Recital, le frère de Racinger et Magneticjim, sort son 1er gagnant avec 5 produits !

24/03/2020 - Focus divers
Fils de la matronne du Haras de Montaigu Dibenoise, et frère des étalons en France Racinger et Magneticjim, Recital était entré au haras en 2014 en Irlande, ne rencontrant aucun succès. Exporté en Argentine, où il est déjà père de gagnants, le fils de Montjeu vient de sortir son 1er vainqueur européen en Irlande, alors qu'il n'a que 5 produits déclarés dans l'hémisphère Nord !

Recital, impressionnant à 2 ans dans le Critérium de Saint-Cloud, n'a pas connu la vie de rêve au Haras...(APRH)

 

De la piste au haras, le destin de certains étalons peut se transformer aussi vite en cauchemar qu'en rêve... Très bon cheval de courses, Recital n'a pas connu la même gloire avec ses rejetons, et vient pourtant de se signaler de manière tout à fait inattendue ! En s'imposant de près de 17 longueurs cet après-midi sur les haies en Irlande, le 5 ans Cosa Ban a offert à son père un tout premier succès avec sa production européenne, et ce n'est pas un mince exploit ! En effet, s'il a de nombreux rejetons en Argentine, son nouveau domicile, Recital n'a que 5 produits en Europe, et vit un destin tout à fait atypique, qui le fait sortir de l'oubli le plus total...

 

 

Recital est un fils de la star Montjeu et de Dibenoise, matronne du Haras de Montaigu (anciennement Reboursière et Montaigu), qui a produit superbement, bien qu'elle n'ait jamais vu les pistes. Ses descendants sont Corre Caminos, hongre gagnant du prix Ganay (Gr.1). Il y aussi les biens connus Racinger, étalon très confirmé au Haras de Vains, après avoir gagné de nombreux groupes en plat, et Magneticjim, seul black-type de Galileo à Auteuil, qui connaît une belle popularité chez les éleveurs depuis son entrée en 2018 au Haras de la Haie Neuve. Recital a imité ses frères en piste. Vendu 750 000 € yearling à ARQANA, il a connu un début de carrière parfait chez Aidan O'Brien, restant invaincu à 2 ans à la suite de son succès dans le Critérium de Saint-Cloud (Gr.1). A 3 ans, il enchaîne par une victoire dans un Gr.2 préparatoire au Derby D'Epsom, où il sera 6e de l'édition remportée par Pour Moi, un autre fils de Montjeu, récemment arrivé au Haras de Cercy. Envoyé au Qatar en fin de carrière, Recital n'y connaîtra pas une grande réussite malheureusement...

 

Racinger, l'un des deux frères de Recital au Haras en France...

....avec Magneticjim ! (APRH)

 

Malgré tout, au vu de ses titres étant jeune et de sa belle famille, Recital entre étalon en 2014 à The Beeches Stud en Irlande, une des antennes obstacles de Coolmore. C'est un flop total, car Recital ne saillit quasiment pas, la preuve, son unique génération européenne née en 2015, ne compte que 5 produits déclarés ayant couru. En deuxième partie de saison 2014, Recital est envoyé au Haras Pesadilla en Argentine,  où il restera définitivement, avec plus de succès. En effet, il compte là- bas un peu moins de 150 produits, qui ont gagné quelques courses, et a encore sailli 29 juments en 2019 selon le stud-book local, qui le dit parti au Haras Dilu. Recital fut d'ailleurs le premier fils de Montjeu a entrer au Haras en Argentine ! Cosa Ban, le gagnant du jour à Clonmel, est issu d'une mère quelconque, qui a couru 47 fois en obstacle pour 3 victoires. Ce représentant de Phil Dempsey n'avait auparavant rien montré en 4 sorties, avant de se révéler aujourd'hui en gagnant de 17 longueurs ! Les 4 autres produits de Recital vus en piste ont à peine réussi à se placer....Et oui, la vie est parfois dure avec nos chers coursiers, mais ils savent parfois prendre leur revanche, comme Recital !

 

Collector ! Recital au Haras Pesadilla à son arrivée en 2014 (Diego Notario)


On en parle dans l'article