Aujourd'hui : Kill
December National Hunt Sale
Cheltenham - le 13/12/2019
Cheltenham December Sale

L'Ecole Blondeau au Haras de La Haie Neuve

02/12/2019 - Focus divers
 Samedi dernier, le Haras de La Haie Neuve, situé entre Laval et Rennes, à Mondevert, accueillait Nicolas Blondeau et Mathilde Lefebvre pour une journée de formation. Retour sur cette journée, appréciée de tous...

 

Nicolas Blondeau & Mathilde Lefebvre, entourés des participants

 

Samedi, le Haras de La Haie Neuve recevait Nicolas Blondeau et Mathilde Lefebvre, disciple de Nicolas Blondeau, pour une formation "Manipulation et embarquement-débarquement". Entièrement fnancée par la FAFSEA (Organisme financeur pour la formation professionnelle dans le secteur agricole), cette journée a permis à Tangi Saliou, directeur du Haras de La Haie Neuve, ses salariés, le personnel du Haras de Clairefontaine ainsi qu'à Benoit Sorieux, garçon de voyage chez Joël Boisnard, de bénéficier des conseils de Nicolas Blondeau, en abordant des cas concrets.

 

Joint au téléphone, Nicolas Blondeau était très satisfait de la journée passée auprès de personnes à l'écoute et demandeurs. Il souligne également que cette formation est essentielle et qu'il y a un grand besoin dans le secteur. "Pour que les chevaux se sentent bien, il faut impérativement que le personnel se sente, lui aussi, bien dans sa peau. C'est une méthode douce, faite de logique et de bon sens que nous apprenons au personnel des écuries. En 1h30, en moyenne, un cheval récalcitrant à l'embarquement est apaisé et ne trouve plus de difficultés à monter dans le camion ou dans le van."

 

Tangi Saliou était, lui aussi, très content de cette 1ère intervention et continuera à former son personnel avec ces méthodes, cette formation faisant partie d'un large panel que l'Ecole Blondeau propose. Durant cette journée, 7 chevaux, allant des foals jusqu'à un étalon, sont passés entre les mains de ces protagonistes, preuve que cette méthode est applicable à tout âge. Il renouvellera également cette opération, enrichissante pour le personnel d'écurie, et, rappelons, entièrement financée par la FAFSEA. Comme le dit Tangi, "c'est dommage de se passer de ce genre de formation alors que cela est gratuit, finalement."

 


On en parle dans l'article