Doncaster - du 27/08/2019 au 28/08/2019
Premier Yearling Sale
Doncaster - le 29/08/2019
Silver Yearling Sale
Baden-Baden - le 30/08/2019
Jährlings Auktion
La Teste - du 03/09/2019 au 04/09/2019
Vente de Yearlings
Le Lion d'Angers - le 05/09/2019
Show AQPS Ouest

Petit Mouchoir, le petit monstre de l'Irish Champion Hurdle à Leopardstown

30/01/2017 - Infos générales
Le fils d’Al Namix Petit Mouchoir a fait sensation en remportant l’Irish Champion Hurdle ce dimanche à Leopardstown. Son entraineur Henry de Bromhead a ainsi stoppé la série de victoires de Willie Mullins dans ce classique irlandais ; Petit Mouchoir succédant aux champions Faugheen et surtout à l’inénarrable Hurricane Fly, gagnant de ce Gr.1 à 5 reprises. Ce dernier avait par ailleurs paradé sur l’hippodrome. Voir l’interview du jockey gagnant David Mullins et la galerie photos avec nos reporters sur place.

Retour de Petit Mouchoir et David Mullins après leur victoire dans l'Irish Champion Hurdle 2017

 

Les chevaux de Willie Mullins ne sont pas invincibles. Il arrive qu’ils tombent comme tous et ce fut le cas avec Nichols Canyon (un fils d’Authorized gagnant pourtant de 7 Gr.1) sur le saut de la dernière claie, « the final flight » dans l’Irish Champion Hurdle 2017. Petit Mouchoir et David Mullins ont mené la course sur un rythme élevé sur les 3200m et 8 sauts du parcours. Même Fooptad (Creachadoir), qui a cependant réalisé une superbe remontée dans la dernière ligne droite, a dû se contenter de la deuxième place devant Ivanovich Gorbatov, un vainqueur du Triumph Hurdle en 2016. Avant la course, Harold Kirk nous avait déclaré que Footpad allait être préparé pour Auteuil pour viser la Grande Course de Haies en juin prochain. Rappelons qu’il avait gagné le Prix Alain du Breil (Gr.1) en 2016.

 

Petit Mouchior a résisté jusqu'au bout à la remontée de Footpad

 

David Mullins, tombé d’Identity Thief dans l’Arkle Novice Chase, le premier Gr.1 du jour à Leopardstown, remporte ici son deuxième Gr.1 de sa jeune carrière de jockey. Le premier avait été obtenu avec le précité Nichols Canyon le 15 novembre 2015 à Punchestown. Souvenez-vous, David Mullins, était également le partenaire de Rule The World lors de sa victoire dans le Grand National de Liverpool l’an passé (relire l’article). Agé aujourd’hui de 20 ans, le neveu de Willie Mullins est l’un des espoirs du vestiaire des jockeys.

 

David Mullins, tout sourire après le deuxième Gr.1 de sa carrière

 

A 6 ans, Petit Mouchoir gagne son deuxième Gr.1 consécutif après sa victoire dans le Ryanair Hurdle sur le même hippodrome le 29 décembre dernier. Né en France, Petit Mouchoir a été élevé par Philip Gueret qui possédait déjà la mère Arnette (Denham Red), gagnante en débutant directement sur les obstacles à Dieppe puis lauréate de deux « réclamer » à Dieppe et Auteuil. Petit Mouchoir est son premier produit. Vient ensuite une fille de Great Pretender Pravalaguna qui comptait une victoire en une sortie en France pour l’entrainement d’Alain Couetil et la casaque de son éleveur avant d’être exportée en Irlande. Entrainée aujourd’hui par Willie Mullins, cette 5 ans est toujours invaincue après une victoire à Navan en décembre dernier. Après Petit Mouchoir et Pravalaguna, Arnette a eu une pouliche de Fuissé en 2015 et un mâle de Masked Marvel en 2016. Pour aller plus loin dans le pedigree, du côté de Gashaka, la grand-mère de Petit Mouchoir, précisons qu’elle était gagnante en avril de ses 3 ans à Saint-Cloud en plat puis sur les obstacles la même année à Auteuil dans le Prix de Nantes et Prix Bois Rouaud, deux courses à conditions.

 

Petit Mouchoir a besoin d'un rythme de course particulièrement élevé

 

Petit Mouchoir n’a jamais couru en France. Absent à la vente d’Eté Arqana en juillet 2013 alors âgé de 2 ans, ce poulain gris avait été présenté par Brown Island Stables aux ventes Landrover de Goffs en juin 2014 où il avait été acheté 100.000€ par Harold Kirk et Willie Mullins pour Gigginstown. Invaincu en trois courses dont deux chez Gordon Elliott, Petit Mouchoir avait rejoint ensuite les boxes de Willie Mullins avant d’être envoyé chez Henry de Bromhead en octobre dernier au moment du divorce Gigginstown – Mullins (relire l’article).

 

Voir l'interview de David Mullins et son retour en selle sur Petit Mouchoir

 

Avec sa deuxième victoire de Gr.1, Petit Mouchoir devient le 3ème vainqueur individuel au plus haut niveau d’Al Namix, l’une des valeurs sûres du parc étalon français en obstacle. Son premier lauréat de Gr.1 était Grandouet, le deuxième Saphir du Rheu. Mais Al Namix est également le père des lauréats de groupe Street Name, Unmix, Baby Mix, de Taupin Rochelais, lauréat du Grand Steeple de Waregem 2016. Toujours disponible au Haras de Mirande à un prix de saillie très compétitif, 2.500€ le saut, Al Namix fait toujours partie des 15 meilleurs étalons d’obstacle en France depuis plusieurs années.

 

GALERIE PHOTOS


On en parle dans l'article