Aujourd'hui : Lignières
Grand Cross de Lignières
Cheltenham - le 31/05/2018
Cheltenham May Sale
Baden-Baden - le 01/06/2018
Spring Sale
Ascot - le 05/06/2018
Ascot June Sale
Decize - le 08/06/2018
Sprinter Sacré Show

L'essentiel : Edition du Lundi 12 février 2018

12/02/2018 - L'essentiel
En fin de meeting, il reste des belles cartouches à tirer à Pau tandis que le meeting de Saint-Moritz bat son plein en pleine neige, dans le monde doré des milliards de la Suisse. Aux Antipodes, Gailo Chop répond toujours présent.

PORNICHET : Highest Sun brille enfin

Conservé à l'entraînement malgré ses 3 premiers échecs pour autant de sorties, Highest Sun (Sunday Break) a soudainement changé de vitesse pour gagner le Prix des Fossés Blancs sous la casaque de son éleveur Laurence Gagneux (Haras des Eclos). Cette dernière a déjà été patiente car la mère Highest Price, née d'Highest Honor et Perrexa, lauréate du Prix Eclipse (Gr.3) avait donné avant lui 4 produits qui n'ont jamais obtenu de résultats. Remarqué en dernier lieu, le partenaire d'Hugo Journiac est cette fois parti en tête et a repoussé l'attaque de Brazilia Talisker.

 

PAU : débuts victorieux en steeple pour Black Luna

Déjà lauréate en haies le 10 janvier au pied des Pyrénées, Black Luna a réédité très facilement dans le Prix Armand Achille Fould, alors qu'elle faisait ses premiers pas sur le steeple, sous la casaque de Willy Sebag. Achetée 26.000 € à Deauville, la fille de Soldier of Fortune a débuté en plat sans résultat chez Daniel Allard, son copropriétaire, mais s'est révélée en passant sur les obstacles chez Guillaume Macaire durant l'été de ses 3 ans en 2017.

 

PAU : Aurelio et le grand retour de Jeannot Andt

Rendu célèbre avec son champion Storm of Saintly, lauréat du Grand Steeple-Chase de Paris 2014, le propriétaire alsacien se distingue dans le Prix Antoine Berchon avec un cheval allemand nommé Aurelio (Kamsin), 4 ans, vainqueur en plat à Dusseldorf à l'automne dernier avant de passer sur les obstacles chez Guillaume Macaire. 5e pour ses débuts à Pau, il s'impose cette fois et devance un autre allemand ayant suivi le même chemin, Horst (Soldier Hollow), appartenant également à Jeannot Andt en association avec Jean-Claude Zendt et l'entraîneur royannais.

 

PAU : Kokeshi, en digne fille de Shekira

Troisième produit de la championne Shekira, par le patriarche Muhtathir, Kokeshi a remporté par 11 longueurs le 3e succès de sa carrière dans le Prix William Knapp Thorn, en steeple-chase, après s'être imposé en plat à Saumur et en haies à Compiègne. Il a été élevé non loin de Pau, à Tarbes au Haras des Fontaines chez Thierry Abadie à qui Thierry Séguinotte a confié Shekira. Celle-ci a remporté 8 succès de suite à 4 ans dont le Prix Renaud du Vivier (Gr.1), déjà sous l'entraînement d'Arnaud Chaillé-Chaillé, une série entamée d'ailleurs en haies à Pau, un 24 décembre 2006.

 

PAU : Princesse du Luy, la soeur de Saint Palois

Propre soeur cadette de Saint Palois, une vedette du steeple-chase d'Auteuil, Princesse du Luy s'est imposée dans le Prix Léon Daran, pour l'entraînement de Guillaume Macaire sous la selle de Bertrand Lestrade, pour sa 2e sortie en obstacle. Conservée par son éleveur, le Haras du Luy, la fille de Saint des Saints est le 10e produit de sa mère Toutevoie, une petite-fille de la matrone La Bate, qui a également donné l'excellent Anaking.

 

SAINT-MORITZ : une Le Havre sur la neige

Elevée par Mme Chandioux et le Haras des Sablonnets, Fleur d'Ipanema a gagné sa 1e course sur la neige le 11 février à St-Moritz après avoir terminé 2e pour son 1e essai sur l'hippodrome mythique de St-Moritz la semaine précédente. Cette petite-nièce de Danedream par Le Havre a été achetée par le courtier suisse Andi Wyss pour 22.000 € à la vente de novembre Arqana. Elle était présentée par Nicolas Clément, pour qui elle a gagné 2 courses à Fontainebleau et Montluçon-Néris en 2016. Elle est désormais entraînée par Josef Stadleman.

 

SAINT-MORITZ : Berrahri est un skieur d'expérience

Appartenant à des fans anglais de Saint-Moritz qui ont nommé leur écurie White Turf Racing, le 7 ans Berrahri (Bahri), solide cheval de gros handicap Outre-Manche, participe au 4e meeting de Saint-Moritz de sa carrière, qui s'étale sur 3 dimanches consécutifs en plein hiver au coeur de la Suisse. Vainqueur du Grand Prix de Saint-Moritz l'an dernier, il a remporté le dimanche 11 février la meilleure de la 2e journée du meeting, après n'avoir été devancé par Nimrod lors de la 1e journée. Il sera sans doute favori pour un doublé dans le Grand Prix dimanche prochain.

 

AUSTRALIE : encore et toujours Gailo Chop

Décidément inusable, le français Gailo Chop a remporté à 7 ans sa 10e victoire de black-type à l'occasion du Gr.3 Carlyon sur les 1600 m de Caulfield, le samedi 10 février 2018. L'élève du Haras des Faunes (Alain Chopard) par Deportivo, ancien vainqueur du Prix Guillaume d'Ornano chez Antoine de Watrigant, avait déjà gagné 2 Gr.1 en Australie en 2015 et en 2017 après une longue absence. Le pensionnaire de Darren Weir était monté par Mark Zahra.

 

PAU : et de trois pour Argentier

Après deux succès de quinté sur le steeple de Pau cet hiver, Argentier aligne une 3e victoire consécutive dans un handicap, le Prix Henry Ridgway, mais cette fois sur les haies où il a profité d'une situation au poids encore assez favorable. Le pensionnaire d'Eric Leray avait commencé son meeting par une malencontreuse erreur de parcours à la sortie du tournant alors qu'il venait comme un gagnant. Mais le fils d'High Rock fait depuis carreau à chaque tir.

 



Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article


(pour valider votre commentaire sur votre boite mail)