-Laffitte - le 31/10/2019
100% Obstacle

Dabirsim, le retour en force de l'étalon noir

09/07/2019 - Focus divers
 Leader chez les 2 ans en 2017, Dabirsim avait connu un petit passage à vide en 2018. Avec un prix de saillie divisé de moitié en 2019, de 30 000 à 15 000 euros, mais aussi une génération de 2 ans qui donne de belles promesses, la carrière du grand étalon noir semble prendre un nouveau tournant. En une semaine, sa fille Rose Flower a remporté une Listed, tandis qu'hier à Deauville, un de ses 2 ans a impressionné pour ses débuts.

 

Dabirsim est de retour, et comment ! (APRH)

 

Ce n'est jamais facile pour un jeune étalon d'être très vite propulsé en haut de l'affiche, car quand le soufflet retombe, cela peut-être fatal. Si on avait craint un instant que Dabirsim allait être juste un effet de mode, il est bien en train de montrer qu'il va falloir compter sur lui encore longtemps. 2019 s'annonçait dès le départ comme un véritable tournant dans la jeune carrière du fils de Hat Trick. Tout d'abord, Simon Springer et le Haras de Grandcamp, où il est stationné depuis 2016, avait décidé de redonner un nouveau souffle à leur protégé, en passant son prix de saillie de 30 000 euros à 15 000 euros. Au niveau marketing, le coup était risqué, car nombreux auraient pu penser que cela consistait en une dévalorisation des services de Dabirsim. Au contraire, le but était de relancer l'engouement autour du champion, en vue de consolider les bases d'un départ canon au haras. 

 

L'étalon du Haras de Grandcamp aura de nombreux produits en piste prochainement, issus de générations fournies !

 

En effet, en 2017, alors que sa première génération de 2 ans foulait les pistes, la montée en puissance avait été fulgurante pour Dabirsim. En plus de nombreux gagnants, il avait été porté par sa fille Different League, qui avait traversé la Manche direction Royal Ascot pour mater les anglaises à Royal Ascot dans les Albany Stakes (Gr.3). Une vraie signification transparaissait dans ce succès, car plus qu'une victoire de Groupe, battre les 2 ans anglaises chez elles, avec une jument aux origines françaises, relevait d'un véritable exploit. Different League allait ensuite confirmer en prenant 2 places sur le podium de Gr.1, le prix Morny et les Cheveley Park Stakes. Cette année là était aussi synonyme de succès aux ventes, avec quelques 500 000 euros déboursés pour une fille de l'étalon noir à la vente de yearling d'octobre ARQANA. 2018 n'allait malheureusement pas être à la hauteur des montagnes de résultats attendues avidemment par les foules de professionnels, et ce malgré le succès dans le prix Imprudence (Gr.3) de Coeur de Beauté, qui n'avait pas su faire face toute seule. Malgré cela, Dabirsim avait couvert pas moins de 185 juments ! N'oubliez pas que l'on parle d'une double gagnant de Gr.1 à 2 ans, chose que peu, voir aucuns français ont réalisé ces dernières années ! Il est d'ailleurs le dernier vainqueur français du Morny, en 2011, c'est vous dire la performance...

 

Rose Flower a fait un vrai truc pour gagner sa Listed la semaine dernière...(APRH)

 

Cette année, , Dabirsim a encore sailli plus de 110 juments, et cela coïncide avec les bons résultats de ces rejetons. N'oublions pas qu'en 2016, 161 juments avait rencontré le cheval, et encore 200 en 2018 ! Le meilleur est donc bien à venir, et ces dernières semaines ont été riches en enseignement ! Tout d'abord, Dabirsim a pu compter sur le valeureux Pizzicato, ultra-régulier, qui s'est classé 2ème du prix de la Californie, puis a gagné le Montenica (listed). Le pensionnaire de Fabrice Chappet avait ensuite brillé sous nos caméras à Lingfield aux All Weather Championships, avant de finir 2ème du prix Paul De Moussac (Gr.3) en juin. Il a été vendu à Hong-Kong. En juin, toujours, sa fille Secret Potion s'est classée 3ème de Listed à Hanovre, mais c'est cette semaine que la fête a été la plus belle ! Tout d'abord, Rose Flower, pouliche de 3 ans, nièce de Tin Horse, a remporté avec brio le prix Amandine sur les 1400m de Maisons-Laffitte ! Enfin, hier à Deauville, le 2 ans Young Man, sous casaque de la famille Dubois, a vaincu dès ses débuts. En selle, Gérald Mossé a déclaré qu'il avait monté un très bon cheval, et il en a vu d'autres croyez-nous ! En tous cas, ne condamnez pas trop vite Dabirsim, car l'étalon noir est de retour !

Young Man est issu d'une génération de 2 ans par Dabirsim qui cache encore beaucoup de pépites ! (APRH)


On en parle dans l'article