Aujourd'hui : Deauville
Vente de Yearlings d'Août
Demain : Ascot
Ascot August Sale
Demain : Deauville
Vente de Yearling V2
Doncaster - du 27/08/2019 au 28/08/2019
Premier Yearling Sale
Doncaster - le 29/08/2019
Silver Yearling Sale
Baden-Baden - le 30/08/2019
Jährlings Auktion
La Teste - du 03/09/2019 au 04/09/2019
Vente de Yearlings

Une pétition pour un Jockey-Club à nouveau "fiable" signée par Bary, Bayrou, Malivet, Rolland, Samama, Fouin, Powell etc...etc...

29/06/2014 - Focus divers
Lancée samedi 28 juin, une pétition qui s'appelle " Pour un Jockey-Club à nouveau fiable " connait un succès immédiat sur internet. Elle a été signée notamment par Loïc Malivet, vice-président de France Galop pour le plat, donc directement concerné, et Président du Syndicat des Eleveurs.

 

C'est le groupe " Restauration du programme classique français des courses au galop " qui a lancé la pétition sur change.org, adressée à France Galop et ainsi présentée in extenso : "  Le programme classique français a subi, depuis la réforme de 2004, une dévalorisation constante du niveau de ses épreuves de sélection, avec la perte ou la rétrogradation de plusieurs courses de Groupe. Il est donc urgent de le restaurer pour qu'il retrouve sa crédibilité à l'échelon international. Je signe pour la restauration du programme classique français, incluant le Prix Lupin, étape entre la Poule d'Essai des Poulains et un Prix du Jockey-Club de retour sur 2.400 mètres, la distance de tous les Derbys européens." Voir la pétition en ligne

Le débat sur la nouvelle distance du Jockey-Club, et tout le changement du programme classique qui va avec, ne cesse donc pas. Le but de la pétition est de recevoir 100 signatures. Cet objectif peu ambitieux sera atteint sans problème car ce dimanche matin 29 juin, il y avait plusieurs signatures par tranches de 10 minutes et il ne restait plus que 33 signatures à obtenir à 10H41. (NB : dès le dimanche midi, les 100 signatures ont été atteintes)

Il est intéressant de consulter les commentaires qui justifient les signatures. Par exemple ceux de  :

- Gérard Samama : "Pour qu'un Derby reste un Derby et que notre programme redevienne cohérent"
- Marcel Rolland : " L'ancien programme permettait une meilleure approche pour préparer le jockey club"
- Cyrille Stéfan : "pour que le Jockey-Club soit à nouveau un tremplin vers l'Arc")
- Hubert Guy (notre programme classique a été dépecé, il est temps de la réhabiliter").
- Pascal Bary (2 heures avant son succès dans le Grand Prix de Saint-Cloud : " le programme était parfait avant changer pour faire moins bien n'est pas une bonne idée ! revenons à la distance classique !"
- Yannick Fouin : " Pourquoi avoir changé les choses qui ont toujours bien fonctionnées pour le programme classique français ..."
- François Bayrou : " Parce qu'un Derby, c'est un Derby : un repère stable pour la sélection."
- Patrick Burel : " Je signe car 2100 m pour les males est une distance batarde, ni classique ni le mail, d'ailleurs nos amis anglais ne se sont pas trompés. Le Derby d'Epsom est toujours sur 2400m. La décision a été prise par un Président de France Galop "sous l'influence" de certains éleveurs que cela avantageait pour leur production..."