Aujourd'hui : Deauville
Vente d'Elevage
Aujourd'hui : Ascot
Ascot December Sale
Demain : Timonium, Maryland
Midlantic December Mixed & Horses of Racing Age
Kill - du 11/12/2019 au 12/12/2019
December National Hunt Sale
Cheltenham - le 13/12/2019
Cheltenham December Sale

Jemy Baie : 4 entraineurs, le camion du boucher, puis Auteuil !

02/03/2015 - Focus divers
C'est un nain de jardin qui vient de pulvériser ces rivaux dans le Prix Karcimont 2015 à Auteuil après avoir enlevé la Grande Course de Haies de Pau. Elevé par André-Jean Belloir, Jemy Baie a pourtant connu 4 entraineurs avant d'enfin débuter chez le nouveau magicien Michel Postic. Il est même monté dns le camion en direction de l'abattoir. Mais comment a-t-il pu en arriver là ? Grâce à un Irish Cob et la fille de Patrice Quinton.

Jemy Baie, malgré sa taille minuscule, survole autant les obstacles que les opposants, de bout en bout.
 

Les belles histoires, on ne s'en lasse pas. Auteuil en est une source, mais celle de Jemye Baie, qui a laissé une impression extraordinaire dans le Prix Karcimont ce dimanche 1e mars à Auteuil, qu'il a remporté comme un futur cheval de Gr.1, sous la selle de Mathieu Carroux en remplacement de l'infortuné Bertrand Lestrade, relève de l'incroyable mais vrai.

Au rond, il faut baisser les yeux pour le voir. Il est petit Jemy Baie, vraiment minuscule, avec par contre un bon ventre. A tel point que certains acheteurs ont du plier les gaules lorsqu'ils sont allés le voir après qu'il ait gagné sa 1e course à Auteuil à l'automne 2014. Non pas qu'il n'ait aucune naissance, car son père Crillon est confirmé et sa mère est une soeur de Jemykos par Mansonnien, mais son début de carrière a été catastrophique, ainsi le raconte son éleveur installé au Mont-Saint-Michel, André-Jean Belloir.

 

André-Jean Belloir, éleveur de Jemy Baie

Crillon, le père de Jemy Baie, avec André-Jean Belloir à l'Elevage de la Baie dans la Manche, tout près du Mont-Saint-Michel.

 

" Il est tout d'abord parti chez son 1e entraineur, mais il est revenu dans un lot. Il est resté au pré. Ensuite, il est reparti chez un 2e entraineur avec un autre cheval, mais celui-ci n'a gardé que l'autre et a renvoyé Jemy Baie. N'ayant plus de solution, j'ai du me résoudre à appeler un marchand de bestiaux qui l'a embarqué pour le prix de boucherie : 500 €. Mais ce dernier avait dans son camion un Irish Cob, qui n'allait pas à la boucherie. En repartant, il est passé à Dragey chez Patrice Quinton pour montrer l'Irish Cob à sa fille, qui s'y intéressait mais n'en n'avait jamais vu en vrai. Quelques minutes plus tard, il repart de chez Patrice Quinton tandis que Jemy Baie n'était pas descendu du camion. Sur les petites routes de Dragey, le marchand croise un de ses amis qui lui dit rechercher un petit cheval pas cher pour faire du concours complet. ! Il m'appelle pour savoir s'il peut le revendre 550 €, histoire de payer ses frais de déplacements. Bien sûr j'étais d'accord, content d'avoir pu lui sauver la tête. L'acheteur, Geoffrey Vibert, lorsqu'il travaille son cheval sur la plage, se rend vite compte qu'il va plus vit que certains chevaux de course....Il confie alors Jemy Baie à un entraineur (le 3e...). Mais de nouveau, retour à l'envoyeur. Puis Michel Postic accepte de l'essayer..."

Michel Postic, 60 ans, permis d'entraineur à Dragey, s'est rendu célèbre avec Unmix (Al Namix), un autre cheval sauvé de l'abattoir, passé chez plusieurs entraineurs avant de gagner le Prix Murat (Gr.2) en 2014. Ancien entraineur public, vainqueur du Prix Jacques de Vienne 1993 ave Cupidon, Michel Postic est aujourd'hui plombier électricien au service technique d'une clinique et a repris un permis d'entrainer pour se faire plaisir. Et un plaisir devenu fantastique et en plus de cela fort lucratif. Entre les 189.000 € d'Unmix et les 227.000 € de Jemy Baie, ça met du beurre dans les épinards du smic.

Mais l'homme est patient, car les débuts de Jemy Baie à 4 ans en course ont été complètement ratés. Arrêté en débutant à Saint-Brieuc puis 7e à réclamer à Pontchateau. Puis il gagne dès sa sortie suivante à Maure-de-Bretagne, avant de s'essayer directement à Auteuil : 3e d'Extrême Cara. Il continue de progresser à 5 ans en 2014, puis aligne un quinté à Pau et la Grande Course de Haies de Pau avant de faire sensation pour son retour à Auteuil.

Jemy Baie fait briller l'élevage de la Baie d'André-Jean Belloir, installé à 2 pas du Mont-Saint-Michel avec une 20e de juments, à lui ou à des clients. Tandis qu'il s'occupe avec Bruno Beaufils du Haras de la Haye Pesnel, ancienne station des Haras Nationaux qui accueille Day Flight et Archange d'Or, il a lui-même 2 étalons maison, Elasos et Crillon, le père de Jemy Baie. Crillon est aujourd'hui un étalon confirmé, car Jemy Baie fait suite à Alex de Larredya, Buveur d'Air, Calin d'Aubois, Private Lesson's, Gamin de Mexico, Kadyphard, Romeo des Ongrais et Rhode Island, pour ne citer que les principaux.