Mickaëlle Michel fait tomber le record de victoires dans le circuit NAR au Japon

26/03/2020 - Focus divers
Elle n'en finit plus d'étonner ! Après avoir remporté sa première course au pays du Soleil Levant le 29 janvier dernier, la jeune et talentueuse Mickaëlle Michel s'est offert le luxe de remporter ses 26 et 27èmes courses hier sur l'hippodrome d'Urawa, effaçant donc le record de victoires obtenues en deux mois dans le circuit de la NAR détenu jusque là par Cristian Demuro. 

Mickaëlle Michelle, nouvelle star des pelotons nippons comme un autre "FR", Christophe Lemaire

(Photo: Twitter Frédéric Spanu)

 

À seulement 24 ans, Mickaëlle Michel continue d'entrer chaque jour un peu plus dans la légende des courses hippiques. Détentrice du nombre de courses remportées dans une année par une femme jockey en France (72 victoires en 2018), la jeune femme, toujours prête à relever de nouveaux défis et à vivre de nouvelles expériences, vient de battre un nouveau record, au Japon cette fois-ci, en remportant plus de victoires en deux mois (27) que ne l'avait fait le plus français des jockeys italiens, Cristian Demuro (25), dans le circuit de la NAR, l'Association Nationale des Courses Hippiques Nippones*.

 

Mickaëlle Michel, avec son agent et compagnon, Frédéric Spanu

 

Après une année 2018 de toute beauté avec un record à la clé, l'année 2019 aura été moins fructueuse pour Mickaëlle Michel. Moins de montes (381 contre 804 en 2018), et par conséquent moins de victoires (72 contre 22 l'an dernier). Un bilan contrasté mais vite éclipsé par un rayon de soleil arrivé le lundi 30 décembre dernier où la jeune femme s'est vue accorder une licence de trois mois pour monter au Japon, son record de 2018 et le fait d'avoir été leader au classement des jockeys trois mois durant ayant fait grand bruit jusqu'à l'autre bout du monde.

 

Bell Robin offre une première victoire nippone à Mickaëlle Michel 

(Photo: Yushi Machida)

 

Fraîchement arrivée au pays du Soleil Levant le 23 janvier dernier avec la ferme intention de mener à bien un objectif qu'elle s'était fixé depuis longtemps, performer à l'étranger, Mickaëlle Michel n'aura pas mis longtemps à taper dans le mille puisqu'elle remportera sa première course dix jours plus tard avec Bell Robin, un pensionnaire de M. Yamasaki, l'entraîneur de la Shadai Farm, l'une des écuries les plus puissantes au monde. D'autres victoires suivront: une deuxième, une troisième, une cinquième, une dixième, une quinzième, une vingtième... et une vingt-cinquième, acquise mardi dernier avec Gold Summit, défendant également la casaque de la Shadai Farm. Un succès qui met Mickaëlle Michel au même rang que Cristian Demuro, jusque là le seul jockey étranger bénéficiant d'une licence provisoire pour monter au pays du Soleil-Levant à avoir remporté le plus de courses dans le circuit de la NAR en l'espace de deux mois.

 

 

Mais les deux mois n'étaient pas encore écoulés pour l'une des meilleures femmes jockeys des pelotons internationaux : il lui restait encore trois jours pour se mettre en exergue et tenter de battre le record de son homologue masculin. Et c'est en véritable battante que Mickaëlle Michel l'a fait, en remportant non pas une, mais deux courses ce mercredi 25 mars sur l'hippodrome d'Urawa, la première avec Yumeno Hajimari puis une autre avec Elegance Halo, avec en plus quatre premiers accessits glanés au cours de l'après-midi: rien que ça !

 

La vingt-sixième avec Yumeno Hajimari...

(Photo: Yushi Machida)

 

...et la vingt-septième avec Elegance Halo: record battu et bien battu !

(Photo: Yushi Machida)

 

 

Une magnigique performance réalisée par la "French cerise", première femme à obtenir cette licence tant convoitée par de nombreux jockeys internationaux, et qui ne devrait pas rester inaperçue pour celle qui souhaite dorénavant passer à l'échelon supérieur et ce dès l'an prochain: obtenir une licence délivrée par l'Asssociation Japonaise des Courses Hippiques (JRA), la ligue majeure des courses au Japon. En attendant, il reste un mois à Mickaëlle Michel pour continuer sa moisson de victoires au pays du Soleil Levant et gagner encore un peu plus le coeur de tous les afficionados des courses au Japon, ces derniers ayant d'ailleurs créé un avatar à l'effigie de la rock star des pelotons internationaux !

 

Mickaëlle Michel, à jamais gravée dans le coeur de ses supporters nippons

(Photo: Twitter Frédéric Spanu)

 

* La NAR (Association Nationale des Courses Hippiques) est considérée comme l'antichambre de la JRA (Association Japonaise des Courses de Chevaux). Les courses de la NAR sont organisées par les collecitivités locales et les municipalités nippones, et les revenus servent à alimenter certains gouvernements locaux désignés, alors que ceux occasionnés par les courses de la JRA servent à alimenter le Trésor Public.